Comment investir dans le gaz depuis la France ? | Actions et ETFs

L'invasion de l'Ukraine par les milices russes a mis le secteur de l'énergie – et son marché – dans le viseur des investisseurs. En effet, les prix des matières premières comme le charbon, le gaz – après avoir augmenté de 141% – ou le pétrole ne semblent pas revenir à des niveaux de stabilité (et bon marché) antérieurs à la pandémie. Dans cet article, nous vous expliquons comment investir dans le gaz par le biais d'actions et de leurs dérivés pour diversifier votre portefeuille.

Investir dans le gaz

Quels sont les différents types de gaz ?

Nous utilisons quotidiennement de nombreuses sources d'énergie sans toujours en être conscients, dont le gaz. Toutefois, ce marché offre plusieurs alternatives, chacune présentant ses propres avantages et inconvénients.

Gaz naturel

Le gaz naturel est celui qui a une plus grande présence dans nos vies. Il bénéficie de la faveur de la majorité des consommateurs. Cependant, il faut tenir compte du fait que sa découverte en tant que moteur de mouvement est venue après la découverte des gaz dérivés du pétrole. Cela s'explique par le coût élevé de son stockage et de son transport.

Il est important de noter que le méthane domine principalement dans le mélange du gaz naturel, représentant entre 75% et 95% de sa composition. Ce mélange se forme dans les gisements géologiques et les dépôts fossiles. Bien qu'il soit une source d'énergie efficace, on considère le gaz naturel comme une solution transitoire. Sa combustion libère du méthane dans l'atmosphère, contribuant ainsi à l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre.

Gaz naturel liquéfié (GNL)

Par ailleurs, le gaz naturel liquéfié (GNL) suscite un intérêt particulier car il est traité pour être transporté sous forme liquide. Pourquoi cette transformation de l'état gazeux en liquide ? La réponse est assez simple : cela rend le transport par bateau beaucoup plus facile, permettant ainsi de parcourir de longues distances depuis le lieu d'extraction jusqu'au point de consommation.


L'un des principaux bénéfices de la liquéfaction du gaz naturel est la réduction de son volume par un facteur de 600, tout en maintenant son poids inchangé. Cela signifie que, bien que sa masse demeure la même, l'espace qu'il occupe est considérablement diminué.

👉 Découvrez d'autres matières premières basées sur les énergies fossiles dans notre article : Comment investir dans les matières premières ?

Quel est le problème avec le gaz en Europe ?

Les problèmes d'approvisionnement en gaz naturel ont persisté depuis le début de l'année 2022. En effet, dès la fin de l'année 2021, les discussions mentionnaient déjà le risque d'une Grande Panne. Voici quelques-uns des problèmes les plus importants liés à la pénurie d'approvisionnement en gaz naturel en Europe centrale.

  1. Dépendance à la Russie : La majeure partie du gaz naturel consommé en Europe centrale provient de Russie, ce qui rend la région fortement dépendante de ce pays. Cela conduit à des conflits sur les prix et l'approvisionnement. Par ailleurs, cela a soulevé des inquiétudes quant à la sécurité énergétique. À l'heure actuelle, le prix des importations de gaz russe est limité à 180 euros par MWh, conformément à l'indice TTF d'Amsterdam, indice de référence en Europe.
  2. Infrastructure inutilisée : La tension géopolitique actuelle a rendu inutilisables les gazoducs NordStream 1 et 2. Ces derniers connectent la Russie à l'Allemagne, au Danemark et à la Suède en traversant la mer Baltique. Le premier en raison des sanctions contre la Russie, et le second après son explosion en septembre 2022.
gaz naturel bourse prévision
  1. Inefficacité des énergies renouvelables : L'Europe centrale est de plus en plus pressée de réduire ses émissions de gaz à effet de serre et d'adopter des énergies renouvelables à la place. Cependant, l'intermittence de ces énergies dépend de la présence du soleil ou du vent. Elle requiert également une source d'énergie de secours. À l'heure actuelle, ce rôle est encore tenu par des sources d'énergie polluantes telles que le gaz ou le pétrole. Par conséquent, la demande de gaz reste élevée, surtout en hiver.

Quels sont les pays fournisseurs de gaz naturel pour la France ?

En France, le gaz naturel est importé de plusieurs pays. Voici les principaux fournisseurs :

  • Norvège : La Norvège est l'un des plus gros fournisseurs de gaz naturel pour la France, grâce à sa production importante en mer du Nord.
  • Russie : Avant la crise ukrainienne de 2022 et les tensions géopolitiques qui en ont découlé, la Russie était un fournisseur significatif de gaz naturel pour la France. Les importations en provenance de Russie ont été considérablement réduites ou diversifiées vers d'autres sources suite aux sanctions européennes et à la recherche d'une plus grande indépendance énergétique.
  • Algérie : L'Algérie fournit également une part importante du gaz naturel consommé en France, transporté par gazoducs traversant la Méditerranée.
  • Qatar : Le Qatar est un fournisseur clé de gaz naturel liquéfié (GNL) pour la France, grâce à ses vastes ressources en gaz naturel et ses infrastructures de liquéfaction.

Autres fournisseurs de gaz en France

En plus de ces pays, la France importe du gaz naturel d'autres sources via le gaz naturel liquéfié (GNL), permettant une diversification des approvisionnements. Ces importations de GNL peuvent provenir de divers pays, y compris des États-Unis et de l'Australie selon les conditions du marché et les contrats commerciaux. A savoir que la France dispose de plusieurs terminaux de regazéification pour traiter le GNL. Cela enforce sa capacité à importer du gaz de différentes régions du monde.

Comment puis-je investir dans le gaz naturel ?

L'investissement dans le gaz naturel est l'un des plus populaires et actifs parmi les matières premières. Cela s'explique tant pour sa haute volatilité que pour ses solides prévisions de croissance.

cours du gaz naturel

En tant qu'investissement, le gaz naturel a tendance à subir de grandes fluctuations quotidiennes. Parmi les principales raisons, nous avons noté la liquidité et les volumes de négociation importants. Ces deux caractéristiques de la matière première sont celles qui peuvent causer des pertes significatives pour certains investisseurs. En outre, elles le définissent comme un bon instrument d'investissement à court terme.

Où est coté le gaz naturel ?

Pour investir efficacement dans le gaz naturel, il est important de comprendre la manière dont il est valorisé sur le marché.
Tout d'abord, il est important de mentionner que le gaz naturel est coté sur le NYMEX (New York Mercantile Exchange), une importante bourse de matières premières. Il est également échangé sur le marché à terme de Londres, plus spécifiquement sur l'International Petroleum Exchange (IPE).

Les marchés mentionnés sont effectivement d'envergure internationale. Néanmoins, même depuis le territoire national, il est possible de se référer à des indices tels que le TTF, calculé aux Pays-Bas. Cet indice a généré pour ce pays des revenus issus de la vente de gaz naturel s'élevant à environ 160 milliards d'euros depuis le début de son exploitation dans les années 1970.

Acheter des actions d'entreprises productrices de gaz naturel en bourse

Dans l'univers des investissements en actions, diverses possibilités existent pour investir dans le gaz naturel. Les titres associés à cette ressource concernent les sociétés engagées dans son extraction ou son raffinage. Outre l'exposition directe au gaz naturel, ces actions présentent plusieurs atouts comparés à d'autres formes d'investissement, notamment le versement de dividendes et une liquidité élevée.

Voici une sélection des actions pour investir dans le gaz naturel et le GNL

EntrepriseTicker
Atmos EnergyATO
Royal Dutch ShellR6C0.DE
Exxon MobilXOM
Naturgy Energy GroupNTGY.MC
Devon Energy CorporationDVN

Quelques données d'intérêt :

  • Exxon Mobil (XOM) : bien que cette entreprise soit plus connue pour la production de pétrole brut que pour le gaz naturel et les gazoducs ; ces derniers apportent une grande quantité de bénéfices à l'entreprise. Les actions d'Exxon Mobil offrent un rendement de 3,65% par action en décembre 2022.
  • Devon Energy Corporation (DVN) : Devon a accès à la plupart des marchés du gaz naturel. On suppose même qu'il se déplace vers le GNL dans les années à venir. Son rendement par action est de 2,38%.

Où acheter des actions gaz ?

Acheter des ETFs de gaz naturel

On peut investir dans le gaz naturel via un ETF ou un fonds coté sur les marchés.

Ces fonds, qui se négocient activement, offrent deux options pour investir dans cette matière première. D'une part, vous pouvez suivre directement le prix du gaz. Vous pouvez également investir via les actions d'entreprises cotées dont l'activité principale concerne le gaz naturel.

ETFsTicker
iShares Oil & Gas Exploration & Production UCITS ETFIS0D
Lyxor STOXX Europe 600 Oil & Gas UCITS ETF – AccLOGS
Invesco European Oil & Gas Sector UCITS ETFSC0V
WisdomTree Natural GasNGAS

Où acheter des actions gaz naturel ?

Investir dans les dérivés du gaz naturel

L'exposition aux matières premières se faisait à l'origine par le biais de contrats à terme. Cependant, ces options cachent certains risques qu'il faut connaître. Ils ne sont pas par exemple adaptés à un investisseur de détail ou nouvellement initié aux opérations de marché.

Des contrats à terme sur le gaz naturel sont échangés Sur le NYMEX et l'IPE :

  • Le gaz naturel (GN) sont les contrats les plus populaires et optionnels. Un contrat représente 10.000 milliards d'unités thermiques britanniques (mmBtu).
  • Le Nery Hub Natural Gas Last Day (HH) désigne les contrats à terme financiers destinés aux transactions de fin de période. Ces contrats, représentant 10.000 mmBtu, voient leur prix final fixé le dernier jour de négociation de chaque mois du contrat.
  • E-mini Gaz Naturel représente 2.500 mmBtu. Il offre une option aux investisseurs de détail désireux de traiter avec cette matière première.

👉 Si ce sujet vous intéresse, je vous invite à consulter un autre article sur comment investir dans le pétrole.

Pourquoi investir dans le gaz naturel ?

Dans l'éventail des possibilités d'investissement, il existe différentes options pour diversifier le portefeuille. Elles intègrent les produits énergétiques, visant ainsi à accroître sa rentabilité.

  • Source d'énergie irremplaçable : Il est vrai que les pays occidentaux font tout leur possible pour moins dépendre des matières premières comme le gaz ou le pétrole. Cependant, ils restent aujourd'hui une source d'énergie difficile à concurrencer.
  • Soutien de la croissance économique en conséquence du trafic des matières premières.
  • Il est bon marché : Au cours de la dernière décennie, nous avons connu des prix relativement bas sur le marché du gaz. Son extraction et son envoi sont bon marché (s'ils sont effectués à très grande échelle, bien sûr). Seules certaines questions géopolitiques et une transition énergétique difficile à mettre en œuvre ont créé une pénurie, rendant cette matière première plus chère.

Malgré ces avantages, l'investissement dans le gaz naturel comporte des inconvénients tels que la haute volatilité. Il est donc important de considérer la spéculation et le fait que les rendements peuvent aller à l'encontre des tendances du marché. Il ne faut pas également oublier les impacts environnementaux négatifs résultant de son exploitation.

AvantagesInconvénients
✅ Source d'énergie encore irremplaçable
✅ Marché à haut volume
de négociation (liquidité)
✅ Bon rapport pouvoir calorifique-prix
❌ Spéculation
❌ Haute volatilité
❌ Ce n'est pas une énergie renouvelable

En conclusion, investir dans le gaz est l'une des principales options pour les traders qui se déplacent avec aisance sur les marchés financiers. Il réunit les deux caractéristiques les plus demandées dont le volume de négociation élevé (liquidité) et la volatilité.

Explorez plus d'articles qui pourraient capter votre intérêt

FAQ sur le gaz naturel

Où y a-t-il du gaz en France ?

France, les gisements de gaz naturel sont relativement limités. La production nationale est faible par rapport à la consommation du pays. Historiquement, la France a exploité quelques gisements de gaz naturel, notamment :
1. Le Bassin Aquitain : Situé dans le sud-ouest de la France, ce bassin a été l'une des principales zones de production de gaz naturel du pays, bien que sa production soit en déclin depuis plusieurs années.

2. Le Bassin de Paris : Ce bassin, situé autour de la région de Paris, a également fourni du gaz naturel, mais comme pour le Bassin Aquitain, sa contribution à la production nationale est aujourd'hui minime.

3. Le Sud-Est de la France : Certaines zones du sud-est ont connu de l'exploration et de la production de gaz naturel, mais à une échelle beaucoup plus réduite.

En raison de ces ressources limitées, la France dépend largement des importations pour satisfaire sa demande en gaz naturel.

Quel type de marché est le gaz naturel ?

Pour comprendre la nature du marché en question, il est essentiel de revenir à l'année 2015. C'est à cette période que la Loi sur les Hydrocarbures a été promulguée, instituant le Marché Ibérique du Gaz. Ce développement a marqué le début d'une nouvelle ère pour le marché traditionnel. Ensuite, l'introduction du marché organisé du gaz a favorisé une plus grande transparence des prix du gaz, ainsi qu'une intensification de la concurrence sur le marché.

En revanche, il existe un autre marché non régulé du gaz naturel. Dans ce cadre, les contrats sont conclus entre les acteurs du marché sans aucune régulation sur laquelle opérer.

Comment s'appelle le gaz naturel en bourse ?

Il est vital de trouver les tickers pour opérer avec le gaz afin d'obtenir des rendements de cette matière première :
NGc1 CME (USA)
NGc2 CME (USA)
NGc3 CME (USA)
MNGc1 MCX (Inde)
MNGc2 MCX (Inde)
MNGc3 MCX (Inde)
NGLNSc1 ICE (USA)
NGLNSc1 ICE (USA)
NGLNSc1 ICE (USA)

Combien de temps le gaz naturel va-t-il durer ?

L'incertitude à laquelle nous confronte la guerre en Ukraine ne nous permet pas d'avoir une idée claire de ce qui va se passer sur le marché du gaz naturel. Aujourd'hui, tout ce que nous avons, ce sont des données et des tendances historiques.

Selon les chiffres publiés par le BP Statistical Review of World Energy, la Russie est le plus grand exportateur de gaz vers l'Union européenne. En 2020, la Russie a vendu 184,9 BCM. Près de 90 % de cette vente a eu lieu par le biais de gazoducs et un peu moins de 10% sous forme de Gaz Naturel Liquéfié (GNL).

En Europe, nous assistons à une surdemande susceptible d'entraîner une hausse des prix et des factures sur le marché. Néanmoins, un répit hivernal a été possible grâce aux efforts déployés pour remplir les stocks avant l'arrivée du froid.

Articles connexes