ETF pour investir dans le secteur technologique

Le secteur technologique est un secteur très volatile où l'on se crée facilement de grandes attentes qui ne sont pas toujours comblées. D'ailleurs, il est souvent sujet à cet effet connu sous le nom de « reine rouge ». Dans cet article, nous verrons les meilleurs ETF pour investir dans le secteur technologique, une bonne alternative à faible coût.

ETF pour investir dans le secteur technologique

Quels éléments composent le secteur technologique ?

Le secteur technologique, également appelé Technologie de l'Information, est composé de 3 industries :

  • Logiciels et services
  • Matériel et équipement
  • Semi-conducteurs.

Et celles-ci sont à leur tour composées de différentes sous-industries comme le montre l'image suivante :

Structure GICS du secteur de la technologie de l'information du S&P Global 1200

Depuis près d'une décennie, le secteur technologique a connu une croissance stable. La majorité des sous-secteurs ont maintenu un poids constant, à l'exception notable de l'internet et des services informatiques. Ces derniers ont connu une expansion significative depuis le début du siècle, stimulés par le développement d'Internet et des technologies de l'information. Cependant, en 2018, le secteur des services informatiques a subi un déclin suite à une reclassification. Des entreprises comme Meta et Alphabet se sont vues reclasser dans le secteur des services de communication, anciennement connu sous le nom de secteur des télécommunications. De même, certaines entreprises, telles qu'eBay, ont migré vers le secteur de la consommation discrétionnaire.

Le graphique ci-après illustre l'évolution de la part de chaque industrie au sein du secteur :

Comment analyser les ETF du secteur technologique ?

Une erreur fréquente dans ce domaine est de tomber dans le piège de l'homme au marteau qui considère chaque situation comme un clou à enfoncer de la même manière. Cette approche est similaire à celle de l'analyse des actions, où l'on cherche le multiple le plus pertinent pour comprendre les anticipations du marché. La même méthode doit être appliquée aux ETF.

Dans le domaine technologique, le ratio Prix/Ventes (P/S) est souvent le plus révélateur, complété par la Marge Brute. Cela ne signifie pas que les bénéfices ou le Flux de Trésorerie Libre (FCF) ne sont pas importants. Cependant, il faut comprendre le cycle de vie de chaque entreprise dans votre portefeuille et d'identifier les variables clés à un moment donné. Ensuite, évaluez si le marché valorise correctement ces attentes et découvre les prix de manière adéquate. Par exemple :

  • Les entreprises très récentes peuvent afficher des bénéfices nets négatifs car elles n'ont pas encore atteint le seuil de rentabilité. Cependant, leurs ventes exponentielles et leurs marges brutes élevées peuvent indiquer un potentiel de rentabilité future. Ainsi, si un ETF inclut de telles entreprises technologiques naissantes, il est normal de s'attendre à des bénéfices nets négatifs, voire d'exploitation. Cependant, il convient d'exclure les ETF dont les portefeuilles sont principalement composés d'entreprises sans croissance exponentielle des ventes et avec de faibles marges brutes.

Évidemment, les critères d'analyse varieront en fonction de la composition du portefeuille de l'ETF. Il faut donc examiner les actions comprises dans l'ETF et de vérifier si elles correspondent à nos objectifs et à la stratégie choisie.

Pour ces raisons, je catégorise les ETF technologiques en deux groupes : global/régional et thématique/sous-industrie/niche.

Meilleurs ETF pour investir dans le secteur Technologique Global et Régional

Dans cette section, nous présentons les ETFs qui ont affiché les meilleures performances sur les trois dernières années. Toutefois, il est important de rappeler que les performances passées ne garantissent pas des performances futures. C'est pourquoi, j'ai fourni en début d'article des conseils sur la manière d'analyser ces ETFs.

Je pense que la colonne indiquant le rendement cumulé sur trois ans peut être particulièrement pertinente. Cela est surtout valable lorsqu'on tient compte de la correction actuelle du marché. En effet, plusieurs de ces ETFs sont intéressants. Bien qu'ils aient une devise de base en USD sans couverture de change, ils sont cotés en euros. Par conséquent, la dépréciation de l'euro face au dollar a joué en leur faveur. Autrement dit, l'appréciation du dollar a été bénéfique pour ces ETFs.

  • iShares S&P 500 Information Technology Sector UCITS ETF USD (Acc)
    • TER : 0.15%
    • Rendement 3 ans : 67.35%
    • Volatilité 1 an : 25.34%
    • Ticker : QDVE
  • Invesco US Technology Sector UCITS ETF
    • TER : 0.14%
    • Rendement 3 ans : 66.39%
    • Volatilité 1 an : 25.22%
    • Ticker : SML3
  • Xtrackers MSCI USA Information Technology UCITS ETF 1D
    • TER : 0.12%
    • Rendement 3 ans : 56.14%
    • Volatilité 1 an : 25.28%
    • Ticker : XUTC
  • iShares MSCI World Information Technology Sector ESG UCITS ETF USD (Dist)
    • TER : 0.25%
    • Rendement 3 ans : 51.71%
    • Volatilité 1 an : 23.87%
    • Ticker : AYEW

L'attrait de ces quatre ETF réside dans le fait qu'ils répliquent différents indices au sein du même secteur. C'est important car leur composition et leurs univers d'investissement diffèrent. Voici les indices qu'ils suivent :

  • S&P 500 Information Technology Sector
  • US Technology Sector
  • MSCI USA Information Technology
  • MSCI World Information Technology

Nous allons rapidement analyser les 2 premiers ETF et connaître les différences entre leurs indices.

iShares S&P 500 Information Technology Sector UCITS ETF USD (Acc)

Cet ETF réplique l'indice S&P 500 Information Technology Sector qui regroupe des entreprises du secteur des technologies de l'information selon la classification GICS.

Il utilise une méthode de réplication physique complète et sa devise de base est l'USD. L'ETF ne propose pas de couverture de change.

Il base sa politique de distribution sur l'accumulation des dividendes et est domicilié en Irlande.

Voici une répartition sectorielle et géographique de son portefeuille :

Ventilation sectorielle et par pays de son portefeuille

Et voici les principaux actifs :

PRINCIPAUX ACTIFS

Invesco US Technology Sector UCITS ETF

Cet ETF vise à reproduire les performances de l'indice S&P Select Sector Capped 20% Technology qui limite le poids maximum d'une entreprise à 20%.

Il utilise une méthode de réplication synthétique et sa devise de base est l'USD. L'ETF ne propose pas de couverture de change.

Il est domicilié en Irlande et adopte une politique de distribution qui se base sur l'accumulation des dividendes. Sa volatilité annuelle est de 28.59%.

Exposition par pays
Exposition sectoriel

Le tableau contient les premières positions.

Principales 10 positions

Meilleurs ETF pour investir dans le secteur technologique : thématiques, sous-industrie ou niche

Voici une sélection des ETF thématiques aux meilleurs rendements sur une période de trois ans.

  • Xtrackers Intelligence Artificielle & Big Data UCITS ETF 1C
    • TER : 0.35%
    • Rendement 3 ans : 57.97%
    • Volatilité 1 an : 21.76%
    • Ticker : XAIX
  • Lyxor MSCI Future Mobility ESG Filtered (DR) UCITS ETF – Acc
    • TER : 0.45%
    • Rendement 3 ans : 46.03%
    • Volatilité 1 an : 21.96%
    • Ticker : ELCR
  • Xtrackers Future Mobility UCITS ETF 1C
    • TER : 0.35%
    • Rendement 3 ans : 45.35%
    • Volatilité 1 an : 17.81%
    • Ticker : XMOV
  • First Trust Nasdaq Cybersecurity UCITS ETF Acc
    • TER : 0.60%
    • Rendement 3 ans : 43.60%
    • Volatilité 1 an : 22.24%
    • Ticker : CBRS
  • iShares Véhicules Électriques et Technologie de Conduite UCITS ETF USD (Acc)
    • TER : 0.40%
    • Rendement 3 ans : 38.87%
    • Volatilité 1 an : 18.19%
    • Ticker : IEVD

Xtrackers Artificial Intelligence & Big Data UCITS ETF 1C

Cet ETF vise à reproduire les performances de l'indice Nasdaq Global Artificial Intelligence and Big Data. Il regroupe des entreprises internationales actives dans les domaines de l'intelligence artificielle, du big data et de la cybersécurité.

Il utilise une méthode de réplication physique complète. Sa devise de base est l'USD, et il ne propose pas de couverture de change. L'ETF est domicilié en Irlande et adopte une politique de distribution basée sur l'accumulation des dividendes.

Voici la répartition sectorielle et géographique de son portefeuille :

ventilation sectorielle et par pays de son portefeuille

Voici ses principales composantes :

principales positions

Lyxor MSCI Future Mobility ESG Filtered (DR) UCITS ETF – Acc

Cet ETF réplique l'indice MSCI ACWI IMI Future Mobility ESG Filtered. Il regroupe des entreprises des marchés développés et émergents centrées sur l'avenir de la mobilité et conformes aux critères ESG.

Il utilise une méthode de réplication physique complète et sa devise de base est l'USD. Cet ETF ne propose pas de couverture de change. Il est domicilié au Luxembourg et adopte une politique de distribution basée sur l'accumulation des dividendes.

L'image suivante montre ses principales positions :

Principales lignes de l'indice (Source : Amundi)

Et voici une répartition sectorielle et par pays :

Répartition géographique

👉Si vous souhaitez connaître les Meilleurs Brokers pour ETF, voici un article consacré sur le sujet.

FAQ

Risques liés à l’investissement dans le secteur technologique :

Le principal risque lié à l'investissement dans le domaine de la technologie est sa grande instabilité. Celle-ci se caractérise par des fluctuations importantes et des bulles économiques récurrentes dans certains secteurs.

Quel est le meilleur ETF technologique ?

Pour déterminer le meilleur ETF technologique, il est crucial de préciser les critères de sélection. « Meilleur » peut signifier différentes choses selon vos objectifs. Cela pourrait par exemple se référer à ceux qui ont les meilleurs rendements sur les trois dernières années. Alternativement, le meilleur ETF pourrait être celui avec les ratios de valorisation les plus bas, ou celui qui offre des dividendes en croissance. Il est également important de noter que le secteur technologique englobe une variété d'industries. Nous pouvons les filtrer séparément pour affiner la sélection.

Quelles entreprises composent le secteur technologique ?

La première image de cet article détaille toutes les industries et sous-industries qui composent le secteur. 
Parmi les plus importants, nous pouvons citer :
– Les semi-conducteurs
– Les logiciels
– Les matériels

Comment investir dans le secteur technologique ?

Si les options mentionnées ci-dessus ne vous conviennent pas et que vous préférez diversifier davantage votre portefeuille, vous pouvez le faire via d'autres options telles que les robo advisors, les néobanques ou les fintech.

Articles connexes

Meilleurs fonds d’investissement
Investir dans des fonds d'investissement est l'une des meilleures manières de s'initier au monde de l'investissement. Si vous débutez dans ce domaine, vous devriez savoir avant tout que les performances passées ne garantissent pas les performances...