Comment commencer à investir dans le blé ?

Vous avez peut-être entendu parler des problèmes liés à l'approvisionnement alimentaire. Mais qu'est-ce qui cause ces défis ? Comment fonctionne le marché du blé ? Quelles difficultés rencontre-t-il ? Et surtout, comment commencer à investir dans le blé ? Voici notre guide complet.

investir dans le blé ?

Quels ont été les enjeux liés au blé lors de la crise alimentaire mondiale ?

La guerre entre l'Ukraine et la Russie a déclenché une grave crise alimentaire dans de nombreux pays en développement à travers le monde. La suspension des exportations alimentaires en provenance de l'Ukraine, un des leaders en production de blé, a exacerbé les situations précaires que ces pays enduraient déjà.

Suite à la pandémie, la hausse de la demande de nourriture, les conditions climatiques défavorables, les obstacles dans la chaîne logistique et les limitations sur les exportations ont perturbé le marché alimentaire. Cette situation, exacerbée par l'invasion, a contribué à une inflation globale, amenant l'Indice des Prix Alimentaires de l'Organisation des Nations Unies pour l'Agriculture et l'Alimentation à atteindre un record historique depuis sa mise en place en 1960.

Il est indéniable que le marché alimentaire international a subi les répercussions des tensions liées au conflit en Ukraine. L'Ukraine et la Russie ensemble représentaient 90% de l'approvisionnement en blé pour des pays tels que l'Arménie, l'Azerbaïdjan, l'Érythrée, la Géorgie, la Mongolie et la Somalie. Par ailleurs, l'Ukraine est un fournisseur majeur de blé pour le Programme Alimentaire Mondial. Celui-ci apporte une assistance alimentaire à environ 120 millions d'individus dans une centaine de pays.

L'accès global à plusieurs matières premières essentielles, telles que le pétrole ou le gaz naturel, a notablement diminué. Par ailleurs, une portion significative de l'approvisionnement mondial en engrais est immobilisée en Russie et en Biélorussie.

La guerre et la pénurie ont provoqué une hausse sans précédent des prix des aliments. Et bien sûr, l'augmentation des prix contribue à une crise mondiale du coût de la vie, dont les répercussions se font particulièrement sentir dans les pays des marchés émergents.

Investir dans le blé-Indice FAO des prix alimentaires en termes nominaux et réels

FAO Food Price Index | Source : FAO

Comment fonctionne le marché du blé ?

Le fonctionnement du marché du blé est semblable à celui de nombreux autres marchés où l'offre et la demande influent directement sur le prix. Outre les entreprises agricoles productrices et les ETF qui traquent le coût de cette matière première, le blé est fortement associé au trading de contrats à terme. C'est d'ailleurs le cas de la majorité des matières premières. Examinons certains des éléments majeurs qui déterminent le prix du blé :

  • Le climat : Il est évident que le climat des zones principales de production de blé dans le monde joue un rôle crucial dans la détermination de son coût. Des conditions météorologiques telles que des précipitations excessives ou des sécheresses peuvent affecter le rendement des cultures. Elles entraînant une diminution de l'offre de blé. L'Europe de l'Est, la Chine et l'Inde comptent parmi les plus grands producteurs de blé au monde. Les acteurs du marché restent attentifs aux conditions météo de ces zones afin d'anticiper l'approvisionnement en blé.
  • Géopolitique : À l'instar du climat, les conflits et les tensions internes peuvent engendrer d'importantes perturbations dans les chaînes d'approvisionnement mondiales. Par exemple, la Russie et l'Ukraine produisent ensemble près d'un tiers du blé mondial. Ainsi, l'intervention russe en Ukraine en février 2022 a entraîné une hausse des prix et a alimenté des inquiétudes quant à une éventuelle pénurie globale de blé. Face à la volatilité accrue du marché du blé ces derniers temps, cette matière première est devenue un choix prisé par les opérateurs à court terme et des traders.
Cotation des futures du blé

Cotation à terme du blé

Autres facteurs importants qui déterminent le prix du blé

Outre les éléments cités ci-dessus, il existe également d'autres facteurs importants qui peuvent influer le prix du blé. Les voici :

  • Croissance de la population : La popularité du blé dans le monde a fait que sa demande a augmenté au fil des années. La population mondiale n'a cessé de croître au cours des dernières décennies et cette tendance semble se maintenir dans les années à venir. En particulier, les pays en développement connaissent un boom démographique qui stimule la démographie mondiale. C'est pourquoi la consommation de blé devrait augmenter au même rythme que la croissance de la population. Cela fait du blé une matière première avec des vents favorables.
  • Effet de la devise : La plupart des matières premières, y compris le blé, sont cotées en dollars américains. Un dollar fort par rapport à d'autres devises augmente le prix du blé, car les importateurs doivent payer plus cher. A l'inverse, un dollar faible réduit le prix du blé.
  • Stockage. Le blé est stocké à grande échelle, notamment en Chine. Le géant asiatique possède la plus grande quantité de blé stocké au monde, avec près de 2/3 des réserves mondiales. Les changements dans le stockage de céréales en Chine peuvent affecter de manière significative le prix de la matière première.

👉 Pour une vision globale du monde de l'alimentation, vous pouvez consulter l'article suivant : Comment investir dans l'agriculture ?

Pourquoi investir dans le blé ?

Investir dans une matière première comme le blé peut servir de protection contre l'inflation. Il s'agit également d'un moyen de s'exposer à des tendances à moyen terme ou d'une stratégie d'arbitrage pour anticiper le marché. Cependant, il existe d'autres motivations qui peuvent rendre l'investissement dans le marché du blé attractif. Examinons les plus pertinentes :

  • Protection contre l'inflation : Le coût de matières premières, tel que le blé, monte souvent avec l'inflation. Plusieurs éléments, comme les mesures monétaires des banques centrales, provoquent l'inflation. Elle entraîne une baisse du pouvoir d'achat et une hausse du coût de la vie. Investir dans le blé lors d'une inflation croissante offre une défense face à cette montée des prix.
  • Diversification du portefeuille : Beaucoup d'investisseurs se concentrent sur l'achat d'actions, d'obligations ou de fonds indiciels. Intégrer du blé, ou toute autre matière première, dans son portefeuille est judicieux pour le diversifier. Avoir du blé dans son portefeuille peut aider à le rendre plus résilient, surtout lorsque d'autres actifs se comportent mal.
  • Spéculation monétaire : De nombreuses matières premières sont cotées en dollars américains et c'est le cas du blé. Analyser le dollar peut aider à prévoir des mouvements brusques sur le marché du blé. Si le dollar se renchérit par rapport à d'autres devises, les importateurs de blé seront confrontés à des coûts plus élevés. De même, une dépréciation du dollar facilitera l'importation de céréales à l'échelle mondiale.
  • Demande mondiale : Le blé est consommé mondialement, tant pour nourrir les humains que pour l'élevage. Avec la montée des pays émergents, la demande de blé devrait croître de par son importance. Investir dans le blé revient à miser sur l'accroissement de la population, surtout dans les pays en développement.

Réflexion

L'horizon politique et économique mondial pour l'année à venir demeure flou. Cela est d'autant plus valable avec la poursuite du conflit en Ukraine et la montée de l'inflation. Cette situation pourrait entraîner une hausse continue des prix du blé. Cependant, il pourrait être compliqué de conserver les tarifs alimentaires actuels à moyen terme. Face à cela, les consommateurs et importateurs pourraient se tourner vers d'autres céréales plus abordables où les autorités pourraient intervenir sur la tarification.

Comment investir dans le blé avec ActivTrades ?

Investir dans le blé est un processus simple. Ill suffit de suivre quelques étapes pour obtenir une exposition à cette matière première :

  • Établir une stratégie : Avant de se lancer, il est essentiel de déterminer nos objectifs en investissant dans le blé et de choisir si vous envisagez une opération à court ou moyen terme. Par ailleurs, différents instruments, comme les ETF ou les contrats à terme, sont disponibles selon la stratégie adoptée.
  • Rechercher sur le marché : Connaître bien le marché du blé vous aidera à choisir la méthode appropriée pour investir. Comme vous le verrez plus tard, il existe différentes façons de prendre position sur le marché du blé selon nos objectifs d'investissement .
  • Donner un poids approprié : Pour que l'investissement dans le blé ait du sens dans une stratégie à plus long terme, vous devez attribuer à cet actif un pourcentage optimal dans notre portefeuille. Savoir que la volatilité du blé peut être un bon ou un mauvais investissement vous aidera à calculer le risque que vous êtes prêts à assumer.
  • Décider entre le court et le long terme : En étudiant le marché du blé, vous réaliserez s'il existe de meilleures opportunités à court ou à long terme. En raison de cela, vous choisirez un produit adapté à chaque stratégie d'investissement spécifique.
  • Trouver une plateforme d'investissement appropriée : Le blé est une matière première négociée dans le monde entier. De ce fait, plusieurs courtiers proposent des options d'investissement à cet égard. Néanmoins, toutes les plateformes ne se valent pas. Il est donc important de choisir un bon courtier en ligne qui offre une vue détaillée du marché ainsi que des outils performants pour gérer nos transactions.

Comment investir dans le blé ?

Il existe diverses approches pour investir dans le blé. Vous pouvez par exemple acquérir des actions d'entreprises agricoles, acheter des ETF, des fonds ou des contrats à terme. Explorons quelques-unes des principales méthodes d'investissement dans le blé :

Actions de blé

Voici quelques-unes des entreprises les plus importantes pour investir dans le blé et les céréales en France : In Vivo, Soufflet Agriculture, Agralys, Dijon-Céréales, Vivescia, Cerevia.

En revanche, si vous êtes passionné des marchés et du trading, la façon la plus courante est peut-être d'investir dans les matières premières via des ETFs du secteur.

De même, les investisseurs qui souhaitent arbitrer les variations de prix à court terme, le marché à terme du blé fait partie des méthodes les plus populaires et efficaces. Ce type de dérivés est un accord standardisé dans lequel le prix d'une opération est convenu à une date future établie. Ces produits permettent de s'exposer aux variations de prix à court et moyen terme.

Alternatives pour investir dans le blé

Enfin, je vous laisse avec une autre série de produits agricoles qui pourraient vous intéresser pour trader les matières premières :

👉 Comment investir dans le café depuis la France ? Principales actions

En fin de compte, il existe plusieurs façons d'investir dans le blé via Activtrades. Si nous les classions des plus stables aux plus risquées, nous mettrions les ETFs réels en premier lieu, suivis des actions puis, des formes d'investissement populaires sur lesquels nous pouvons faire du copytrading.

Articles connexes