Le Swing Trading : qu’est-ce que c’est ?

Dans l'univers du trading, la stratégie choisie est cruciale. Le swing trading est l'une de ces méthodes prisées. En effet, elle allie un tempo mesuré à une étude minutieuse. Ainsi, elle convient particulièrement à ceux désireux d'exploiter les variations de prix à court terme pour optimiser leurs gains.

Swing trading

Swing trading : qu'est-ce que c'est ?

Le Swing Trading est une stratégie d'investissement axée sur l'identification de mouvements, ou “swings”, au sein de la tendance globale d'un marché pour en tirer profit. Initialement associé au marché des devises, cette approche s'est étendue à de nombreux autres domaines. Son point fort ? Elle repose principalement sur l'analyse technique pour prévoir les évolutions futures des prix.

Contrairement à d'autres stratégies, le Swing Trading vise à réaliser de petits gains de manière régulière. De plus, à la différence du day trading, il n'impose pas une observation continue des graphiques. Ainsi, le swing trader analyse le marché, établit sa position, puis la surveille. Il utilise également des ordres stop pour clôturer cette position au moment opportun.

Les opportunités de Swing Trading se trouvent dans divers domaines : actions, CFD, Forex, indices boursiers, matières premières et même crypto-monnaies.

Comment fonctionne le swing trading?

Pour s'initier au Swing Trading, plusieurs éléments sont essentiels :

  • Analyse technique et fondamentale
  • Volatilité
  • Modèles graphiques
  • Supports et résistances

Tout d'abord, vous devez déterminer votre approche : allez-vous trader en suivant la tendance ou à son encontre ?

Pour répondre, observez les supports et résistances. Si ces derniers contiennent le prix sans être franchis, envisagez de trader contre la tendance. En revanche, si ces niveaux sont dépassés, il est judicieux d'opérer dans le sens de la tendance.

La volatilité est cruciale. Étant donné que le Swing Trading se base sur les mouvements de prix, un marché volatil offre davantage d'opportunités d'entrer en position.

Enfin, la maîtrise des modèles graphiques est primordiale. Elle permet d'identifier les niveaux clés et de placer adéquatement vos ordres stop loss.

Swing trading dans le Forex

Le swing trading sur le Forex s'attache à identifier les points de retournement du marché des changes. Concrètement, il vise à déceler des opportunités parmi les fluctuations de devises majeures comme l'euro, le dollar ou le yen. L'importance est accordée à l'analyse technique et fondamentale, à la volatilité, aux modèles graphiques, ainsi qu'aux supports et résistances.

Les devises, par nature, sont des instruments financiers à la fois liquides et volatils, idéaux pour le swing trading. Un atout majeur du Forex est qu'il permet des échanges continus du lundi au vendredi, 24h/24, avec une faible probabilité de gaps.

Les swing traders sur le Forex exploitent les variations abruptes des devises. Ces fluctuations peuvent résulter d'incertitudes économiques ou politiques des pays en jeu. La stratégie est simple : acheter bas, puis revendre haut durant un rallye.

Le marché Forex est caractérisé par ses mouvements naturels, sans tendance éternellement haussière ou baissière. Pour les swing traders, la volatilité est primordiale. Plus le marché est volatile avec de nombreux mouvements de prix à court terme, plus les chances de saisir une opportunité de trade sont grandes.

Swing trading sur les actions

Pour une approche optimale en matière d'actions, il est essentiel de considérer trois critères fondamentaux : le catalyseur, le volume et la volatilité.

Catalyseur

Le catalyseur est l'élément déclencheur d'une fluctuation du prix d'une action. Il peut s'agir d'une nouvelle influençant l'avenir d'une entreprise. Ou encore, de l'annonce d'un test innovant par un géant pharmaceutique. Même la démission d'un cadre supérieur peut servir de catalyseur. Ainsi, grâce à un tel élément, le trader peut agir promptement et optimiser ses gains.

Volume

Ensuite, le volume joue un rôle majeur. Pour le swing trading, une action doit avoir un volume conséquent. Bien que certaines actions puissent offrir de bons rendements sans un grand volume, il est préférable de privilégier les actions très liquides. Cela garantit une meilleure fiabilité dans cette approche.

Volatilité

Enfin, n'oublions pas la volatilité. Elle est cruciale pour le swing trading. Les actions à forte volatilité sont idéales. Elles permettent de réaliser des profits sur des mouvements courts et intenses.

En somme, en maîtrisant ces trois critères, un novice en swing trading a toutes les clés pour bien commencer.

Swing trading et cryptomonnaies

Le swing trading dans l'univers des cryptomonnaies offre une approche moins stressante. Pour de nombreux aficionados des cryptomonnaies, cela peut représenter la meilleure stratégie à adopter.

À l'instar d'autres instruments financiers, les cryptomonnaies peuvent être décryptées via des graphiques. Ces outils nous permettent d'identifier le point d'entrée optimal, le point de stop loss et l'objectif final.

La première marche vers la maîtrise du swing trading cryptomonétaire réside dans l'analyse du marché. Cela demande une dévotion et un investissement en temps conséquent. Un swing trader aspire à exceller en analyse graphique. Son but ? Détecter les cryptomonnaies offrant les meilleures perspectives.

Deux méthodes prédominent pour repérer ces opportunités : l'analyse fondamentale et l'analyse technique.

L'analyse fondamentale se penche sur l'étude des actualités et des éléments microéconomiques impactant une cryptomonnaie. Prenons l'exemple d'Ethereum. Un swing trader attiré par cette cryptomonnaie se tiendra informé de toutes les actualités y afférentes. Le passage récent d'Ethereum vers un nouveau protocole de consensus est un indicateur opérationnel pertinent.

En substance, l'analyse fondamentale exige une connaissance approfondie du projet, de ses innovations et de ses actualités. Plus vous êtes informé sur une cryptomonnaie, plus vos prédictions seront justes.

À l'inverse, les analystes techniques se concentrent uniquement sur les signaux opérationnels relatifs au prix d'une cryptomonnaie. Ils négligent la structure ou les actualités du projet. Ils s'adonnent essentiellement à l'interprétation des graphiques et des indicateurs. Ceux-ci révèlent des tendances sur l'évolution du prix. Bien qu'un swing trader puisse combiner analyses fondamentale et technique, la majorité se fie avant tout à l'analyse technique.

Swing trading : un exemple pratique

swing trading exemple pratique

Dans une illustration précédente, une opération basée sur la paire USD/TRY (dollar américain/livre turque) est mise en lumière. En fin mai, suite à la réélection d'Erdogan, connu pour sa politique de dévaluation continue de la monnaie nationale, l'hypothèse d'un mouvement haussier du dollar face à une dépréciation de la livre turque a pris de l'ampleur. Les volumes échangés ont conforté cette vision. Ainsi, une position longue a été initiée. Des clôtures partielles ont été réalisées sur des objectifs bien définis.

La position, après près de deux mois, demeure active et affiche un bénéfice dépassant les 30%. L'alliance du swing trading avec une analyse à la fois fondamentale et technique peut engendrer des résultats probants.

Swing trading VS day trading : quelle est la différence ?

L'une des principales distinctions entre le swing trading et le day trading réside dans le temps consacré. En effet, le swing trading est reconnu pour sa flexibilité temporelle, contrairement au day trading. Lorsqu'on adopte la méthode du day trading, il est courant de demeurer de longues heures devant son écran, guettant le moindre signal d'opportunité. Pourtant, certaines sessions peuvent se révéler infructueuses.

À l'opposé, le swing trader n'attend pas inlassablement un événement. Au lieu de cela, il surveille le marché, intervenant lorsqu'une opportunité pertinente se manifeste. Cette approche est synonyme d'une gestion plus rationnelle et moins stressante du trading.

L'expertise joue également un rôle crucial. Le day trading exige une maîtrise parfaite des graphiques et une réactivité aiguë dans la gestion des positions et des risques. De plus, ce style de trading privilégie souvent des produits plus complexes et plus risqués, comme les contrats à terme.

L'un des atouts majeurs du swing trading est la capacité à scruter une vaste gamme de marchés. Qu'il s'agisse de milliers d'actions, d'ETF, de cryptomonnaies ou de matières premières, le swing trader dispose d'un large éventail d'options. En revanche, un day trader se voit souvent limité à la surveillance de quelques graphiques en temps réel. Cette contrainte réduit considérablement son champ d'action.

Swing trading : les avantages et inconvénients

Le swing trading présente des atouts majeurs pour les investisseurs.

D'entrée de jeu, bon nombre de swing traders établissent leurs stratégies selon un rapport risque / rendement précis. Ainsi, ils scrutent les courbes graphiques pour identifier les opportunités d'achat. Une fois identifiés, ils définissent des ordres de protection, communément appelés “stop-loss”. Ensuite, ils prévoient des points de sortie afin de maximiser leurs profits.

En optant pour des configurations où le rendement surpasse largement le risque, ces traders augmentent leurs chances de succès. Imaginons, par exemple, risquer 1 $ par titre dans l'espoir d'en gagner 3 $.

De surcroît, les swing traders se tournent essentiellement vers l'analyse technique. Cela s'explique par la durée éphémère de leurs opérations. Toutefois, ils ne négligent pas l'importance de l'analyse fondamentale. Si un actif présente une tendance positive, vérifier ses fondamentaux peut être judicieux. Une amélioration ou une solidité dans ces derniers renforce la pertinence de leur choix.

Cependant, il convient de noter que le swing trading comporte également son lot d'inconvénients.

La nature à court terme de ces transactions peut exposer les traders à une volatilité accrue et à des fluctuations rapides du marché. De plus, cette approche peut exiger une analyse technique plus approfondie et une surveillance constante des graphiques quotidiens. Il est même parfois nécessaire d'utiliser des intervalles de temps plus courts, comme les graphiques horaires ou de 15 minutes, pour repérer précisément les points d'entrée, les ordres stop-loss et les niveaux de prise de profit.

Dans le tableau ci-dessous, nous présentons une synthèse des principaux avantages et inconvénients du swing trading.

Avantages :

  • Maximisation du potentiel de profit à court terme : Le swing trading permet d'exploiter au mieux les fluctuations du marché, offrant ainsi des opportunités de bénéfices.
  • Utilisation de l'analyse technique : Les traders peuvent recourir à l'analyse technique, ce qui simplifie la prise de décision et l'exécution des transactions.
  • Moins de temps requis : Comparé au day trading, le swing trading demande moins de temps de négociation, ce qui le rend plus pratique pour les personnes ayant des emplois du temps chargés.

Inconvénients :

  • Exposition aux mouvements nocturnes et du week-end : Les positions en swing trading sont vulnérables aux fluctuations qui se produisent en dehors des heures de marché habituelles, comme la nuit ou le week-end.
  • Risque de pertes en cas de changements soudains : Les mouvements brusques du marché peuvent entraîner des pertes considérables si elles ne sont pas correctement gérées, soulignant ainsi l'importance cruciale de la gestion des risques.
  • Focus sur le court terme au détriment du long terme : Les traders en swing ont tendance à se concentrer sur les mouvements à court terme, ce qui peut les empêcher de repérer les tendances à long terme et de tirer parti d'opportunités durables sur le marché.

Stratégies de swing trading

Le swing trading vise à identifier les tendances du marché et à tirer parti des mouvements de correction et des rallyes. Les traders entrent en position lors des retracements de prix et sortent lorsque les prix augmentent.

Cependant, l'un des principaux défis auxquels les traders sont confrontés réside dans leur capacité à distinguer les fluctuations des prix de véritables retournements de tendance.

Ce style de trading s'épanouit principalement dans des conditions de marché caractérisées par des tendances nettes, tandis que les périodes de calme ou de forte volatilité s'avèrent moins propices.

Les traders disposent de diverses stratégies pour exceller dans cette approche, mais dans tous les cas, ils se basent sur une combinaison de méthodes d'analyse technique. Il est fortement recommandé aux traders d'éviter d'ouvrir des positions avant la publication de données économiques, car celles-ci peuvent influencer les tendances en cours.

Voyons maintenant quelques-unes des stratégies les plus intéressantes.

Stratégie pour capturer les tendances

Les traders adeptes de suivi de tendance adoptent généralement une position tant que celle-ci se maintient, tandis que les swing traders la clôturent dès l'atteinte de leur objectif de profit. Bien que cela puisse sembler paradoxal, les swing traders peuvent utiliser ce style de trading pour identifier la direction d'une tendance et bénéficier des positions courtes.

Un exemple concret serait un trader qui observe les fluctuations de prix pour effectuer une analyse des tendances. Imaginons que le prix du BTC soit en hausse. Toutefois, l'indication d'une prochaine inversion de tendance incite les traders à saisir l'opportunité et à prendre position courte lorsque le prix de l'actif se situe en dessous des niveaux de résistance.

Étant donné que le marché des crypto-monnaies ne suit généralement pas une trajectoire linéaire et que les retournements de tendance peuvent se produire tant à la hausse qu'à la baisse, les swing traders qui appliquent cette stratégie sont préparés à entrer sur un marché où la tendance reprend après un retracement significatif.

En règle générale, les traders devraient systématiquement recourir à des indicateurs d'analyse technique tels que le RSI (Indicateur de Force Relative) et la MA (Moyenne Mobile) pour prendre des décisions de trading éclairées. Par exemple, si un retracement indique un niveau de prix supérieur à 50, le trader devrait entrer sur le marché en cas de hausse des prix et placer un ordre stop-loss avant que la tendance ne continue à s'orienter à la hausse.

Avantages :

  • Détectez la tendance précoce : Identifiez la tendance dès son commencement.
  • Multiples points d'entrée et de sortie : Profitez de davantage de points d'entrée et de sortie, même en cas de fluctuations mineures des prix.

Inconvénients :

  1. Risque de fausse cassure : Soyez conscient du risque d'une fausse cassure.
  2. Emotions déstabilisantes : Il est facile de se laisser emporter par les émotions, ce qui peut perturber la rationalité des opérations.

Stratégie swing avec breakout (cassure) à la hausse

Swing trading breakout

Un breakout se produit lorsque le prix franchit les niveaux de résistance, sortant ainsi d'une plage de prix prédéfinie. Les traders qui adoptent cette approche scrutent fréquemment les ruptures de prix et visent à ouvrir idéalement des positions longues dès le début d'une tendance haussière.

Avec cette stratégie, les swing traders aspirent à entrer sur le marché le plus tôt possible dans une tendance haussière. Ils initient leur position dès qu'ils observent le niveau de volatilité souhaité. Toutefois, il est important de noter que cette stratégie est plus appropriée pour les traders expérimentés.

Avantages :

  1. Bénéfices substantiels en début d'impulsion : Les gains sont significatifs au début de l'impulsion.
  2. Changements fréquents de tendance, surtout en période de volatilité : Les tendances se modifient fréquemment, notamment sur des marchés volatils.

Inconvénients :

  1. Risque de fausse cassure : Il existe un risque inhérent de fausse cassure.
  2. Nécessite de la discipline pour entrer sur le marché : Une discipline stricte est nécessaire pour initier une position.
  3. Dépendance aux niveaux de support et de résistance : Cette approche repose largement sur les niveaux de support et de résistance.

Stratégie swing avec breakdown (cassure) à la baisse

Cette stratégie représente l'opposé de celle précédemment évoquée. Dans ce cas, le trader va à l'encontre de l'impulsion principale. Les investisseurs optent généralement pour une position courte lorsque le prix de l'actif descend en dessous d'un niveau de support déjà établi, signalant le début d'une tendance baissière

Pour exploiter cette stratégie de manière efficace, il est fortement recommandé aux traders de surveiller attentivement les moyennes mobiles et les oscillateurs. Finalement, lorsque la position est initiée, le trader réalise des bénéfices lorsque le prix ne subit une chute. Les stratégies de cassure à la hausse et de cassure à la baisse partagent des avantages et des inconvénients très similaires, car elles reposent toutes deux sur le même concept fondamental.

Stratégie de dissonance (trading fading)

La stratégie de dissonance implique d'opérer à contre-courant de la tendance dominante. En d'autres termes, le trader achète lorsque le marché est à la baisse et vend lorsque le marché est à la hausse.

Le concept sous-jacent à cette stratégie réside dans la spéculation d'un possible retournement de tendance et la recherche de rendement grâce aux corrections de prix potentielles. Étant donné la réputation de volatilité des crypto-monnaies et leurs fluctuations de prix imprévisibles, les traders qui adoptent cette approche tendent à réaliser des profits, en particulier lors des premiers signes d'un revirement sur le marché. Ils s'appuient sur des données statistiques et le sentiment des opérateurs pour orienter leurs décisions.

Cette stratégie peut s'avérer profitable lorsque le marché des crypto-monnaies est fortement sujet à la volatilité, car les corrections de prix fréquentes offrent des opportunités de gain. Cependant, il est important de noter que cette stratégie comporte un risque élevé en cas de retournement soudain de la tendance. Elle convient probablement mieux aux investisseurs institutionnels expérimentés plutôt qu'aux débutants, en raison de son exigence en termes d'expérience et des nombreux risques associés.

Avantages :

  1. Rentabilité lors des corrections de prix : Cette stratégie peut générer des profits significatifs lors des corrections de prix.
  2. Efficacité dans les marchés volatils comme les crypto-monnaies : Elle se montre efficace dans les marchés à forte volatilité, tels que celui des crypto-monnaies.

Inconvénients :

  1. Adaptée aux traders expérimentés et aguerris : Convient principalement aux traders expérimentés ayant de l'ancienneté.
  2. Gestion complexe et discipline exigeante : Elle est difficile à gérer et requiert une grande discipline de la part du trader.
  3. Prise de risques quotidienne : Les risques doivent être évalués au jour le jour, ce qui ajoute une dimension de gestion des risques constante.

Le swing trading est une approche que de nombreux traders novices peuvent adopter. En effet, il n'y a pas de méthode universelle qui convienne à tous. Pour ceux qui débutent, il est souvent judicieux de s'orienter vers des méthodes moins complexes. Ainsi, le trading de tendance offre une bonne entrée en matière. De plus, il est essentiel de maîtriser et de reconnaître les indicateurs de swing trading les plus prisés.

Pour éprouver la solidité de votre stratégie, plusieurs essais s'imposent. D'abord, essayez diverses techniques en parallèle. Si vous parvenez régulièrement à capitaliser sur des tendances éphémères, alors votre méthode a du potentiel. Cependant, gardez à l'esprit que les résultats peuvent fluctuer selon les mouvements du marché. Alors, comment s'assurer de la pertinence de votre approche? Créez un compte démo. Ensuite, testez jusqu'à obtenir des retours positifs de façon constante. La clé réside dans la diversification de votre portefeuille. Ainsi, vous pourrez observer la réaction du marché. Enfin, il est impératif d'adopter une bonne gestion du portefeuille et de viser des objectifs réalistes.

Swing trading et retracements de Fibonacci

qu'est-ce que le swing trading

Le swing trading fait souvent appel à la régression de Fibonacci. Cette technique aide à identifier les niveaux de support et de résistance. De plus, elle pointe les zones susceptibles de voir une inversion du prix. Ainsi, les niveaux de Fibonacci fournissent des cibles de prix. Ces cibles peuvent indiquer des renversements potentiels de tendance. En se basant sur ces niveaux, les swing traders décident quand entrer ou quitter une position. Mais d'où vient cette technique ? Elle tire son origine de Leonardo Fibonacci, mathématicien italien du XIIIe siècle.

Sur un graphique, comment identifie-t-on ces niveaux? Ils se manifestent par des lignes horizontales. Ces lignes suivent des rapports spécifiques, soit : 23,6%, 38,2%, 50%, 61,8% et 100%. En fonction des mouvements du prix, elles représentent soit des zones de support, soit des zones de résistance.

Un autre concept à connaître est le retracement. C'est un mouvement contraire à la tendance initiale. Dans leur analyse, les traders combinent les niveaux de Fibonacci à d'autres indicateurs. Souvent, les prix semblent s'inverser à ces niveaux. Cela peut pousser un trader à initier une position. Si l'actif poursuit sa progression, le prochain niveau de Fibonacci pourrait servir de cible pour prendre ses bénéfices. À l'inverse, en cas de mouvements défavorables, un niveau de Fibonacci peut être utilisé comme stop loss, garantissant une bonne gestion des risques.

Swing trading avec des niveaux de support et de résistance

Swing trading supports resistances

Dans le monde du swing trading, les niveaux de support et de résistance tiennent une place centrale.

Le niveau de support désigne un prix. À ce seuil, la demande d'achat est dépassée par l'offre de vente. Cela peut indiquer un retournement imminent de la tendance. À l'opposé, un niveau de résistance représente un prix ayant connu une forte pression de vente. Elle surpasse la demande d'achat, préfigurant souvent une tendance baissière.

Les swing traders se fient beaucoup à ces niveaux. Ils les utilisent pour déceler le moment propice pour entrer sur le marché. Ils s'en servent aussi pour définir où positionner leur stop loss et take profit. Toutefois, il faut rester prudent. Un prix peut franchir ces barrières sans forcément inverser sa tendance. En somme, bien que cet outil soit précieux, il n'est pas infaillible. Une gestion rigoureuse du risque demeure indispensable.

Swing trading et canaux

canaux

Le trading de canal est une méthode couramment adoptée en swing trading. Cette stratégie consiste à miser sur la direction de la tendance. Comment ? En traçant d'abord un canal sur une tendance, qu'elle soit haussière ou baissière. Souvent, un swing trader optera pour l'ouverture d'une position quand le prix touche le bas du canal. Il positionnera ensuite son stop loss ou take profit à l'opposé. Cependant, rappelons-le, les marchés sont volatiles. Le prix pourrait ne pas réagir comme prévu en atteignant ces niveaux. Ainsi, bien que prometteuse, la stratégie de canal comporte ses parts de risques.

Swing trading et croisements de moyennes mobiles

Les swing traders emploient souvent une stratégie mêlant moyennes à court et moyen terme. En matière de court terme, les moyennes exponentielles 10, 20 et 50 sont privilégiées. Pour le moyen terme, on favorise l'exponentiel 100 et le simple 200.

Logiquement, une moyenne mobile à courte période génère davantage de signaux. Toutefois, elle introduit également plus de bruit sur le graphique. En revanche, avec des moyennes mobiles plus longues, les signaux de trading sont réduits mais plus fiables. Ils éliminent une grande partie du bruit du marché. Ces signaux sont robustes et dignes de confiance en présence d'une tendance. Cependant, en situation de marché latéral, leur pertinence diminue, quelle que soit leur période.

Mais comment ces moyennes sont-elles appliquées en trading ? En règle générale, si le prix franchit une moyenne à la hausse, cela traduit un signal d'achat. À l'inverse, si le prix la traverse à la baisse, un signal de vente est déclenché.

moyennes mobiles

Sur le premier graphique présenté, nous observons un exemple de trading avec une moyenne. Un signal d'achat est émis car le prix franchit la moyenne mobile, ce qui est clairement marqué par un carré.

Inversement, sur le second graphique, un signal de vente est déclenché. Nous constatons une tendance baissière lorsque le prix descend en dessous de la moyenne mobile, situation également soulignée par un carré.

moyennes mobiles

De plus, quand le prix, ayant franchi ou s'étant éloigné d'une moyenne mobile, revient vers celle-ci, cette moyenne mobile agit comme un support ou une résistance.

Une autre stratégie consiste à observer plusieurs signaux, haussiers et baissiers, grâce à la technique des croisements des moyennes mobiles. Le premier signal est haussier : la moyenne courte franchit la moyenne longue à la hausse et le prix se positionne au-dessus des deux. Juste après, la situation s'inverse. La moyenne courte traverse la moyenne longue à la baisse. Le prix, quant à lui, se situe en dessous, agissant comme une résistance dynamique. Ensuite, nous identifions un autre signal haussier toujours valide.

Pour une stratégie efficace, n'omettez pas d'adopter une gestion des risques rigoureuse. Apprendre à calculer et positionner le stop loss est également crucial pour devenir un investisseur avisé.

Swing trading et modèles de bougies japonaises

Il y a une multitude de modèles de bougies sur le marché. Quand les traders identifient ces motifs sur un graphique, ils adaptent leurs stratégies. Ainsi, la chance de voir une action de prix suivre un motif reconnu est grande.

Les swing traders se penchent sur ces modèles par l'observation directe des graphiques. De plus, de nombreux indicateurs facilitent la reconnaissance de ces modèles.

On distingue essentiellement deux catégories de modèles de bougies : les modèles de retournement et les modèles de continuation. Comme leurs noms l'évoquent, ils prédisent la direction probable du marché en fonction des mouvements de prix antérieurs.

Modèles de retournement

Les modèles de retournement signalent une grande chance d'un changement de tendance ou d'une correction importante. Ils servent à repérer des opportunités d'entrée au commencement d'une nouvelle tendance ou lors d'un mouvement majeur contre la tendance en cours.

Chaque modèle de retournement n'a pas la même importance. Il est crucial de prendre en compte son emplacement et les mouvements antérieurs. La puissance d'un signal de retournement est à son apogée dans deux situations :

  • lorsque la tendance initiale est vive et prononcée,
  • si un modèle de retournement se manifeste à proximité d'un niveau de support/résistance solide.

Sur l'illustration ci-après, un exemple illustre un signal de retournement marqué : le modèle de bougie s'est formé à la suite d'une tendance haussière prononcée.

retournement

Modèles de continuation

Les modèles de continuation indiquent une probable poursuite de la tendance actuelle après une légère interruption. Ils servent à identifier un point d'entrée renouvelé conforme à la tendance. De plus, ils offrent des éléments justificatifs pour conserver ou renforcer les positions préalablement établies.

continuation

Quel capital est nécessaire pour faire du swing trading?

C'est une question que beaucoup se posent : “Est-il possible de s'enrichir grâce au swing trading ?” La réponse à cette interrogation est en fait assez subjective. La rentabilité en trading ne repose pas tant sur le style de trading choisi, mais bien plus sur la manière dont vous gérez vos opérations et adhérez strictement à votre plan de trading.

Il est parfaitement possible de réaliser d'importants gains ou, à l'inverse, de subir des pertes conséquentes en trading, quelle que soit la méthode choisie. Par exemple, si vous optez pour le swing trading mais gérez mal vos positions, si vous manquez de patience ou si vous ne parvenez pas à limiter rapidement vos pertes, il est probable que vous ne serez pas rentable.

Ce qui détermine réellement votre succès ou votre échec est votre capacité à respecter rigoureusement votre plan de trading et à ne pas dépasser les limites de pertes que vous vous êtes fixées. En d'autres termes, ce n'est pas tant votre style de trading qui fait la différence, mais plutôt votre discipline et la méthode que vous employez pour mener à bien vos opérations.

Un aspect crucial pour optimiser vos rendements est l'effet de levier et la taille de votre portefeuille. Avec un capital limité, le swing trading peut s'avérer contre-productif car vous pourriez être tenté d'utiliser un levier trop important.

Pour pallier cette difficulté, envisagez d'utiliser des Contrats sur Différence (CFD) ou d'explorer le marché des micro-futures. Ces marchés ne nécessitent pas de disposer d'un capital très important, ce qui vous permet de garder des positions ouvertes plus longtemps sans impacter de manière significative votre capital.

Combien peut-on gagner en swing trading?

Réussir dans le swing trading ne se résume pas à un chiffre précis sur un relevé bancaire à la fin de l'année. En effet, ce serait une simplification excessive de suggérer un revenu annuel précis comme baromètre du succès. Les ambitions financières varieront sans aucun doute d'un trader à l'autre. Toutefois, une interrogation pertinente pourrait être : Combien de swing traders sont réellement profitables sur le marché boursier?

Selon certaines estimations, jusqu'à 90% des swing traders ne parviennent pas à générer de profits, se contentant tout au mieux d'équilibrer leurs comptes ou, pire, de subir des pertes. Cela implique un taux de succès en swing trading d'à peine 10%. Autrement dit, seulement 1 swing trader sur 10 pourrait clôturer l'année avec des profits. C'est un chiffre à méditer, mais il ne s'agit pas d'une fatalité. Beaucoup abordent ce domaine comme s'ils étaient au casino.

Ce qu'il faut comprendre, c'est que la majorité des swing traders qui réussissent n'utilisent pas de méthodes mystérieuses ou novatrices. Alors, comment rejoindre ce club restreint des 10% rentables?

Chercher un taux de réussite moyen pour le swing trading s'avère complexe. Qu'est-ce qu'un « taux de réussite » exactement ? Est-ce simplement le pourcentage de transactions profitables? Ou le montant des gains mensuels générés? En réalité, le succès est un concept éminemment subjectif et mouvant.

Chaque trader aura sa propre vision du succès. En termes généraux, un rendement annuel considéré comme solide peut osciller entre 10 et 30%. Si vous parvenez à générer un profit mensuel de 1-2%, cela se traduit par un rendement annuel de 12-24%, qui serait assurément vu comme une belle réussite.

En dépit de ces objectifs a priori accessibles, le taux de succès des swing traders demeure modeste. Ce n'est pas tant la stratégie du swing trading qui est en cause, mais plutôt une perception erronée de sa simplicité. Au cœur d'une carrière de swing trader couronnée de succès, vous trouverez patience, discipline, maîtrise des émotions et une gestion rigoureuse des risques.

FAQ

Qu'est-ce que le swing trading ?

Le swing trading est une stratégie à court terme visant à capitaliser sur les fluctuations des prix. Habituellement, une position, souvent une action, est conservée pendant plusieurs jours avant d'être clôturée.

Pourquoi le nom “swing” ?

Le nom dérive du mouvement “oscillant” caractéristique de cette méthode. Le mot anglais “swing” traduit l'idée d'oscillation.

Comment pratiquer le swing trading ?

Les swing traders combinent l'analyse technique avec des éléments fondamentaux. Ils se basent principalement sur des graphiques à quatre heures (H4) et quotidiens (D1), en utilisant à la fois l'analyse fondamentale et l'analyse technique pour orienter leurs choix.

Articles connexes

Avis Kraken : cryptos, frais et sécurité
Kraken est une plateforme incontournable pour les investisseurs en cryptomonnaies. Son offre variée d'actifs numériques, ses frais compétitifs et ses mesures de sécurité continuent d'attirer des millions d'utilisateurs. Néanmoins, alors que les pl...