Tendance en Trading : Qu’est-ce que c’est ?

Dans l'analyse technique, une tendance est la direction que prend la cotation ou le prix d'un actif de manière continue dans un espace de temps défini.

La direction de l'actif peut être à la hausse, à la baisse, ou peut se maintenir dans une fourchette de prix. Dans chacun de ces cas, nous parlerons respectivement de tendance haussière, baissière ou latérale.

Il est important de noter que la tendance n'est généralement pas linéaire, c'est-à-dire que les cotations ont tendance à fluctuer en formant des vagues. Même au cours de la même journée, le prix montera et descendra.

Cela dit, l'idée est d'identifier la direction prédominante de la cotation pour déterminer sa tendance. Ainsi, même si la tendance est haussière, par exemple, l'actif peut subir des baisses temporaires.

Un autre point à prendre en compte est que les tendances ne sont pas permanentes. Une action peut, par exemple, montrer une tendance baissière jusqu'à ce qu'a un point où, pour diverses raisons, le prix commence à se redresser. Par exemple, l'entreprise cotée peut avoir changé son modèle économique, et les investisseurs prévoient une hausse des bénéfices à l'avenir, ce qui se reflète par une augmentation du prix.

Nous devons également souligner que les tendances ne répondent pas toujours à des raisons rationnelles.. Le marché est parfois irrationnel et peut réagir de manière exagérée aux actualités.

👉 Vous pourriez également être intéressé par notre article Introduction à l’Analyse Technique : Qu’est-ce que c’est ?

Types de tendance

Comme mentionné précédemment, il existe trois types de tendance :

  • Tendance haussière : Les tendances haussières se produisent lorsque chaque minimum sur le graphique est supérieur au minimum précédent. Sur l'image, nous pouvons observer que le minimum (c) est supérieur à (b), et que (b) est supérieur à (a). C'est la même chose avec les maximums, le numéro (3) étant supérieur au numéro (2) lui-même supérieur au (1).

Selon la théorie de Dow, une tendance haussière primaire* (à long terme) présente trois phases : l'accumulation (les investisseurs agissent avec précaution, accumulant des positions sans que le prix n'augmente beaucoup), la participation (le volume augmente et la cotation commence à monter), et la distribution (la phase haussière s'arrête progressivement car le sentiment optimiste s'estompe peu à peu).

  • Tendance baissière : Lors d'une tendance baissière, chaque sommet est inférieur au sommet immédiatement précédent. Sur l'image, nous pouvons voir que le sommet (c) est inférieur à (b), et que (b), est, à son tour, inférieur à (a). Pour les creux, il devrait en être de même, chacun d'eux devant être inférieur au précédent. Nous voyons que (3) est inférieur à (2) et que celui-ci est inférieur à (1).

Toujours selon la théorie de Dow, on observe à nouveau trois phase dans la tendance baissière primaire* (à long terme) : distribution (comme nous l'avons déjà expliqué, la tendance haussière a commencé à s'arrêter), participation (les investisseurs cherchent à sortir du marché et les prix baissent) et panique (l'agent est prêt à vendre à n'importe quel prix).

  • Tendance latérale : Les tendances latérales sont celles dans lesquelles les sommets et les creux sont compris entre deux niveaux de prix. Le niveau de prix supérieur est appelé résistance et le niveau inférieur, support. Nous voyons comment tous les sommets (1, 2 et 3) ne parviennent pas à dépasser la résistance, tout comme les creux (a, b et c) ne parviennent pas à percer le support.

*Dans la théorie de Dow, on distingue la tendance primaire, qui se prolonge de un à trois ans ou plus; la tendance secondaire, d'une durée de trois semaines à trois mois; et la tendance tertiaire, qui dure moins de trois semaines.

Détecter la tendance est crucial en analyse technique. Souvent, quand une tendance est identifiée, elle est déjà bien avancée, ce qui laisse moins de temps pour en profiter.

Comment identifier une tendance?

Les traders peuvent identifier les tendances en utilisant plusieurs méthodes d'analyse technique. Voyons les exemples suivants:

  • Lignes de tendance :
    Les lignes de tendance relient les creux successifs dans une tendance haussière et les sommets successifs dans une tendance baissière. Pour qu'une tendance soit confirmée, qu'elle soit haussière ou baissière, au moins trois points doivent être reliés. Si le prix coupe la ligne de tendance, il est probable que la tendance actuelle se termine.
    Dans une tendance latérale, comme nous l'avons déjà expliqué, il existe une ligne de tendance supérieure et une autre inférieure, appelées respectivement résistance et support.
Moyenne mobile
  • Moyennes mobiles :
    Les moyennes mobiles sont calculées comme la moyenne des prix d'un actif sur un nombre de périodes spécifiques (20, 30, 40, etc.). Elles peuvent être simples, exponentielles ou modérées. Elles sont utilisées pour identifier les tendances, les supports et les résistances. Pour cela, le graphique de la moyenne mobile (simple, exponentielle ou modérée) est tracé avec celui des prix.

    Exemple :
    Supposons que l'indice CAC 40 utilise une moyenne mobile de 50 jours pour analyser les tendances à long terme. Si le prix de l'indice est au-dessus de cette moyenne mobile, cela peut indiquer une tendance haussière. Inversement, si le prix est en dessous, cela peut indiquer une tendance baissière.
TSI
  • Indice de force relative (RSI):
    L'indice de force relative (RSI) fonctionne comme un indicateur avancé. On peut tracer des lignes de tendance sur le RSI lui-même, suivant la direction du prix. Cependant, avec le RSI, il est possible de voir un changement de tendance avant qu'il n'apparaisse dans la cotation.
    C'est-à-dire que l'indice nous donne un avertissement des changements de tendance. Sur l'image ci-dessous par exemple, le RSI prévient d'un retournement vers une tendance baissière, que nous pourrons ensuite confirmer lorsque les prix commenceront à baisser.

Comment agir face à une tendance ?

Le trading de tendance

Les traders, face à une tendance haussière, cherchent normalement à acheter l'actif pour en bénéficier si l'augmentation se poursuit. En revanche, ils vendent dans une tendance baissière pour éviter des pertes plus importantes. C'est ce qu'on appelle le trading de tendance.

Le trading contre-tendance

Cependant, ce n'est pas la seule façon d'opérer. Il existe une autre manière plus risquée de faire face à une tendance, qui consiste à aller dans le sens opposé. C'est-à-dire vendre dans une tendance haussière et acheter dans une tendance baissière. Cela implique que le trader doit identifier que la tendance est en train de se terminer; ce n'est qu'ainsi qu'il réussira.

Exemple hypothétique :
L'investisseur achète un actif au milieu d'une tendance baissière à 30 euros, et peu de temps après, la tendance se renverse et la cotation commence à se redresser. De cette manière, il est possible de vendre l'actif à 35 euros.

Cette façon d'opérer, à l'opposé du marché, est appelée trading contre-tendance et il n'est pas recommandé aux investisseurs débutants ou à ceux qui sont averse au risque.

Que faire face à une tendance latérale ?

Maintenant, que faire face à une tendance latérale ? Eh bien, comme le prix ne bouge pas beaucoup, on ne peut pas obtenir de hauts rendements. Ce scénario n'est pas très attractif, particulièrement pour ceux qui recherchent de gros gains.

Analyse fondamentale et tendances du marché

Un autre point à prendre en compte est que l'on peut analyser les tendances dans le cadre de l'analyse fondamentale. Par exemple, en étudiant les bénéfices par action ou les revenus d'une entreprise cotée en bourse. Si les bénéfices ont augmenté au cours des dernières périodes, cela signifie que la tendance est positive, c'est-à-dire haussière, et cela pourrait également avoir un impact sur le cours des actions.

Plus d'articles similaires

FAQ

C'est quoi la tendance en trading ?

En trading, la tendance est la direction générale que prend le prix d'un actif sur une période donnée, qu'elle soit à la hausse (tendance haussière), à la baisse (tendance baissière), ou stable (tendance latérale).

Comment déterminer la tendance ?

Pour déterminer la tendance, les traders observent les sommets et les creux des prix, utilisent des moyennes mobiles pour lisser les fluctuations, tracent des lignes de tendance reliant les sommets et les creux, et emploient des indicateurs techniques tels que le MACD et le RSI. Ils analysent également le volume de trading pour confirmer la tendance.

Articles connexes