Survente en Trading : Qu’est-ce que c’est ?

La survente est une situation où les acheteurs sont si rares que les vendeurs trouvent à peine une contrepartie pour leurs ordres de vente. Cela peut éventuellement faire en sorte que le prix cesse de baisser et rebondisse.

C'est-à-dire que le terme “survente” se réfère à une condition dans laquelle un actif a coté à la baisse et a le potentiel d'une reprise des prix. Il convient de souligner que la survente peut durer longtemps. Par conséquent, être survendu ne signifie pas que le prix va augmenter bientôt. Il n'y a même pas de garantie totale que le prix se rétablisse.

Pour un opérateur fondamental (ceux qui utilisent l'analyse fondamentale), ce concept signifie qu'un actif cote bien en dessous de sa valeur intrinsèque. La valeur intrinsèque se réfère à la valeur réelle d'un actif et est calculée à partir de ses fondamentaux, tels que les gains qu'il offre à long terme.

D'autre part, les analystes techniques (ceux qui utilisent l'analyse technique) se réfèrent à la lecture des indicateurs lorsqu'ils parlent de survente. C'est-à-dire que cela vient de l'interprétation des indices et des graphiques.

En tenant compte de ces différentes approches de ce concept, nous expliquerons ci-dessous les différentes catégories.

Types de survente

Il en existe deux types :

  • Survente fondamentale : Les actions fondamentalement survendues (ou tout actif survendu) sont celles que les investisseurs considèrent comme cotant en dessous de leur valeur réelle.
  • Survente technique : Les opérateurs utilisent des indicateurs techniques pour établir des niveaux de survente. Un indicateur technique observe uniquement le prix actuel par rapport aux prix précédents, mais ne prend pas en compte les données fondamentales. Dans le cas de l'action d'une entreprise, par exemple, il n'utilise pas pour son analyse les gains estimés que l'entreprise générera à l'avenir. En revanche, il évaluera uniquement les données historiques et les outils qui peuvent être développés à partir de celles-ci.

Différence entre surachat et survente

Il est important de différencier la survente du surachat. La survente se produit lorsqu'un actif se négocie dans la partie inférieure de sa fourchette de prix récente ou près des minimums basés sur les données fondamentales. En revanche, la surachat apparaît lorsque le prix d'un actif se trouve dans la partie supérieure de sa fourchette de prix récente.

Que faire lors de l'identification d'une survente ?

Comme mentionné précédemment, la survente ne doit pas être considérée par les opérateurs comme un signal d'achat, mais plutôt comme une alerte. Rappelez-vous que les conditions de survente peuvent durer longtemps, donc les traders prudents attendent que le prix cesse de baisser et commence à monter avant d'acheter.

C'est-à-dire qu'on identifie d'abord le prix en situation de survente. Mais l'investisseur, particulièrement celui qui est averse au risque, attend que la cotation se rétablisse. Ce sera la confirmation que le signal de survente était correct.

Ces conditions de survente sont reconnues par des indicateurs techniques comme l'indice de force relative (RSI) et l‘oscillateur stochastique.

Un autre point à prendre en compte est qu'il faut évaluer pourquoi l'actif est survendu et ce que l'on attend pour l'avenir. Il ne faudrait pas qu'il y ait des raisons fondées de cesser de croire en la reprise de la valeur financière.

Indicateurs techniques

Le RSI est un indicateur normalisé qui prend des valeurs de 0 à 100. Ainsi, on distingue deux zones : de survente [0-(20/30)] et de surachat [(70/80)-100]. En d'autres termes, on interprète qu'il y a survente si l'indicateur donne des valeurs entre 0 et 20, ou entre 0 et 30 (selon le critère choisi). Si un retournement à la hausse du RSI se produit dans la zone de survente, c'est un signal d'achat.

Type de survente

Cet indice, construit à partir de moyennes mobiles, est utilisé pour anticiper les mouvements extrêmes des marchés. Normalement, ceux-ci sont observés dans le RSI avant de l'être dans le graphique des prix. La raison en est que le RSI, en tant qu'indicateur avancé, reflète certaines variables que le prix ne reflète pas encore.

Maintenant, passons au cas du stochastique, qui est un oscillateur. Dans ce cas, l'actif est survendu si les lignes %K et %D se situent entre 0 et 20. Le stochastique donne un signal d'achat lorsqu'on observe une coupure de la ligne %K à la ligne %D de manière ascendante dans la zone de survente.

Une autre stratégie consiste à attendre que les lignes %K et %D sortent de la zone pour avoir un signal d'achat.

Survente trading

Il convient également de noter que cet oscillateur, qui utilise deux lignes (calculées à partir des maximums et des minimums des dernières sessions), donne des signaux plus clairs lorsqu'il entre dans une zone de surachat ou de survente.

Il est important de préciser que le concept de survente, expliqué ici pour le trading, peut également s'appliquer à d'autres marchés et contextes.

Plus d'articles similaires:

Articles connexes