Bon du Trésor : Rentabilité et prochaine enchère

Les obligations et les Bons du Trésor figurent parmi les formes d'investissement les plus mal menées au cours de la dernière décennie. En tant qu'investissements à revenu fixe, elles affichent souvent une rentabilité proche de zéro, voire négative. Cependant, avec la hausse des taux d'intérêt des banques centrales, les choses ont changé. Ces investissements commencent à offrir des rendements plus attrayants.

Dans l'article suivant, nous examinerons comment acheter des Bons du Trésor en France. Nous discuterons de leurs avantages, du coût initial d'investissement et des rendements qu'ils génèrent. Nous explorerons également les différentes méthodes d'achat disponibles, ainsi que les raisons derrière la forte demande et l'engouement pour ces titres.

Comment acheter bon du Trésor

Qu'est-ce qu'un Bon du Trésor ?

Les Bons du Trésor sont des valeurs de revenu fixe, émises sous forme d'inscriptions en compte. Ces instruments financiers servent principalement à financer le déficit public et sont gérés par l'Agence France Trésor.

Les Bons du Trésor se divisent en instruments à court terme et moyen terme. On distingue :

  • Les bons du Trésor à taux fixe (BTF) : avec des échéances de 1, 3, 6, ou 12 mois. Ainsi, les enchères ont lieu plusieurs fois par mois et sont généralement annoncées sur le site de l’Agence France Trésor.
  • Les bons du Trésor à intérêts annuels (BTAN) : avec des échéances de 2 à 5 ans.

D'où provient la rentabilité des Bons du Trésor ?

La rentabilité des Bons du Trésor provient de la différence entre leur valeur de remboursement et leur prix d'achat. Pour les BTF, cette différence représente le rendement pour l'investisseur, car ils sont vendus à un prix inférieur à leur valeur à échéance. Pour les BTAN, le rendement est généré par les intérêts annuels.

Contrairement aux exonérations mises en place dans certains systèmes fiscaux étrangers, les intérêts générés par les Bons du Trésor sont assujettis à l'impôt sur le revenu. Il est donc nécessaire de déclarer ces revenus en tant que revenus de capitaux mobiliers.

Comment investir dans les Bons du Trésor ?

Voici les différentes étapes à suivre pour investir dans les Bons de Trésor :

  • Choisissez une plateforme ou un intermédiaire à partir duquel acheter les Bons du Trésor. Cela peut être une banque, un courtier en valeurs mobilières, ou une plateforme de trading en ligne.
  • Ouvrez un compte d'investissement. Ce processus implique généralement le renseignement de vos informations personnelles et financières. Il peut également inclure une vérification de votre identité.
  • Déposez des fonds, soit par virement bancaire, par prélèvement direct, ou parfois par carte de crédit, selon les options offertes par l'intermédiaire.
  • Achetez des Bons du Trésor en spécifiant le montant que vous souhaitez investir. Sélectionnez également le type de Bons du Trésor que vous désirez acheter.

👉 Si vous recherchez d'autres alternatives d'investissement confortables, consultez l'article suivant : dans quoi investir 1000 euros en toute sécurité.

Combien coûte un Bon du Trésor ?

Le montant minimum d'investissement pour un Bon du Trésor est généralement fixé à 1 000 euros. Les achats doivent respecter ce montant ou ses multiples, selon le nombre de titres que vous souhaitez acquérir.

Il est important de noter que les transactions sur les Bons du Trésor en France ne requièrent pas un dépôt initial comme c’est le cas dans d'autres pays. L'achat s'effectue généralement par l'intermédiaire de courtiers ou de banques. Les conditions, y compris les frais éventuels, dépendent donc de l'intermédiaire choisi.

Concernant les frais, ils varient selon la plateforme ou l'institution financière de votre choix. Certains courtiers peuvent appliquer des frais de transaction qui, de manière générale, ne sont pas liés à un pourcentage fixe du montant transféré.

Quelle rentabilité offrent un Bon du Trésor ? [juin 2024]

La rentabilité des Bons du Trésor et des OAT varie selon la durée de l'échéance. A savoir que ces taux sont généralement plus élevés pour les périodes plus longues. Voici un tableau qui présente les taux indicatifs des bons su trésor et OAT en France fin juin 2024 :

ÉchéanceTaux Indicatif
1 mois3,7760%
3 mois3,7080%
6 mois3,6360%
9 mois3,4720%
1 an3,4730%
2 ans3,1422%
5 ans3,0212%
10 ans3,2880%
30 ans3,7370%

Quand ces intérêts sont-ils payés ?

Le paiement des intérêts sur les Bons du Trésor dépend du type de bon :

  • Bons du Trésor à taux fixe (BTF) : Comme ces titres à court terme ne portent pas d'intérêts, ils sont achetés à un prix réduit et remboursés à leur pleine valeur nominale à l'échéance. La différence entre le prix d'achat et le montant remboursé constitue le gain de l'investisseur.
  • Bons du Trésor à intérêts annuels (BTAN) : Ces bons génèrent des intérêts que l'émetteur verse annuellement jusqu'à l'échéance du bon. Pour un BTAN émis pour trois ans, par exemple, l'émetteur effectue le paiement des intérêts chaque année à la date anniversaire de l'émission.

Quelles seront les dates des prochaines enchères de Bons du Trésor ? [juillet 2024]

Ci-dessous les dates des prochaines enchères de Bons du Trésor en juillet 2024 :

  • Court terme : Les enchères sont prévues les 1, 8, 15, 22 et 29 juillet.
  • Moyen terme : Une enchère est prévue le 18 juillet.
  • Long terme : Une enchère est prévue le 4 juillet.

Concernant les dates de règlement, elles se situent généralement quelques jours après les adjudications. Pour une adjudication réalisée le 1er juillet, par exemple, la date de règlement correspond au 3 juillet.

Où acheter les Bons du Trésor ?

La souscription des Bons du Trésor peut se faire de plusieurs manières :

  • Banques : La plupart des grandes banques françaises proposent l'achat de Bons du Trésor via leurs services de gestion de patrimoine ou de courtage.
  • Courtiers en valeurs mobilières : Les courtiers agréés offrent également l'opportunité d'investir dans des titres d'État français.
  • Plateformes de trading en ligne : Certaines plateformes de trading en ligne permettent l'achat de titres d'État, y compris des Bons du Trésor.
  • Intermédiaires financiers spécialisés : Il existe des entreprises spécialisées dans les investissements gouvernementaux et les obligations qui peuvent faciliter l'achat de ces instruments.

Voyons chacune d'entre elles.

1. Acheter des Bons du Trésor auprès des banques françaises

L'achat de Bons du Trésor à travers les banques est une méthode courante en France. Cette forme d'investissement est surtout destinée aux investisseurs souhaitant sécuriser leur portefeuille. Si cette alternative vous tente, nous allons vous expliquer le processus, incluant les étapes à suivre, les commissions potentielles avec quelques exemples de banques où ces services sont disponibles.

Les étapes pour acheter des Bons du Trésor via les banques françaises

  1. Choix de la banque et ouverture d'un compte de courtage : La première étape consiste à choisir une banque proposant des services de courtage. Certaines institutions bancaires offrent des plateformes de courtage où vous pouvez ouvrir un compte. L'ouverture de compte peut généralement se faire en ligne ou en agence.
  2. Dépôt de fonds : Une fois le compte ouvert, vous devez y déposer des fonds. Ce dépôt peut se faire par virement bancaire ou prélèvement depuis un autre compte que vous possédez.
  3. Sélection des Bons du Trésor : Avec les fonds disponibles, vous pouvez naviguer sur la plateforme de courtage de votre banque pour sélectionner et acheter des Bons du Trésor. Les options disponibles incluent différentes échéances et taux.
  4. Exécution de l'ordre : Après avoir choisi les Bons du Trésor spécifiques, placez un ordre d'achat. La banque exécutera cet ordre selon les conditions du marché.

Commissions et frais

Les banques prélèvent généralement des commissions sur les transactions d'achat de Bons du Trésor. Ces frais varient selon l'institution et le montant de l'investissement.

Pour éviter de payer des frais conséquents, prenez le temps de vous renseigner sur la grille tarifaire de la banque avant de procéder à l'achat.

Certaines banques offrent par exemple des tarifs réduits pour les clients ayant des comptes de gestion de patrimoine ou des relations bancaires étendues. N'hésitez donc pas à vous renseigner auprès de votre banque sur les différentes options de tarification ou les avantages disponibles pour les clients fidèles.

Exemples de banques accessibles

Pour terminer, voyons quelques exemples de banques où vous pouvez acheter des Bons de Trésor :

  • BNP Paribas : Connue pour ses services de gestion de patrimoine, elle offre des conseils personnalisés et une plateforme de courtage robuste.
  • Société Générale : Propose un accès direct aux Bons du Trésor via son service de courtage en ligne.
  • Crédit Agricole : Offre une vaste gamme de solutions d'investissement en titres d'État à travers ses réseaux bancaires locaux.

2. Acheter des Bons du Trésor via les courtiers en valeurs mobilières

L'achat de Bons du Trésor via les courtiers en valeurs mobilières offre une flexibilité et des options de trading avancées pour les investisseurs. Si vous envisagez cette voie pour diversifier et sécuriser votre portefeuille, nous vous guiderons ci-dessous à travers le processus.

Les étapes pour acheter des Bons du Trésor auprès d'un courtier en valeurs mobilières

  1. Sélectionner un courtier approprié : Identifiez un courtier qui offre l'accès aux marchés des titres d'État et qui correspond à vos préférences en matière de trading et d'investissement. Chaque courtier présente ses propres avantages et particularités, d'où l'intérêt de comparer minutieusement leurs offres.
  2. Effectuer votre inscription : Procédez à l'inscription chez le courtier choisi. Ce processus implique la soumission de vos données personnelles et financières. Il peut également requérir une évaluation de votre expérience en investissement.
  3. Alimenter votre compte : Effectuez un dépôt initial par le moyen de votre choix, soit par transferts bancaires ou par paiements par carte. Cela permettra de financer vos achats futurs de titres.
  4. Acheter les Bons de Trésor : Utilisez la plateforme de trading de votre courtier pour rechercher et sélectionner les Bons du Trésor que vous souhaitez acquérir. Configurez et validez vos transactions selon les paramètres choisis.

Les frais de transaction

Les frais varient d'un courtier à l'autre. Ils sont souvent basés sur le volume de la transaction ou la fréquence des opérations. Pour réduire les frais lors de l'achat de Bons du Trésor via des courtiers, commencez par comparer minutieusement les frais de plusieurs courtiers.

Prenez en compte les coûts de transaction, les frais annuels, et les coûts cachés comme les pénalités de transfert ou les frais de conversion de devise. Vous pouvez également profiter des promotions telles que les transactions sans commission disponibles pour les nouveaux comptes chez certains courtiers.

Enfin, évaluez soigneusement le rapport coût/bénéfice, en privilégiant un courtier qui offre un excellent service client et des outils d'analyse robustes, ce qui peut justifier des frais légèrement plus élevés.

Courtiers recommandés pour l'achat des Bons de Trésor

Si vous préférez acheter les Bons de Trésor via les courtiers, voici quelques options envisageables :

  • Bourse Direct : Connu pour sa structure de frais compétitive et son excellent service client.
  • Degiro : Propose des frais bas et un accès étendu aux marchés internationaux.
  • Saxo Bank : Offre une technologie de trading de pointe et un large éventail d'options d'investissement.

3. Investir dans les Bons du Trésor via les plateformes de trading en ligne

Si vous préférez négocier via les plateformes de trading en ligne pour bénéficier d'une interface utilisateur intuitive et des outils de trading avancés, il existe également différentes alternatives parmi lesquelles vous pouvez choisir. Découvrez comment procéder.

Les étapes pour acheter des Bons du Trésor via les plateformes de trading

  1. Sélectionner une plateforme de trading : Choisissez une plateforme de trading réputée qui offre l'accès aux marchés des titres d'État.
  2. Créer et vérifier un compte : Inscrivez-vous sur la plateforme en fournissant les informations personnelles et financières nécessaires. .
  3. Déposer des fonds : Une fois votre compte activé, transférez des fonds depuis votre compte bancaire ou via d'autres méthodes de paiement autorisées par la plateforme. Assurez-vous de vérifier les minimums de dépôt requis.
  4. Naviguer et acheter des Bons du Trésor : Utilisez les outils de recherche et les filtres de la plateforme pour trouver les Bons du Trésor. Vous pouvez voir différentes options basées sur la maturité et le taux. Sélectionnez les bons qui correspondent à vos objectifs d'investissement et placez un ordre d'achat.

Commissions et frais

Les frais varient selon la plateforme. Cependant, ils incluent généralement des commissions sur les transactions et des frais de gestion de compte. En outre, certaines plateformes offrent des structures de frais basées sur le volume de transactions, ce qui peut être avantageux pour les traders actifs.

Exemples de plateformes accessibles

Il existe un large choix de plateformes de trading pour acheter les Bons de Trésor, telles que :

  • eToro : Connu pour son interface conviviale et sa communauté de trading sociale.
  • Interactive Brokers : Offre un large éventail d'options d'investissement avec des frais compétitifs.
  • IG Markets : Réputé pour sa plateforme de trading complète pour accéder à une vaste gamme de marchés financiers

4. Acheter les Bons de Trésor en passant par les intermédiaires financiers spécialisés

L'achat de Bons du Trésor via des intermédiaires financiers spécialisés est une approche ciblée qui peut offrir expertise et accès privilégié à ce type de produits financiers. Dans les lignes qui suivent, nous allons vous montrer comment procéder via cette méthode d'investissement.

Les étapes pour acheter des Bons du Trésor via des intermédiaires financiers spécialisés

  • Identifier un intermédiaire spécialisé : Recherchez des firmes spécialisées dans les investissements gouvernementaux ou les obligations. Ces entités comprennent souvent des banques d'investissement et des maisons de courtage qui offrent des services personnalisés et des conseils d'experts.
  • Prendre contact et ouvrir un compte : Prenez contact avec l'intermédiaire choisi pour discuter de vos objectifs d'investissement. Vous devrez par la suite ouvrir un compte spécifique pour les transactions en titres d'État.
  • Définir votre stratégie d'investissement : Avec l'aide de votre intermédiaire, définissez une stratégie d'investissement qui correspond à vos objectifs de rendement et de risque. Ils peuvent offrir des analyses détaillées des différents Bons du Trésor disponibles.
  • Exécuter l'achat : L'intermédiaire placera les ordres d'achat en votre nom, en se basant sur les paramètres que vous avez convenus ensemble. Ils peuvent également offrir la gestion continue de votre portefeuille.

Commissions et frais

Les frais varient considérablement en fonction de l'intermédiaire. Comme la plupart des méthodes citées précédemment, ils incluent des commissions sur les transactions et des frais de gestion de portefeuille. Certains intermédiaires peuvent également proposer des tarifs basés sur la performance, ajoutant un pourcentage des gains réalisés.

Exemples d'intermédiaires accessibles

  • Goldman Sachs : Une banque d'investissement globale qui offre un accès à un large éventail de produits de dette gouvernementale, avec des conseils d'experts.
  • Morgan Stanley : Propose des services d'investissement en titres d'État via des solutions personnalisées pour répondre aux besoins spécifiques des investisseurs.
  • BNP Paribas : Offre des services spécialisés dans les investissements en obligations, y compris les Bons du Trésor, à travers sa division de banque d'investissement.

Comment fonctionne une enchère de Bons du Trésor ?

Pour mieux comprendre le mécanisme d'une enchère de Bons du Trésor, découvrons étape par étape les processus des enchères suivi d'un exemple simple.

Présentation des demandes d'achat

En France, les investisseurs intéressés par l'achat de titres d'État, y compris les Bons du Trésor à taux fixe (BTF) et les Obligations assimilables du Trésor (OAT), présentent leurs demandes d'achat pendant une période spécifiée avant la date de l'enchère. Ces demandes peuvent être de deux types : compétitives et non compétitives.

Offres Compétitives vs Non Compétitives

  • Offres Non Compétitives : Dans ce type d'offre, l'investisseur ne spécifie pas le taux d'intérêt qu'il souhaite recevoir. Il accepte le taux d'intérêt déterminé à l'enchère, ce qui garantit l'acquisition du titre. Ce choix est préféré par les petits investisseurs ou les particuliers, car il assure l'obtention des titres sans nécessiter de spécifier un prix.
  • Offres Compétitives : L'investisseur spécifie ici le taux d'intérêt maximal qu'il est prêt à accepter. Si le taux d'intérêt final est égal ou inférieur à ce taux, l'investisseur obtient les titres ; si c'est supérieur, l'offre est rejetée. Ce type est couramment utilisé par les grands investisseurs ou institutionnels qui ciblent un rendement spécifique.

Déroulement de l'enchère

Les enchères se déroulent en plusieurs étapes actives. Tout d'abord, l'Agence France Trésor attribue les titres aux offres non compétitives. Ils peuvent représenter un certain pourcentage limité de l'émission totale. Ensuite, elle remplit les offres compétitives, en commençant par celles qui proposent le rendement le plus bas, jusqu'à ce que le volume total que le Trésor souhaite émettre soit atteint.

Le « taux de coupure » est le rendement le plus élevé accepté pour les offres compétitives. Il s'applique à toutes les offres compétitives acceptées.

Accès aux enchères

Les enchères de titres d'État sont accessibles aux investisseurs institutionnels par l'intermédiaire des Spécialistes en Valeurs du Trésor (SVT). Les investisseurs particuliers doivent généralement passer par des intermédiaires financiers tels que les banques ou les courtiers pour participer indirectement.

Exemple d'une enchère de Bons du Trésor

Pour illustrer le processus d'une enchère de Bons du Trésor en France, prenons un exemple concret :

Présentation des demandes d'achat

Imaginons que l'Agence France Trésor décide d'émettre 1 milliard d'euros de Bons du Trésor à taux fixe (BTF) avec une échéance à 3 mois.

  • Offres Non Compétitives : Plusieurs petits investisseurs et particuliers soumettent des offres non compétitives pour un total de 200 millions d'euros. Ces investisseurs acceptent de recevoir le taux d'intérêt qui sera déterminé à la fin de l'enchère.
  • Offres Compétitives : Les investisseurs institutionnels, tels que les fonds de pension, les assurances, et les grandes banques, soumettent des offres compétitives pour un total de 1,5 milliard d'euros. Chaque offre indique le montant souhaité et le taux d'intérêt maximal acceptable.

Déroulement de l'enchère

  • Attribution des Offres Non Compétitives : L'AFT attribue en premier lieu les 200 millions d'euros d'offres non compétitives. Ces investisseurs recevront les BTF au taux déterminé par l'enchère.
  • Attribution des Offres Compétitives : Ensuite, l'AFT procède à l'attribution des offres compétitives en commençant par les taux les plus bas jusqu'à ce que le montant total de 1 milliard d'euros soit atteint.

Voici les offres compétitives reçues :

  • 100 millions d'euros à un taux de 0,05%
  • 300 millions d'euros à un taux de 0,10%
  • 500 millions d'euros à un taux de 0,15%
  • 600 millions d'euros à un taux de 0,20%

L'AFT commence par attribuer les 100 millions d'euros au taux de 0,05%, puis les 300 millions d'euros au taux de 0,10%, et les 500 millions d'euros au taux de 0,15%. À ce stade, 900 millions d'euros ont été alloués.

Pour compléter l'émission de 1 milliard d'euros, l'AFT attribue les 100 millions d'euros restants parmi les offres à 0,20%. Le taux de coupure, ou le taux d'intérêt final accepté, est donc de 0,20%.

Résultats

  • Les offres non compétitives reçoivent les BTF au taux de 0,20%.
  • Les offres compétitives jusqu'à 0,15% sont acceptées intégralement.
  • Les offres à 0,20% sont partiellement acceptées, en fonction du montant restant à émettre.

Ainsi, ce processus montre comment les investisseurs peuvent participer aux enchères de Bons du Trésor en France. Les petits investisseurs et particuliers préfèrent souvent les offres non compétitives pour garantir l'acquisition des titres sans se soucier du taux. Les investisseurs institutionnels, quant à eux, utilisent des offres compétitives pour tenter d'obtenir des taux plus favorables, tout en acceptant le risque de ne pas obtenir les titres si leurs offres sont trop élevées.

Pourquoi les Bons du Trésor suscitent-ils toujours autant d'engouement à l'achat en France ?

Les Bons du Trésor sont très prisés en France pour plusieurs raisons. En premier lieu, ils offrent un faible risque et assurent un retour sur investissement stable dans un contexte économique incertain. Avec des taux d'inflation persistants, ces titres offrent une avenue pour préserver, voire accroître, la valeur du capital investi. L'inflation en France, tout comme dans de nombreux pays européens, pousse les investisseurs à chercher des alternatives plus sûres que les placements traditionnels.

En outre, l'augmentation des taux d'intérêt par la Banque Centrale Européenne (BCE) a également rendu les Bons du Trésor plus attractifs. Ces ajustements ont éliminé les rendements négatifs antérieurs, incitant les investisseurs à privilégier ces titres sécuritaires. En comparaison, les rendements des dépôts bancaires restent relativement bas, ce qui rend les Bons du Trésor encore plus désirables.

Historiquement, les rendements des Bons du Trésor étaient négatifs depuis 2016. Cela a duré quelques années jusqu'à ce que la tendance s'inverse en 2022, suite à des hausses de taux par la BCE. Par exemple, les Bons à 12 mois en France ont commencé à offrir un rendement positif en mai 2022. Avec les ajustements successifs de la politique monétaire de la BCE, le rendement a nettement augmenté, atteignant des niveaux autour de 3,5%.

Par ailleurs, lors d'une enchère récente en février 2024, les Bons du Trésor à trois et neuf mois ont particulièrement capté l'attention, avec le Trésor français réussissant à lever plus de 2 milliards d'euros auprès des épargnants. Cet engouement est une réaction directe à la quête de rendements attractifs dans un environnement où les options sûres sont devenues essentielles pour de nombreux investisseurs.

Alternatives à l'achat de Bons du Trésor

Il existe deux principales alternatives pour investir dans les Bons du Trésor. L'une est de continuer dans les titres à revenu fixe, mais à plus long terme (obligations). L'autre est de se tourner vers les actions, notamment dans les fonds monétaires ou les fonds indiciels. Voyons chacune d'entre elles.

Revenu fixe

Investir dans des titres à revenu fixe peut inclure l'achat d'obligations d'État et d'obligations corporatives. Ces instruments sont disponibles via les banques, les courtiers en valeurs mobilières, ou directement via les plateformes de trading en ligne. Pour y investir, il est essentiel de comprendre les spécificités de ces produits, notamment la relation inverse entre les taux d'intérêt et les prix des obligations.

Revenu variable

Une autre option consiste à investir dans des fonds monétaires ou des fonds indiciels. Ils peuvent offrir une stabilité relative comparée aux actions directes tout en proposant un potentiel de rendement ajusté au risque. Investir dans des fonds monétaires ou des fonds indiciels représente une stratégie attrayante pour combiner stabilité et rendement. Ces fonds, en comparaison avec les actions directes, offrent généralement moins de volatilité et une meilleure prévisibilité des rendements.

Comptes et dépôts rémunérés

En France, plusieurs banques offrent des comptes d'épargne rémunérés et des plans d'épargne à taux avantageux. Par exemple, des produits comme le Livret A, le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS), ou les assurances vie en euros représentent des alternatives sécurisées.

Fonds monétaires

Pour ceux qui cherchent des alternatives directes aux Bons du Trésor, les fonds monétaires gérés par des institutions comme Amundi ou BNP Paribas Asset Management peuvent être une option intéressante. Ces fonds investissent dans des instruments de marché monétaire de haute qualité, offrant liquidité et rendement modéré.

En conclusion, même si les Bons du Trésor restent une option sécurisée et fiable, explorer ces alternatives peut vous aider à mieux répartir les risques et à optimiser les rendements de votre portefeuille, surtout dans un environnement où les taux d'intérêt de la Banque Centrale Européenne jouent un rôle significatif dans la dynamique de l'épargne et de l'investissement.

Autres articles

FAQ Bon du trésor

Que sont les bons du Trésor ?

Les bons du Trésor sont des titres de dette à court terme émis par les gouvernements pour financer leurs besoins en liquidités. Ils sont généralement émis pour des durées de trois mois, six mois ou un an et sont considérés comme des investissements sûrs, car ils sont garantis par l'État.

Quel est l'avantage d'acheter des bons du Trésor ?

L'avantage d'acheter des bons du Trésor réside dans leur sécurité et leur fiabilité. Ils sont garantis par le gouvernement, ce qui en fait l'un des investissements les plus sûrs. De plus, ils offrent des rendements fixes et sont exempts d'impôts locaux et d'État dans de nombreux pays. Enfin, ils sont facilement négociables sur les marchés secondaires, offrant ainsi une liquidité élevée aux investisseurs.

Quelle est la durée maximum des bons du Trésor ?

La durée maximale des bons du Trésor est généralement d'un an. Pour des durées plus longues, les gouvernements émettent des obligations et des titres à moyen terme, comme les obligations à 10 ans ou les obligations à 30 ans.

Articles connexes

Fonds indiciels ou ETFs : Lequel choisir ?
Fonds Indiciels ou ETFs ? Tout investisseur passif se posera cette question tôt ou tard. Ces deux instruments, appréciés pour leur simplicité, ont gagné en popularité face à l'investissement actif traditionnel. D'ailleurs, ils sont devenus de...