Compte de trading islamique : qu’est-ce que c’est ? Quel courtier choisir ?

Vous avez peut-être déjà entendu parler de compte de trading islamique. Le domaine du trading est vaste et adaptable, répondant aux besoins spécifiques de chaque investisseur. Cette flexibilité s'étend même aux individus de différentes croyances religieuses, comme l'islam.L'islam, une des plus importantes religions monothéistes, est estimé être la deuxième plus grande communauté religieuse mondiale. Elle compte environ 1,9 milliard de fidèles, répartis dans plus de 50 pays.

trading islam 3ilm char3i

Le compte de trading islamique représente une solution pour de nombreuses personnes. Suivant les préceptes du Coran, elles peuvent ainsi négocier des produits boursiers tout en respectant leurs croyances religieuses.

Cet article vise à présenter les notions fondamentales d'un compte islamique en trading. Il explique son fonctionnement, ses différences avec d'autres types de comptes et identifie les principaux courtiers proposant cette option.

Introduction au compte de trading islamique

Les comptes islamiques de trading sont conçus pour les croyants désireux de s'initier à l'investissement sans compromettre leurs principes religieux.

Dans la foi musulmane, la Sharia dicte ce qui est autorisé ou non, y compris dans le domaine financier. Ainsi, ces comptes visent à respecter ces directives.

Définition d'un compte de trading islamique

Un compte islamique en trading est un compte d'investissement spécifique à la communauté musulmane, respectant les lois du Coran. Il permet de participer aux marchés boursiers, tout en adhérant aux principes de la finance islamique.

Ce compte se différencie par son absence totale d'intérêts, conformément à la loi Sharia qui proscrit l'accumulation d'intérêts.

Les investisseurs de ces comptes ne s'engagent ni dans la réception, ni dans le paiement d'intérêts pour des opérations comme le rollover ou le swap overnight.

La Sharia, pilier du système juridique islamique, englobe tous les aspects de la vie des musulmans, incluant les pratiques religieuses telles que les prières et le jeûne, ainsi que les activités d'investissement.

Trois sources fondamentales la constituent : le Coran, les enseignements et la conduite du prophète Mahomet, et les fatwas, soit les prononcements juridiques des érudits islamiques.

À l'heure actuelle, les musulmans peuvent participer à certaines formes de commerce boursier. Ils ont accès à des instruments divers, parmi lesquels :

Il est essentiel pour tout investisseur musulman de s'assurer que l'actif choisi est conforme à la loi islamique, c'est-à-dire autorisé ou interdit selon ses préceptes.

Les quatre principes de la finance islamique

La finance islamique repose sur quatre piliers essentiels dictés par la Sharia :

1. Interdiction du paiement et de la perception d'intérêts (Riba)

Selon la Sharia, il est interdit d'accumuler des intérêts. Ainsi, les investisseurs musulmans n'engagent ni ne bénéficient d'intérêts dans leurs transactions, y compris dans le trading.

2. Échanges rapides dans le contexte d'opérations spéciales

La loi exige des négociations “de main en main”, symbolisant une transaction équitable. Par conséquent, dans le trading, les transactions doivent être conclues instantanément et dans la même session.

3. Prohibition des jeux de hasard

L'Islam bannit les jeux d'argent et les paris (Maisir) pour leur nature immorale et le risque d'espoirs infondés.

En revanche, le trading, basé sur l'analyse de marché, est acceptable. Toutefois, l'utilisation de l'effet de levier financier est proscrite dans les négociations islamiques.

4. Partage des risques et des bénéfices

Ce principe financier, qui prône un partage équitable du risque et du profit dans une transaction, est conforme à l'Islam.

Ainsi, le trading et l'investissement sont compatibles avec les principes islamiques.

Respect des règles sur l'incertitude (Gharar) et les paris (Maisir)

Ces deux concepts sont cruciaux pour saisir le fondement de la finance en accord avec la foi musulmane. Ils expliquent comment un compte de trading islamique peut se conformer à ces principes :

Incertitude (Gharar)

Le terme Gharar désigne l'incertitude, la tromperie et le risque. Les dictionnaires islamiques le définissent comme “la vente de ce qui n'est pas présent”.

La finance islamique proscrit le Gharar. Elle favorise la certitude et la transparence dans les relations commerciales. Le Gharar est associé au commerce illégitime, principalement à cause des risques liés à la qualité et à la conformité.

En conséquence, la finance islamique moderne exclut le trading de contrats à terme et d'options. La raison en est que ces instruments impliquent la livraison future d'un actif dans un contexte incertain.

Paris (Maisir)

Maisir, dans l'islam, désigne les jeux de hasard, et le Coran les qualifie de ‘péché grave'.

Cette pratique survient quand une partie profite au détriment d'une autre, aboutissant à une perte dans un événement aléatoire.

Une source définie le maisir comme “l'obtention de richesse de manière fortuite (plutôt que par l'effort)”.

En conséquence, la Sharia condamne les profits issus du jeu.

Caractéristiques d'un compte de trading islamique

Les individus de foi musulmane ont la possibilité d'utiliser un compte islamique pour leurs opérations sur les marchés financiers. Ce type de compte présente des particularités conformes à la loi Sharia :

  • Premièrement, les traders musulmans bénéficient d'une exemption totale de paiement et de réception d'intérêts swap ou overnight.
  • Pour compenser l'absence de revenus issus des intérêts, les courtiers ont opté pour une augmentation du spread initial facturé.
  • Par ailleurs, il est important de noter que les détenteurs de comptes islamiques doivent s'acquitter de la marge, des commissions et des frais administratifs. Ces derniers ne sont pas liés à la perception d'intérêts.
  • Certains courtiers offrant des comptes islamiques permettent de conserver des positions ouvertes jusqu'à 5 jours sans encourir de frais de swap.

Courtiers qui proposent un compte de trading islamique

Nous énumérons ci-après les courtiers les plus significatifs proposant des comptes islamiques :

eToro a été l'un des premiers brokers à proposer un compte islamique pour ses clients musulmans.

eToro

7.5/ 10

Marchés :

France, Europe, États-Unis, Asie

Site web disponible en plusieurs langues.

Version mobile avancée et copytrading

Possibilité de négocier des actions fractionnées

* Votre capital est à risque. D'autres frais s'appliquent. Pour plus d'informations, visitez

Dépôt minimum :

€50.00

Mais nous pouvons également citer :

  • XTB
  • Tickmill
  • Admirals
  • Pepperstone
  • Vantage
  • Forex.com
  • Exness
  • easyMarkets
  • FxPro
  • Oanda
  • Hantec Markets
  • Direct Trading Technologies

Ces courtiers jouissent d'une excellente réputation et respectent scrupuleusement les réglementations en vigueur.

Avantages et inconvénients de l'utilisation d'un compte de trading islamique

Avoir un compte de trading islamique offre un accès aux marchés mondiaux majeurs, avec plusieurs avantages notables :

  • Il permet aux croyants musulmans de négocier divers instruments financiers sans compromettre leur foi.
  • Aucun frais de swap n'est appliqué.
  • Les profits et les pertes sont distribués selon un accord préétabli entre les parties.
  • Les transactions sont réalisées sans délai.

Toutefois, certains inconvénients sont à considérer :

  • L'absence de swap peut s'avérer désavantageuse dans certaines transactions de devises où l'écart de taux est favorable à l'investisseur.
  • L'absence de levier restreint les options pour les traders disposant de moins de capital.
  • Ces comptes imposent souvent des commissions supérieures à celles des comptes traditionnels.
  • Certains instruments financiers ne sont pas permis en vertu des principes islamiques.

Comment procéder à l'ouverture d'un compte de trading islamique ?

La possibilité d'ouvrir un compte islamique en trading varie selon les politiques des courtiers et votre pays de résidence. Il est parfois faisable d'ouvrir un tel compte dans certains pays, indépendamment de la pratique de la foi musulmane. Avant d'entamer l'ouverture d'un compte islamique avec de l'argent réel, il est prudent d'expérimenter via un compte démo. Ce dernier offre une occasion de tester vos stratégies et de vous familiariser avec le marché financier.

En ce qui concerne les modalités d'ouverture, elles restent assez uniformes chez la plupart des courtiers :

  • Procédez à votre inscription auprès du courtier choisi.
  • Fournissez les documents requis par l'intermédiaire.
  • Confirmez votre identité au moyen d'un document officiel valide (DNI, passeport, etc.).
  • Acceptez les conditions générales d'utilisation.
  • Enfin, effectuez un transfert de fonds via un moyen de paiement approuvé une fois le compte activé.

Recommandations pour vous

Comment investir en bourse?

Qu’est-ce que la Bourse pour les Débutants?

Stratégie d’investissement en bourse : laquelle choisir ?

Meilleurs livres pour apprendre à investir en bourse

FAQ

Qu'est-ce qu'un compte islamique en trading et comment ça fonctionne ?

Un compte islamique en trading respecte les principes de la Charia. Il permet aux traders musulmans de trader sans violer les règles islamiques, comme l'interdiction de l'intérêt usuraire (Riba). Les profits proviennent d'investissements conformes à la Charia.

Quelles sont les différences entre un compte islamique en trading et un compte conventionnel ?

Les principales différences résident dans l'absence d'intérêts (Riba) et l'interdiction d'investir dans des secteurs non conformes à la Charia, comme l'alcool ou le jeu. Les comptes islamiques utilisent des mécanismes de profit-sharing (Mudarabah) ou de location (Ijara) pour éviter l'intérêt.

Quels sont les avantages d'un compte de trading islamique ?

Les avantages incluent le respect des principes religieux tout en participant aux marchés financiers, l'évitement des transactions interdites par l'Islam, et l'investissement éthique. Certains courtiers offrent des services de recherche spécifiques aux comptes islamiques pour aider les traders.

Articles connexes