CAPEX et OPEX : définition, calcul et comparaison

Dans l'immense univers financier et entrepreneurial, certains termes et concepts jouent un rôle crucial pour la prise de décisions stratégiques. CAPEX et OPEX figurent parmi eux. Ils sont souvent mentionnés lorsqu'on discute d'investissements, de coûts et de la santé financière d'une organisation.

Bien qu' à première vue, ils puissent sembler être des jargons techniques, comprendre la nature et l'application de ces concepts constitue une étape importante. Il est essentiel pour tout professionnel ou entrepreneur qui souhaite naviguer avec succès dans le monde des affaires. CAPEX ou dépense en capital, désigne les investissements significatifs effectués par une entreprise. Ces dépenses servent à acquérir ou améliorer des actifs physiques, tels que des équipements ou des biens immobiliers.
D'autre part, OPEX, ou dépense opérationnelle, fait référence aux coûts continus liés aux activités courantes d'une entreprise. Cela inclut des postes de dépenses comme les salaires ou les loyers.

La distinction entre ces deux types de dépenses ne se limite pas seulement à leur définition. Elle a des implications profondes sur la façon dont une entreprise alloue ses ressources, planifie sa croissance et évalue sa rentabilité. Dans cet article, nous examinerons plus en détail le CAPEX et OPEX. Nous allons révélé leur pertinence et leur impact sur le paysage entrepreneurial contemporain. Que vous soyez un gestionnaire, un investisseur ou simplement quelqu'un de curieux sur les finances, cet article vous offrira des aperçus précieux sur deux des concepts les plus cruciaux dans le monde des affaires.

Qu'est-ce que le CAPEX ?

CAPEX (en anglais, Capital Expenditure, ou dépenses en capital en français) sont les fonds qu'une entreprise utilise pour acquérir des biens physiques ou des services qui vont augmenter sa capacité à générer des profits. Les actifs acquis peuvent être une nouvelle possession ou quelque chose qui améliore la productivité d'un équipement ou d'un secteur. Ces acquisitions peuvent inclure du matériel (comme des imprimantes ou des ordinateurs), des véhicules pour transporter des biens ou la construction d'un nouveau bâtiment.

Le type d'industrie dans laquelle une entreprise est insérée influence largement la nature des dépenses en capital. Si la durée de vie d'un bien dépasse l'exercice fiscal, l'entreprise doit capitaliser cette dépense. Elle utilise alors l'amortissement pour des actifs comme les propriétés intellectuelles (par exemple, des brevets) ou la dépréciation pour des biens tangibles (comme des équipements). Cela permet de répartir le coût du bien sur sa durée de vie, conformément aux réglementations fiscales.

Exemples pratiques de dépenses en capital :

  • Acquisition d'immobilier : Quand une entreprise achète un nouveau bâtiment pour étendre ses opérations ou ouvrir une nouvelle succursale.
  • Achat de machines : L'acquisition de nouvelles machines pour augmenter la capacité de production dans une usine.
  • Investissement en technologie : Mise en œuvre d'un nouveau système informatique ou mise à jour de l'infrastructure technologique existante.
  • Développement de produits : Recherche et développement pour créer un produit ou améliorer un existant.
  • Rénovation des installations : Modernisation d'un espace de bureau ou d'une installation de production.

Comment calculer le CAPEX ?

Avant d'expliquer comment calculer le CAPEX, il est important que vous connaissiez les deux types de CAPEX existants :

  • CAPEX de maintenance : connu comme investissement de remplacement. En d'autres termes, l'investissement nécessaire pour couvrir la détérioration et la dépréciation des actifs fixes. Par conséquent, on le considère comme l'investissement requis par l'entreprise pour maintenir le niveau actuel des ventes.
  • CAPEX d'expansion : c'est l'investissement nécessaire en actifs fixes pour augmenter le niveau actuel des ventes. En d'autres termes, ce que l'entreprise investit pour acquérir de nouveaux actifs fixes et/ou améliorer l'actuel.

Par conséquent, l'investissement total de l'entreprise en CAPEX sera la somme des deux précédents. En tant que tel, une entreprise aura une stratégie d'expansion lorsque le niveau total de Capex sera supérieur à la dépense de dépréciation. Cela signifie qu'elle investit non seulement pour remplacer les actifs, mais aussi pour les augmenter ou les améliorer. La formule pour calculer le CAPEX est la suivante :

Capex = Actif fixe net tangible (année t) – Actif fixe net tangible (année t-1) + Dépréciation (année t).

En d'autres termes, le calcul du CAPEX doivent suivre les étapes suivantes :

  • Prenez le bilan de l'entreprise pour l'année en cours et regardez la valeur de l'Actif Fixe Net.
  • Soustrayez l'Actif Fixe Net du bilan de l'année précédente de l'Actif Fixe Net actuel.
  • Ajoutez au résultat, la dépense de dépréciation de cette année à partir de la déclaration de revenus.

Avantages et défis associés au CAPEX :

Avantages :

  • Valorisation des actifs : Les investissements en CAPEX peuvent augmenter la valeur des actifs de l'entreprise, renforçant son bilan.
  • Potentiel de croissance : L'acquisition ou l'amélioration des actifs peut ouvrir de nouvelles opportunités de marché et augmenter la capacité de production.
  • Avantages fiscaux : Dans de nombreux pays, les entreprises peuvent amortir leurs dépenses en capital au fil du temps, bénéficiant ainsi d'avantages fiscaux.

Défis :

  • Besoin de capital élevé : Les investissements en CAPEX nécessitent généralement une grande quantité de ressources financières initiales.
  • Risque d'investissement : Si l'investissement ne génère pas les rendements attendus, il peut entraîner des pertes financières.
  • Gestion et maintenance : Les actifs acquis ou améliorés peuvent nécessiter une maintenance régulière et une gestion adéquate pour garantir leur efficacité.

Qu'est-ce que l'OPEX ?

L'OPEX (en anglais, OPerational EXpenditure, ou dépenses opérationnelles en français) est le résultat des coûts continus qu'une entreprise doit supporter pour rester en activité. Contrairement au CAPEX, les dépenses opérationnelles sont entièrement déductibles des impôts la même année où elles sont engagées.

Comme les dépenses opérationnelles représentent la majorité des dépenses habituelles d'une entreprise, une bonne gestion doit introduire des moyens de réduire ces dépenses sans causer de baisse de la qualité des produits et services ou du taux de production. Certains exemples de dépenses opérationnelles comprennent : les frais de licence, la maintenance et les réparations, la publicité, les frais de bureau, les honoraires d'avocats, l'assurance, l'administration et les taxes sur la propriété, les frais de voyage et de véhicules, les locations, la paie et les matières premières.

Comment calculer l'OPEX ?

L'OPEX se calcule en additionnant tous les coûts opérationnels de l'entreprise sur une période donnée. On l'utilise généralement pour une période d'un an. Sur la base de ces coûts, il est possible d'identifier le modèle le plus approprié pour votre entreprise. Il y a deux façons de le faire :

OPEX= Salaires + commissions de vente + frais de publicité + frais de location + profits.

OPEX= Revenus – revenus d'exploitation – COGS (Coût des biens vendus)

Exemples pratiques de dépenses opérationnelles :

  • Salaires et avantages : Paiements effectués aux employés, y compris les salaires, les bonus et les avantages.
  • Loyer et services : Coûts associés à la location d'espaces et à l'utilisation de services tels que l'eau, l'électricité et internet.
  • Matériaux et fournitures : Acquisition de matériaux nécessaires à la production ou à la prestation de services.
  • Marketing et publicité : Dépenses liées aux campagnes publicitaires, promotions et autres activités de marketing.
  • Maintenance et réparations : Coûts associés à l'entretien régulier et aux réparations d'équipements ou d'installations.

Avantages et défis associés à OPEX

Avantages :

  • Flexibilité financière : Les entreprises peuvent ajuster plus facilement les dépenses opérationnelles en réponse aux changements des conditions du marché ou à leurs propres besoins.
  • Déductions fiscales : Dans de nombreux systèmes fiscaux, les dépenses opérationnelles sont déductibles l'année où elles sont engagées, ce qui peut réduire la charge fiscale de l'entreprise.
  • Opération continue : OPEX assure que l'entreprise a tout ce dont elle a besoin pour ses opérations quotidiennes, en maintenant la continuité des affaires.

Défis :

  • Gestion des coûts : Sans une gestion adéquate, les coûts opérationnels peuvent rapidement augmenter et affecter la rentabilité.
  • Dépendance du flux de trésorerie : Comme OPEX est récurrent, il est essentiel que l'entreprise ait un flux de trésorerie stable pour couvrir ces dépenses.
  • Adaptation aux changements : Les entreprises peuvent rencontrer des défis lorsqu'elles tentent de réduire ou de modifier certaines dépenses opérationnelles en réponse aux changements dans l'environnement des affaires.

Calcul de la différence entre CAPEX et OPEX

En résumé, CAPEX et OPEX diffèrent en termes de durée de l'investissement, d'impacts fiscaux et de temps de paiement.

  • Durée de l'investissement : CAPEX sont des investissements à long terme, OPEX sont des dépenses à court terme.
  • Fiscalité : CAPEX est déduit pour dépréciation au fil des ans, OPEX est déduit dans la même période de sa réalisation.

Calendrier de paiement : Les entreprises paient le CAPEX au moment de l'achat, tandis que les OPEX représentent des dépenses récurrentes.

En pratique, quelle est la différence ?

Pour illustrer concrètement la différence entre CAPEX et OPEX, prenons l'exemple d'une industrie lançant un nouveau produit. Cette entreprise devra investir dans de nouveaux équipements et augmenter ses dépenses auprès des fournisseurs. Par ailleurs, elle devra aussi assumer les coûts de maintenance de la production qui surviendront au fil du temps. Ces dépenses sont classées comme OPEX, car elles sont essentielles à la fabrication du nouveau produit et se caractérisent par leur nature récurrente.

Cependant, l'entreprise n'a pas la capacité disponible pour répondre à la demande de production que ce lancement générera. Par conséquent, elle devra augmenter la capacité de production en augmentant l'espace physique de l'usine et en acquérant de nouvelles machines. Cet investissement initial est connu sous le nom de CAPEX (il n'est payé que lorsque les biens sont acquis et peut être amorti au fil des années d'utilisation).

Différences entre CAPEX et OPEX

Le monde financier et entrepreneurial est plein de termes et de concepts qui, bien qu'ils puissent sembler similaires à première vue, ont des implications distinctes dans la gestion et les finances d'une entreprise. CAPEX et OPEX sont deux de ces termes. Comprendre leurs différences est crucial pour tout professionnel ou entrepreneur. Explorons ces différences en détail :

Comparaison directe des deux concepts

Nature de la dépense

  • CAPEX : Se réfère à des dépenses significatives effectuées pour acquérir ou améliorer des actifs physiques à long terme. C'est un investissement fait avec l'attente d'un retour futur.
  • OPEX : Comprend les dépenses récurrentes nécessaires pour l'opération quotidienne d'une entreprise. Ces dépenses, consommées à court terme, ne résultent pas en la création d'un actif tangible.

Durée

  • CAPEX : Dépenses à long terme qui bénéficient à l'entreprise pendant plusieurs années.
  • OPEX : Dépenses à court terme, généralement engagées et payées dans un exercice fiscal.

Impact sur le flux de trésorerie et la comptabilité des entreprises

  • CAPEX :
    • Réduit le flux de trésorerie libre au moment de l'investissement.
    • Il est capitalisé, c'est-à-dire, enregistré comme un actif dans le bilan et amorti ou déprécié au fil du temps.
  • OPEX :
    • Impacte directement le flux de trésorerie et la rentabilité pendant la période de son engagement.
    • Il est déduit directement des revenus dans le compte de résultat (DR) de la période en question.

Implications fiscales de chaque type de dépense

  • CAPEX :
    • Peut être amorti ou déprécié sur plusieurs années, ce qui peut entraîner des déductions fiscales au fil du temps.
    • Dans certains systèmes fiscaux, certains investissements en capital peuvent être éligibles à des incitations fiscales ou des crédits.
  • OPEX :
    • Il est généralement déductible l'année où il est engagé, réduisant le bénéfice imposable de l'entreprise pour cet exercice fiscal.
    • Il ne résulte pas en la création d'actifs, donc il n'y a pas de bénéfices de dépréciation associés.

En résumé, alors que CAPEX et OPEX sont tous deux essentiels pour le fonctionnement et la croissance d'une entreprise, ils ont des implications très différentes en termes de gestion financière, de comptabilité et de fiscalité. Comprendre ces différences est essentiel pour prendre des décisions éclairées et pour optimiser la santé financière d'une organisation.

👉 Guide complet sur comment analyser une entreprise

L'importance du CAPEX et OPEX dans l'analyse fondamentale

En investissant en bourse, il est essentiel d'avoir une compréhension claire des fondamentaux financiers d'une entreprise.

  • Influence sur le Flux de Trésorerie : Une entreprise avec de forts investissements en CAPEX peut être en expansion ou renouveler ses actifs fixes. Cela peut indiquer un potentiel de croissance, mais il est également vital de vérifier si ces investissements génèrent un retour adéquat. L'OPEX, d'autre part, montre les coûts opérationnels réguliers de l'entreprise. Une augmentation constante de l'OPEX sans une croissance correspondante des revenus peut être un drapeau rouge pour les investisseurs.
  • Marge opérationnelle : En considérant à la fois le CAPEX et l'OPEX, les investisseurs peuvent avoir une vision claire de la marge opérationnelle de l'entreprise. Une bonne marge indique que l'entreprise gère efficacement ses dépenses et a le potentiel de générer des bénéfices.
  • Choisir le bon courtier : Lors de la décision d'investir dans des entreprises cotées à la bourse portugaise, il est crucial de choisir le bon courtier. Pour une liste des meilleurs courtiers pour investir, consultez notre article complet sur les meilleurs courtiers pour investir.

👉 Qu'est-ce que l'analyse fondamentale ?

Articles connexes

Valeur comptable
Dans cet article, nous allons apprendre à calculer la valeur comptable ou valeur nette, l'une des métriques les plus importantes pour évaluer la sa...
Valeur intrinsèque
La valeur intrinsèque est la valeur réelle ou sous-jacente d'une action, indépendamment de son prix de marché. Elle est calculée à partir de facteu...