Qu’est-ce qu’un ETF ?

Les Exchange Traded Funds (ETF) ou fonds négociés en bourse sont l'un des produits d'investissement les plus importants et les plus polyvalents au cours de ces dernières décennies. Avec près de 30 ans d'existence, les ETF offrent de nombreux avantages. S'ils sont utilisés correctement avec la bonne stratégie, ils peuvent être un bon moyen de réaliser vos objectifs d'investissement.

Qu'est-ce qu'un ETF ?

Les Exchange Traded Funds (ETF) sont un véhicule d'investissement hybride entre les fonds d'investissement et les actions. Leur objectif est de reproduire un indice de référence. Contrairement aux fonds d'investissement, on peut acheter et vendre les ETF en bourse comme une action normale. Ils sont souscrits et liquidés à la valeur liquidative à la fin de chaque séance. Et tout comme les actions, ils ont également un symbole de cotation (ticker).

D'autre part, les ETF investissent dans un panier d'actifs tels que les actions, les obligations, les devises, etc. pour favoriser la diversification du risque. Cependant, il faut faire attention car certains ETFs présentent un risque de concentration. Ils n'ont qu'une exposition à une industrie ou à un niche, même s'ils sont diversifiés à l'intérieur de celui-ci.

Au début, tous les ETF étaient à gestion passive, c'est-à-dire qu'ils suivaient un indice. Récemment, une nouvelle génération d'ETF à gestion active a été créée. Elle ne suit aucun indice, mais est gérée de manière discrétionnaire par des gestionnaires. En revanche, elle bénéficie des avantages de la structure d'un ETF qui est plus transparente et plus efficace en termes de coûts opérationnels et fiscaux. Mais dans cet article, nous nous concentrerons sur les ETF à gestion passive.

Les types de réplication

Il existe deux types de réplication d'ETF: les ETFs à réplication physique et les ETFS à réplication synthétique. Dans les premiers, le gestionnaire utilise différentes méthodes statistiques pour acheter les valeurs sous-jacentes de l'indice à répliquer. Cependant, dans les ETFs à réplication synthétique, le gestionnaire achète un contrat de swap avec une banque d'investissement qui lui paiera le rendement de l'indice.

De nombreux investisseurs préfèrent les répliques physiques, car ils ont la propriété réelle du sous-jacent. Ce n'est pourtant pas le cas pour les répliques synthétiques. De plus, les synthétiques ou les répliques de swap sont accompagnés de risque de contrepartie.

Il existe différentes méthodes dans la réplique physique :

  • Réplique complète : ils achètent tous les sous-jacents de l'indice.
  • Réplique optimisée ou échantillonnage : ils n'achètent qu'une sélection représentative de la totalité du portefeuille de l'indice. Cela est surtout intéressant pour économiser les coûts opérationnels lorsque l'indice est trop large et / ou que de nombreux sous-jacents ont peu de liquidité.

Les ETF peuvent avoir une exposition à une énorme variété de marchés, régions, secteurs, sous-industries et même stratégies à l'intérieur d'eux.

  • Nous pouvons trouver les plus classiques qui répliquent le S&P500 comme le SPDR S&P500 ETF (SPY). Il s'agit du premier ETF lancé sur le marché par State Street Global Advisors.
  • Il y en a d'autres qui répliquent des indices plus thématiques : Lithium & Battery Tech ETF (LIT), Cannabis ETF (POTX), Uranium ETF (URA), etc. Dans ce sens, Global X ETFs est le gestionnaire pionnier en ETFs thématiques. Vous pouvez trouver sur son site une large liste de produits.

Avantages des ETFs

Les ETFs sont particulièrement avantageux, car ils combinent les points forts des fonds et des actions, le tout à faible coût. En plus, ils offrent une variété plus large d'expositions que les Fonds d'Investissement.

Diversification

En investissant dans des paniers d'actions qui sont généralement des indices boursiers, les ETF sont diversifiés et supportent un risque inférieur à celui des actions individuelles. Grâce à l'investissement dans un ETF, nous disposons dans notre portefeuille de nombreuses actions différentes en achetant un seul produit.

Il est toutefois important de préciser que même si un ETF dispose d'un portefeuille diversifié de différentes actions, il pourrait également tomber dans le risque de concentration. Cela peut arriver si le nombre d'actions est faible et/ou s'il est concentré dans un seul secteur, industrie ou niche.

C'est pourquoi, il est important de connaître l'indice qu'ils suivent et la volatilité de celui-ci.

Transparence, flexibilité et simplicité dans la négociation

En tant qu'hybride, les ETFs sont faciles à négocier et bénéficient de la flexibilité des actions. Il est donc possible d'effectuer des opérations d'achat et de vente en temps réel. D'autant plus, cela représente un avantage par rapport aux fonds indexés, où l'opération est plus lente. Grâce à la valeur liquidative et au prix qui sont constamment mis à jour, nous pouvons connaître la valeur de notre investissement à tout moment. Ce n'est pourtant pas le cas des fonds d'investissement, où il faudra attendre la fermeture des marchés pour connaître la valeur de nos positions.

Efficacité des coûts

Les ETFs présentent l'avantage d'avoir des frais moindres à comparer des fonds d'investissement traditionnels. Cela s'explique par sa gestion plus simple accompagnée de coûts opérationnels réduits. D'autant plus, ils ne nécessitent aucune intervention d'une équipe d'analystes vu qu'ils se contentent de suivre un indice. De ce fait, leur rendement tend à refléter fidèlement les indices ou les secteurs qu'ils reproduisent.

Il existe toutefois deux nuances importantes à souligner :

  • Beaucoup pensent que les ETF indexés fonctionnent de manière totalement automatisée, sans intervention humaine. Bien qu'ils opèrent en grande partie de manière automatisée, des gestionnaires et des traders prennent tout de même certaines décisions opérationnelles. Ces professionnels orchestrent les rééquilibrages, gèrent les prêts de valeurs et collaborent avec les participants autorisés pour optimiser le fonctionnement de l'ETF et pour réduire les coûts.
  • La nouvelle génération d'ETF de gestion active nécessite l'intervention des analystes et d'un gestionnaire qui prennent des décisions discrétionnaires. Cependant, ils profitent de la structure de l'ETF pour réduire les coûts opérationnels afin d'offrir des frais plus bas que les Fonds d'Investissement. Cela est principalement dû au processus de création et de remboursement d'unités qui est beaucoup plus efficace fiscalement et opérationnellement que la vente et l'achat de parts d'un fonds.

Un autre avantage des ETFs se repose sur leur prix relativement bas. Par conséquent, ces produits sont particulièrement accessibles même pour les investisseurs disposant d'un capital limité.

Rendement très similaire aux indices à long terme

En cherchant à reproduire un indice, les ETFs visent un rendement qui, après déduction des frais, est très proche de celui de l'indice. Lorsqu'on investit dans un ETF, on peut s'attendre à ce que le rendement à long terme reflète de très près celui du marché. Néanmoins, il peut souvent présenter un écart de suivi moindre que dans de nombreux fonds d'investissement traditionnels. C'est pourquoi, nous devons toujours vérifier nous-mêmes l'écart de suivi et le spread pour éviter les surprises.

Possibilité de levier ou d'investissements à court terme

Les ETFs offrent aux investisseurs la possibilité de se lever par rapport à l'indice et même de parier à la baisse sur celui-ci. Cela est toutefois difficile à faire avec les fonds d'investissement. Mais en raison de cette caractéristique, les mouvements peuvent s'amplifier, notamment pour les ETFs à effet de levier et inversés. Il faut également se méfier des ETFs dont les actifs sous-jacents présentent une faible liquidité ou ceux dont le prix affiche des spreads élevés.

Inconvénients des ETF

Fiscalité moins favorable que les fonds d'investissement

Les ETFs sont imposés comme les actions. Ils ne profitent donc pas de l'avantage fiscal des fonds d'investissement qui permet de faire des transferts entre différents fonds sans avoir à payer d'impôts sur les plus-values.

Frais de transaction

Il faut également prendre en compte les coûts facturés par les plateformes de courtage lors des transactions d'achat et de vente.

Produit le plus complexe

Étant donné la diversité des offres, certains ETF peuvent s'avérer plus complexes et ne pas convenir à tous les investisseurs. C'est pourquoi, il est essentiel de s'informer sur le fonctionnement d'un ETF avant d'y investir. Contrairement à certains fonds qui peuvent être liquidés le jour suivant, les ETF nécessitent par exemple deux jours pour la liquidation. Si vous souhaitez donc liquider un ETF pour réinvestir dans un autre ETF ou une action dès le lendemain, cela ne sera pas possible à moins de disposer d'un compte à marge.

Par ailleurs, les ETFs présentent un prix d'achat (bid) et un prix de vente (ask). Si la différence entre ces deux prix, aussi appelée écart ou spread, est importante, cela peut indiquer que l'ETF ou le marché sur lequel il est coté manque de liquidité. Cela pourrait compliquer la vente de l'ETF au prix souhaité par l'investisseur.

Types d'ETF

Voici une liste des principaux types d'ETF que vous trouverez sur le marché en fonction des actifs qu'ils reproduisent :

  • ETFs d'actions : iShares Core MSCI World UCITS ETF (SWDA), iShares NASDAQ 100 UCITS ETF (CSNDX)…
  • ETFs à revenu fixe : EUR Corporate Bond UCITS ETF (VECP), Emerging Markets Bond ETF (EMBD)…
  • ETFs sectoriels : Video Games & Sports ETF (HERO), Artificial Intelligence & Technology ETF (AIQ), SPDR MSCI World Health Care UCITS ETF (WHEA LN)…
  • ETFs de matières premières : Invesco DB Commodity Tracking (DBC), First Trust Global Tactical Commodity Strat ETF (FTGC)…
  • ETFs de devises : Invesco DB US Dollar Index Bullish Fund (UUP), Invesco CurrencyShares® Euro Currency Trust (FXE), Invesco CurrencyShares Japanese Yen Trust (FXY)…
  • ETFs inverses : ProShares UltraPro Short QQQ (SQQQ), ProShares Short S&P 500 (SH)…
  • ETFs à effet de levier : Direxion Daily Semiconductor Bull 3x Shares (SOXL), Direxion Daily Financial Bull 3X Shares (FAS).
  • ETFs par régions : IWDA – iShares Core MSCI World UCITS ETF, EMIM – iShares Core MSCI Emerging Markets IMI UCITS ETF, VanEck AFK Africa Index ETF
  • ETFs de stratégies : Global X XYLD S&P 500 Covered Call ETF, Global X QYLG Nasdaq 100 Covered Call & Growth ETF, VanEck MOAT Morningstar Wide Moat ETF
  • ETFs thématiques : Global X RNRG Renewable Energy Producers ETF, Global X AIQ Artificial Intelligence & Technology ETF

 👉 Vous trouverez ici les meilleurs ETFs pour investir cette année.

Comment investir dans les ETFs ?

Les ETFs s'échangent principalement via des courtiers et des institutions bancaires. Comme nous l'avons vu précédemment, les commissions d'achat-vente peuvent parfois s'avérer élevées. C'est pourquoi, il est essentiel de choisir un intermédiaire proposant de faibles commissions. Voici quelques-unes des meilleures options :

  • DEGIRO
  • Interactive Brokers
  • XTB
  • eToro, etc.

Par ailleurs, les ETFs sont très polyvalents. Ils constituent une bonne alternative pour :

  • Les investisseurs qui ne croient pas en la possibilité de battre le marché. Ils garantissent un rendement sur le long terme proche des indices, bien que généralement légèrement en dessous.
  • Pour les traders qui utilisent des stratégies intraday ou swing.
  • Pour les adeptes des stratégies de rotation.
  • Pour ceux qui recherchent des couvertures
  • Pour ceux qui sont désireux d'avoir un levier sans les risques ni les coûts associés aux instruments dérivés.
  • Pour les investisseurs top down ou macro qui recherchent une exposition à des thématiques, secteurs ou pays spécifiques.
  • Etc.

Articles connexes