Gestion du risque en trading : la règle des 2%

Les investisseurs novices se concentrent souvent sur l'acquisition de nombreuses stratégies gagnantes sur le marché. Cependant, l'apprentissage de la gestion du risque en trading s'avère bien plus crucial. Aujourd'hui, nous abordons spécifiquement la règle des 2%. Il est vital pour l'investisseur, en particulier pour les traders, de gérer efficacement le risque. Des études menées au cours des 20 dernières années ont mis en lumière l'impact de notre comportement sur la prise de décision et la gestion monétaire.

gestion du risque en trading

Parmi les conclusions majeures, celles de James Montier sont particulièrement éclairantes. Il identifie quatre types de biais psychologiques chez les investisseurs :

  • Biais d'auto-tromperie
  • Biais dans le traitement de l'information
  • Biais liés aux états émotionnels
  • Biais d'influence sociale

De graves erreurs sont souvent commises : couper nos gains trop tôt et ne pas gérer adéquatement nos pertes. Les tentatives répétées d'entrer à nouveau dans les opérations, motivées par des échecs antérieurs, l'adrénaline du marché ou la recherche sélective d'informations conformes à nos idées préconçues, constituent des écueils significatifs.

Quelle est la stratégie du risque de 2% ?

La règle des 2% a été présentée par Alexander Elder dans “Vivre du Trading”. Ce livre, traduit dans plusieurs langues, est reconnu comme une référence en trading.

  • Elle consiste à ne pas risquer plus de 2% du capital total dans une opération unique.
  • Cette règle vise à déterminer la taille optimale d'une stratégie de trading.
  • Pour calculer la taille de la position, il est essentiel de considérer la distance entre le point d'entrée et le niveau de stop loss utilisé dans chaque opération.
  • Ce principe représente une limite maximale, minimisant le risque de pertes significatives sur le marché. Son respect est particulièrement recommandé durant la phase d'apprentissage et de maîtrise de techniques de gestion avancées.

Alexander Elder a également introduit un outil mnémotechnique, le “Triangle de Fer”, pour relier rapidement les trois variables essentielles de la gestion du risque.

Qu'est-ce que le Triangle de Fer, pour la gestion des risques en trading ?

Le Triangle de Fer est une stratégie en trois étapes pour gérer les risques dans le trading. Cette méthode repose sur trois sommets clés :

  • Sommet A : le risque maximum admissible pour une opération, fixé à 2% du capital du compte.
  • Sommet B : le risque maximum par action, calculé comme la différence entre le point d'entrée et le stop.
  • Sommet C : il représente le nombre d'actions à acheter, déterminé par la formule A/B (risque par opération divisé par risque par action).

Exemple pratique de la Règle des 2%

Prenons un exemple où l'on teste cette règle sur un compte démo avec un solde initial de 50.000€, en choisissant de trader sur Inditex.

Règle des 2%
Exemple concret de la règle des 2%

Première étape (Sommet A)

  • Pour définir le risque maximum par opération, multipliez le capital par le risque maximum autorisé. Ainsi, pour un capital de 50.000€, le risque est de 1000€ (50.000 x 0,02).

Deuxième étape (Sommet B)

  • La différence entre le point d'entrée et le stop est calculée. Par exemple, si l'entrée est à 29,83€ et le stop à 27,00€, la différence est de 2,83€.
  • Dans cette étape, il est conseillé d'utiliser un stop mobile maintenu à cette distance.

Étape 3 (Sommet C)

  • Cette étape implique le calcul du nombre d'actions à acheter. On divise le montant maximum risqué par la marge entre l'entrée et le stop. Pour un risque de 1000€ et une marge de 2,83€, cela équivaut à l'achat d'environ 353 actions pour maintenir le niveau de risque maximum autorisé.

Conclusion de la règle des 2%

La gestion du risque dans nos investissements est cruciale. Nous devons toujours chercher à protéger notre capital. Il est essentiel d'éviter des pertes irréparables.

Cette règle s'adapte à différents pourcentages selon notre confort. Par exemple, 1% ou 1,5% sont envisageables. Moins de 1% serait peu pertinent, tandis que plus de 2% s'avérerait trop risqué.

Est-ce une méthode efficace ? Généralement, oui, surtout pour les investisseurs novices. Cependant, cette règle ne favorise pas les systèmes hautement rentables. Avec de tels systèmes, nous risquons moins de capital qu'il ne le faudrait.

Inversement, avec des systèmes déficitaires, cette règle augmente notre exposition sur le marché. Ceci la rend quelque peu inefficace. En effet, des pertes régulières augmentent notre vulnérabilité sur le marché.

Quel pourcentage de risque est-il judicieux d'utiliser quotidiennement ?

Il est indéniable que le choix de ce pourcentage dépend essentiellement de notre stratégie de trading. Nous avons l'option de nous limiter à un pourcentage fixe pour risquer une portion de notre capital. Alternativement, nous pouvons adopter une approche variable. Dans cette dernière, nous nous exposons à moins de risques lors des périodes de forte volatilité du marché ou de tendances baissières. Cela permet d'accroître le pourcentage de risque pendant les années plus favorables du marché.

Il est crucial de comprendre que, quelle que soit la méthode choisie, il est impératif d'avoir un contrôle financier rigoureux sur vos investissements. Ce contrôle doit préserver votre santé financière. Il doit aussi assurer de nombreuses années de trading fructueux sur les marchés.

Qu'en est-il pour vous ? Quel pourcentage de votre capital êtes-vous prêt à risquer ? N'hésitez pas à partager vos expériences dans les commentaires et à exprimer vos opinions à ce sujet.

👉 Vous êtes intéressé par la gestion du risque ? Apprenez en plus sur le money management avec notre article sur les sept stratégies de gestion.

FAQ

Qu'est-ce que la règle des 2% en gestion du risque sur les marchés financiers?

La règle des 2% en gestion du risque est une stratégie visant à limiter les pertes potentielles sur les investissements en n'allouant jamais plus de 2% de son capital total à une seule transaction ou position. Elle vise à protéger le capital de l'investisseur.

Pourquoi est-il crucial pour les investisseurs, en particulier pour les traders, de gérer efficacement le risque?

La gestion efficace du risque est essentielle pour préserver le capital et minimiser les pertes. Les études montrent que le comportement et la gestion monétaire jouent un rôle déterminant dans la prise de décision, ce qui souligne l'importance de la gestion du risque.

Comment la règle des 2% peut-elle aider les investisseurs à éviter des pertes importantes sur le marché?

En respectant la règle des 2%, les investisseurs limitent leur exposition à chaque transaction, ce qui signifie que même en cas de pertes, celles-ci restent gérables et n'affectent pas de manière significative le capital total.

Articles connexes

Avis Kraken : cryptos, frais et sécurité
Kraken est une plateforme incontournable pour les investisseurs en cryptomonnaies. Son offre variée d'actifs numériques, ses frais compétitifs et ses mesures de sécurité continuent d'attirer des millions d'utilisateurs. Néanmoins, alors que les pl...