Investir dans l’agriculture


Pourquoi investir dans l'agriculture ? La sécurité alimentaire
émerge comme l'un des défis majeurs de cette décennie. Tous les pays y seront confrontés. En tant qu'investisseur, il est crucial de reconnaître cette réalité.

Dans cet article, je vais ainsi vous guider à travers les différentes opportunités pour capitaliser sur ce marché de manière indirecte.

agriculture

Contexte de l'investissement en agriculture

La dernière demi-décennie a été marquée par diverses crises. Économiques, financières ou alimentaires, elles ont freiné, voire inversé, la lutte mondiale contre la pauvreté et la faim.

L'escalade des coûts des denrées alimentaires et des engrais incite les nations à renforcer leurs réserves. Il est clair que ce secteur gagne en importance, tant pour le présent que pour le futur.

En outre, l'inflation observée ces derniers mois devrait se poursuivre l'année prochaine.

Il est également crucial de mentionner le conflit en Europe entre l'Ukraine et la Russie. Cette guerre a des répercussions mondiales. En effet, les prix de nombreux aliments essentiels, tels que les céréales, ont nettement grimpé.

Types d'agriculture

Avant d'aborder l'investissement à proprement parler, il est essentiel de noter que deux types d'agriculture sont à prendre en compte. En effet, il faut distinguer l'agriculture intensive de l'agriculture écologique.

Agriculture intensive

L'agriculture intensive se définit comme un modèle de production agricole. Il se caractérise par :

  • Un recours accru aux intrants, machines, engrais et pesticides.
  • Une dépendance moindre à la main-d'œuvre.
  • En somme, elle mise fortement sur le capital.

De ce fait, elle réussit à accroître considérablement la quantité et la qualité du rendement agricole. Grâce à elle, la carence alimentaire des vastes populations est palliée. Comment ? En adoptant des variétés végétales à haut rendement et des technologies de pointe pour optimiser la productivité par unité de surface cultivée.

Agriculture et diverses tensions

Toutefois, lorsqu'elle est mal mise en œuvre, cette forme d'agriculture peut nuire gravement à l'environnement. Les conséquences ? Une surexploitation des ressources, une dégradation des sols et une contamination chimique. Par ailleurs, la qualité des produits n'est pas toujours au rendez-vous.

Il est à noter que la majorité de l'agriculture en Occident est intensive.

Agriculture extensive ou écologique

À l'opposé se trouve l'agriculture extensive. Ce modèle agricole se caractérise par :

  • De vastes superficies de terre.
  • Une faible utilisation d'intrants tels que le matériel technologique et les engrais.
  • Un recours accru à la main-d'œuvre et au temps.

Cette agriculture mise davantage sur la fertilité naturelle que sur les apports extérieurs.

Habituellement, cette agriculture durable est bien perçue pour son approche respectueuse de l'environnement. Elle évite les pesticides et les engrais nocifs pour le sol. Toutefois, elle ne parvient pas à satisfaire pleinement les besoins alimentaires de tous. Pourquoi ? Car elle nécessite des périodes de jachère pour préserver la qualité et la fertilité du sol.

Les pratiques agricoles extensives prédominent dans les pays à revenu moindre, où l'accès aux ressources est limité.

Comment investir en agriculture ?

L'investissement dans les matières premières est très prisé, en particulier dans le domaine de l'alimentation et des produits agricoles. De nombreuses options s'offrent à ceux qui souhaitent s'impliquer dans le secteur de l'alimentation primaire.

Blé et céréales

Le blé et les céréales constituent des éléments clés de nombreuses régimes alimentaires à travers le monde. Ils entrent dans la composition d'une multitude d'aliments, des pains traditionnels aux snacks, en passant par les aliments transformés.

Le blé, à lui seul, fournit environ 20% des calories mondiales. Cela illustre à quel point les nations dépendent de sa production et de sa disponibilité.

Plus spécifiquement, le blé contribue à 55% des besoins caloriques de près de 2 milliards d'individus. En effet, ce grain est omniprésent à l'échelle globale. Avec une production annuelle de 428 millions de tonnes métriques, il nourrit une multitude de plats consommés chaque jour partout dans le monde.

Maïs

Considéré comme le “jumeau” du blé, le maïs a principalement été cultivé en Amérique. En revanche, en Europe et en Asie, le blé dominait.

Le maïs est à l'origine de 25% des calories humaines, ce qui démontre son importance cruciale.

Il est estimé qu'il représente 30% de la production agricole mondiale. Il alimente aussi bien les humains que les animaux. Sa prééminence est indéniable, car il s'agit de la céréale la plus cultivée au monde.

De nos jours, le maïs est omniprésent. On le retrouve dans les tacos, les tortillas, le pain de maïs, le popcorn et bien d'autres mets.

Soja

Le soja, culture aux multiples usages, sert dans une variété impressionnante de produits. Naturellement, cela entraîne une forte demande mondiale. En effet, on retrouve le soja dans des spécialités culinaires issues de la Chine, du Japon, de la Corée et d'autres contrées d'Asie orientale. Notamment, il se décline en sauce soja, soupe miso, lait de soja et tofu. Cependant, ses applications ne s'arrêtent pas là.

Pour l'alimentation humaine, le soja se révèle être une source précieuse de protéines. On le retrouve dans divers produits alimentaires comme le tofu ou le lait de soja. Ces alternatives végétales à la viande connaissent un franc succès. Par ailleurs, il intervient également dans l'alimentation animale. Il est notamment un composant majeur des nourritures pour volailles, porcs et bovins.

Sur le plan industriel, le soja présente aussi une grande utilité. Il sert à produire des biocarburants, des peintures et même certains crayons de couleur. Il est donc clairement au cœur de nombreuses industries. De plus, si l'on regarde les tendances récentes, on constate que la consommation mondiale de soja a progressivement augmenté. Chaque année, au cours de la dernière décennie, elle a connu une hausse.

Voici un graphique montrant, en millions de tonnes, l'évolution de la consommation mondiale de soja :

soja

Actuellement, les États-Unis et le Brésil dominent la scène mondiale de la production de soja. En effet, ils produisent chacun plus de 100 millions de tonnes par an. Cependant, leur concurrent direct, l'Argentine, reste bien en retrait avec une production annuelle inférieure à 40 tonnes.

Café

Le café se distingue comme l'un des produits essentiels sur la scène internationale, ayant une portée économique majeure pour les producteurs comme pour les amateurs.

En 2022, la production mondiale de café a atteint près de 137 millions de sacs, chacun pesant 60 kg. À ce titre, le Brésil, le Vietnam, la Colombie et l'Indonésie cumulent presque 70% de cette production colossale. À lui seul, le Brésil représente près d'un tiers de la production mondiale, comme on peut le voir dans le tableau suivant :

PaysProduction (tonnes)
Brésil3.556.638
Vietnam1.616.307
Indonésie722.461
Colombie720.634
Honduras481.053
Éthiopie470.221
Pérou369.622
Inde326.982
Production mondiale de café par pays

Outre la consommation traditionnelle, le café sert diverses fonctions :

  • Boisson revigorante du matin que beaucoup apprécient,
  • Arôme dans des desserts tels que les glaces, les confiseries et les liqueurs,
  • Colorant alimentaire,
  • Stimulant métabolique (grâce à la caféine)
  • Engrais naturel pour nourrir les plantes.

👉 Pour plus de détails ou d’éventuelles interrogations, consultez notre guide : comment investir dans le café ?

Sucre

La production mondiale de sucre, d'après l'Organisation Mondiale du Commerce, a atteint le chiffre impressionnant de 2.000 millions de tonnes.

Parmi les géants de la production, le Brésil, l'Inde, la Chine et la Thaïlande comptent pour presque 60% de l'ensemble. Le Brésil se positionne, encore une fois, comme le leader incontesté de cette production.

Les usages du sucre vont de:

  • Produits alimentaires comme la confiserie et la boulangerie
  • Applications industrielles dans les plastiques biodégradables,
  • Nutrition animale.

Cette demande croissante dans divers secteurs présente une opportunité d'investissement alléchante pour ceux qui voient le potentiel de ce grain précieux.

Riz

Le riz est un pilier alimentaire, nourrissant plus de la moitié de la population mondiale.

En 2021, les chiffres étaient éloquents : plus de 500 millions de tonnes de riz produites. Les géants producteurs, à savoir la Chine et l'Inde, dominent largement ce marché. Toutefois, d'autres nations comme l'Indonésie, le Bangladesh et le Vietnam investissent massivement dans cette culture. Leur objectif ? Non seulement nourrir leurs citoyens, mais aussi exporter ce trésor céréalier partout dans le monde.

Voici la répartition de la production (principaux pays producteurs) :

PaysProduction (tonnes)
République populaire de Chine214.078.796
Inde172.580.000
Indonésie83.037.000
Bangladesh56.417.319
Vietnam44.046.250
Thaïlande32.192.087
Myanmar25.418.142
Production mondiale de riz par pays

Parmi les usages du riz, nous trouvons:

  • Ingrédient de base pour la moitié du monde,
  • Applications industrielles comme la confection de plats préparés,
  • Boissons alcoolisées comme le sake ou la bière.

Comment investir dans l'agriculture?

On peut investir dans l'agriculture de manière directe ou indirecte :

  • Directe : à travers l'achat de terrains, de machines, d'exploitations agricoles, etc
  • Indirecte : à travers des sociétés ou le marché à terme des matières premières agricoles.

Dans cet article, nous nous concentrerons sur la deuxième option.

Sur les marchés financiers, il est possible d'investir en agriculture par les moyens suivants :

  • Actions et ETFs
  • Fonds d'Investissement
  • Futures de matières premières agricoles
  • Autres Dérivés

Investir dans les actions agricoles

Pour naviguer efficacement dans le monde des investissements agricoles, il est essentiel d'examiner diverses entreprises du secteur. Prenons un exemple concret : l'indice SP Agribusiness. Si vous vous intéressez à un ETF qui le réplique, voici quelques entreprises inclues au sein de l'indice.

EntrepriseTickerPlace financière
John DeereDENYSE
Archer Daniels MidlandADMNYSE
Nutrien LtdNTR.TOToronto
Kubota Corp6326.TTokyo
Nufarm LtdNUF.AXAustralie
Tyson Foods IncTSNNYSE
CF Industries HoldingsCFNYSE

Les ETF agricoles

L'une des méthodes les plus économiques et simples pour investir dans l'agriculture est de s'orienter vers un ETF répliquant ce secteur à moindre coût. Il est crucial de noter que l'indice phare en agriculture est le S&P Global Agribusiness Index. Voici un bref aperçu de cet indice :

  • Méthode : Pondéré par capitalisation boursière
  • Lancement : 2008
  • Composants : 24
  • Diversification Géographique: 70% États-Unis, 10,5% Norvège, 8,5% Canada, Japon, Chine, Danemark ou Pays-Bas, moins de 5% chacun.

L'ETF qui reproduit fidèlement cet indice est l'iShares Agribusiness UCITS ETF, coté à la Bourse de Londres.

Il existe d'autres ETFs ou ETPs qui offrent une exposition variée au secteur agricole. Pour en faire l'acquisition, divers courtiers sont disponibles sur le marché :

Meilleurs ETF pour investir dans l'Agriculture et l'Alimentation

ETFsTickerCommission
iShares AgribusinessSPAG0,55%
WisdomTree AgricultureOD7U0,49%
Rize Sustainable Future of FoodFOGB0,45%
GLOBAL X AGTECH & FOOD INNOVATIONKROG0,50%

Meilleurs Fonds d'investissement pour investir en Agriculture

Avant d'entrer dans le vif du sujet, il est essentiel de noter qu'à ce jour, il n'existe pas de fonds indexés spécifiques pour investir directement dans l'agriculture. De ce fait, nous sommes orientés vers une approche de gestion active.

Je vous fournis, ci-dessous, une sélection de ces produits d'investissement actifs :

Fonds d'InvestissementRatio de Sharpe 3 ans
Pictet Nutrition0,28
DWS Invest Global Agribusiness0,78
DPAM INVEST B – Equities Sustainable Food Trends0,78
Panda Agriculture Water Fund0,80

Lorsque l'on parle d'investissement dans des actions internationales, comme c'est le cas ici, le choix du courtier devient primordial. Certains courtiers se spécialisent dans l'offre de marchés internationaux. Pour un aperçu détaillé et des recommandations à ce sujet, je vous suggère de vous pencher sur l'article intitulé : Meilleurs courtiers pour acheter des actions internationales.

Futures agricoles

Les marchés à terme offrent une multitude de contrats cotés pour presque toutes les matières premières agricoles. Si vous envisagez de trader les matières premières, je vous suggère vivement de vous orienter vers la ressources suivante pour une compréhension approfondie :

  1. Comment investir dans les matières premières?

Si votre intérêt principal réside dans l'investissement dans les futures sur les matières premières agricoles, plusieurs options sont à votre disposition. Parmi elles, vous pouvez les acquérir via le courtier, ibroker, disponible en France.

ContratCommission
par contrat
Tick minimumHoraires de
négociation
Maïs (CME)9 USD0,2502:00 – 20:20
(fermé de 14:45 – 15:30)
Soja (CME)9 USD0,2502:00 – 20:20
(fermé de 14:45 – 15:30)
Blé (CME)9 USD0,2502:00 – 20:20
(fermé de 14:45 – 15:30)
Coton (ICE)9 USD0,0103:00 – 20:20
Sucre (ICE)9 USD0,0103:00 – 20:20

Pourquoi investir dans l'agriculture ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles une exposition aux instruments financiers agricoles peut être bénéfique pour les investisseurs :

  • Couverture : Si vous êtes un producteur ou un intermédiaire, il est souvent judicieux d'utiliser des contrats à terme pour sécuriser la valeur de votre matière première. Cela vous permet de vous prémunir contre les imprévus ou de garantir un prix spécifique.
    • Dans un contexte d'inflation croissante, avoir une exposition à ces actifs peut servir de bouclier contre l'impact d'une hausse généralisée des prix.
  • Diversification : Le secteur agricole est vu par beaucoup comme une classe d'actifs distincte qui peut ajouter de la diversité à un portefeuille d'investissements.
  • Décorrélation : Grâce à son comportement unique, le secteur agricole peut offrir un équilibre, créant ainsi des portefeuilles plus résistants face à la volatilité du marché.

Pour conclure, il est à noter que les récents bouleversements géopolitiques, notamment un conflit armé en Europe après une trentaine d'années, ont perturbé l'univers des matières premières agricoles et soulignent l'importance d'une stratégie d'investissement réfléchie.

FAQ

1. Pourquoi investir dans l'agriculture ?

L'agriculture est un secteur vital qui répond à la demande croissante de nourriture due à l'augmentation de la population mondiale. Investir dans l'agriculture offre une diversification du portefeuille, une protection contre l'inflation et contribue au développement durable.

2. Quelles sont les principales voies d'investissement en agriculture ?

On peut investir directement en achetant des terres agricoles ou des actifs agricoles, ou indirectement via des fonds spécialisés, des actions d'entreprises agricoles, ou des contrats à terme sur des produits agricoles.

3. Quels sont les risques associés à l'investissement agricole ?

L'agriculture est sujette à des risques climatiques, des fluctuations de prix sur les marchés mondiaux et des changements réglementaires. Il est essentiel de bien s'informer et de diversifier son investissement pour atténuer ces risques.

Articles connexes