Warren Buffett : qui est-ce ?

Warren Buffett, investisseur et entrepreneur américain, naît le 30 août 1930 à Omaha, États-Unis. Il est perçu comme le meilleur investisseur du XXe siècle. Cette notoriété le place parmi les plus populaires dans son domaine. En outre, il est reconnu pour ses actions philanthropiques. Engagé, il promet de donner plus de la moitié de sa richesse à la Fondation Bill et Melinda Gates.

Actuellement, il tient le poste de PDG de Berkshire Hathaway. Il en est également président et actionnaire majoritaire. Selon la liste Forbes, il se classe comme la troisième personne la plus riche du monde. Sa fortune est estimée à 65,6 milliards de dollars.

Warren Buffet : un des plus grands investisseurs de l'histoire

Philosophie d'investissement

Warren Buffet, célèbre sous diverses appellations telles que l' ‘Oracle d'Omaha'. Il se distingue par une vie sobre. En effet, il perçoit un salaire notablement inférieur à ses pairs de rang équivalent. De plus, il réside dans la même demeure acquise en 1958.

S'agissant de sa tactique d'investissement, Warren Buffet est reconnu pour son approche du ‘value investing'. Cette méthode consiste à cibler des sociétés dont la valeur marchande est moindre que leur valeur intrinsèque. Buffet privilégie l'investissement dans des entreprises de qualité sur le long terme. Ces dernières doivent posséder des atouts compétitifs robustes et pérennes (le fameux ‘MOAT'), tout en affichant des performances régulières et solides.

Warren Buffet lui-même déclare qu'il privilégie les entreprises faciles à évaluer et compréhensibles. Il souligne également l'importance du management. Selon lui, une société doit être pilotée par d'excellents professionnels. Bien qu'il recherche des opportunités à prix séduisant, Buffet estime qu'il est préférable d'opter pour une entreprise de haute qualité, même si son coût est légèrement supérieur. Cette philosophie se résume en sa phrase célèbre :

Il est préférable d'acquérir une entreprise de haute qualité à un prix moyen, plutôt qu'une société moyenne à un prix exorbitant

Finalement, la stratégie d'investissement de Warren Buffet repose sur la sélection d'entreprises performantes. Ces dernières doivent posséder des avantages compétitifs durables dans leur domaine. Cela permet de conserver des actions sur le long terme et de bénéficier de dividendes. Ces dividendes facilitent l'achat de davantage d'actions, sans nécessité de diversification.

L'investissement emblématique de Buffet dans Coca-Cola illustre parfaitement sa philosophie. Il perçoit Coca-Cola comme l'une des sociétés les plus influentes du marché. Dotée d'une image de marque robuste et d'une clientèle loyale, cette position est cruciale. Selon Buffet, cela garantit que les consommateurs continuent à privilégier Coca-Cola. Ainsi, l'entreprise maintient sa pérennité future.

👉 Plus d'informations sur sa philosophie d'investissement : Analyse fondamentale en bourse – Ratios, méthodes et types d'entreprises.

Berkshire Hathaway

En 1962, Warren Buffet entama l'acquisition d'actions de Berkshire Hathaway, une entreprise textile. En 1965, il devint majoritaire dans cette société. Initialement, Buffet préserva l'activité textile. Toutefois, dès 1967, il diversifia les activités dans les assurances et autres investissements. Finalement, il se détourna du textile, transformant Berkshire en un puissant holding.

C'est chez Berkshire Hathaway que Buffet forgea sa renommée, grâce à des performances exceptionnelles. Entre 1965 et 2009, ses actions grimpèrent de 21,4%, surpassant largement les 9,3% du S&P500. Cette prouesse lui permit de dépasser régulièrement le marché. Pendant cette période, la valeur de l'action Berkshire s'envola de 9 à 84 467 dollars.

Les investissements clés de Buffet à travers Berkshire Hathaway incluent:

  • La prestigieuse société Coca-Cola.
  • L'agence de notation financière Moody's.
  • Le groupe médiatique Washington Post Company.
  • Le géant agroalimentaire Heinz.
  • La Burlington Northern Santa Fe Corporation, un poids lourd du transport ferroviaire.

Faits marquants

Concernant les faits marquants de l'investissement de Warren Buffet, voici les plus essentiels :

  • À l'âge de 11 ans, il acquiert ses premières actions de Citi es Service. Il les vend avec profit. Cependant, il les vend avant une hausse significative. Cette expérience lui enseigne une première leçon.
  • En 1950, il rejoint la Columbia Business School. Cette décision survient après avoir appris que Benjamin Graham, son mentor, y enseigne. En 1952, il intègre son équipe. Buffet se décrit comme ”15% Fisher et 85% Graham”.
  • En 1956, il lance Buffet Associates Ltd.. Il utilise son capital et celui de ses amis. En cinq ans, il réalise des rendements de 251%.
  • En 1965, Buffet prend le contrôle de Berkshire Hathaway, une entreprise textile. Il l'utilise ensuite pour centraliser ses opérations et diriger ses investissements.
  • Entre les années 80 et 90, Buffet réalise plusieurs acquisitions. Il achète Nebraska Furniture Mart et Scott & Feltzer. Il investit également dans Coca-Cola.
  • Warren Buffet rencontre Charlie Munger. Munger deviendra vice-président de Berkshire Hathaway. Il joue un rôle clé dans l'entreprise, selon Buffet.
  • Le 3 novembre 2009, Buffet, via Berkshire Hathaway, réalise l'acquisition de Burlington Northern Santa Fe. Cette transaction s'élève à 44 milliards de dollars. Elle représente la plus grande acquisition de sa carrière.
  • En février 2013, Berkshire Hathaway finalise l'acquisition de Heinz.

Warren Buffett : le rédacteur en chef

Lecteur insatiable de journaux, à treize ans, Buffett distribuait le Post dans les rues de Washington. Son père, un républicain éminent au Congrès, influençait sûrement ses intérêts. Trente ans après, en 1973, il investit dans le Post. Un an plus tard, Buffett devient conseiller, président du comité des finances et conseiller en affaires de Catherine Graham et de son fils, Donald E. Graham.

Sa passion pour l'information l'a poussé à devenir actionnaire majoritaire de Washington Post Company. Cette entreprise possède Newsweek, six chaînes de télévision et du câble. Il détient aussi le journal Buffalo News, qu'il a hissé au sommet du secteur de la presse, en faisant le plus riche en nouvelles aux États-Unis.

Warren Buffett estime que le lien entre nouvelles et bénéfices est essentiel. Il est le fondateur et président de Berkshire Hathaway (nyse: BRK.A et BRK.B). Cette société de portefeuille gère et investit. Elle est la mère de plus de quarante filiales, actives dans divers secteurs. De la réassurance aux chaussures, en passant par l'aviation commerciale et l'énergie. Elle détient également des participations majeures dans Coca Cola, Washington Post, Gilette, West Fargo et American Express, chacune dépassant 500 millions de dollars.

Warren Buffett et Business Wire

Récemment, Buffett est devenu le personnage central de l'actualité avec l'acquisition de Business Wire, leader mondial dans la diffusion de nouvelles et de services multimédias. Fondée en 1961 par Lorry I. Lockey, cette entreprise restera sous sa présidence. Cette transaction financière majeure bouleverse le secteur de l'information, particulièrement pour Business Wire et son équipe de direction. Sous la houlette de Cathy Baron, présidente et acteur clé, l'achat s'est concrétisé entre Buffett et Lockey, deux géants du monde des affaires.

Warren Buffett a souligné que Business Wire représente parfaitement les entreprises rentables et novatrices. Elles présentent un potentiel de croissance important, caractéristique du portefeuille de Berkshire Hathaway. « Nous avons rapidement identifié Business Wire comme un joyau d'entreprise. Notre principal critère pour nos stratégies d'investissement reste l'évaluation de l'équipe de direction. L'expertise exceptionnelle des leaders de Business Wire a joué un rôle crucial dans notre décision d'acquisition. »

Warren Buffett : l'investisseur

Warren Buffett, qui se considère comme son propre meilleur conseiller, a un jour affirmé : «Wall Street est l'endroit unique où ceux en Rolls Royce demandent conseils à ceux prenant le métro».

Derrière ce mythe, se cache un homme d'une rationalité extrême, sûr de lui, avec un riche bagage d'expériences. Il livre un véritable récital en finance et gestion. Son approche d'investissement repose sur le “value investing” : acheter des entreprises sous-évaluées et les détenir sur la durée. Cette méthode a fait croître son patrimoine de façon exponentielle.

Selon ses propres mots, «je n'investis que dans ce que je saisis». Ainsi, il ne se hâte pas, préférant rester en «cash», hors marché, en attendant la bonne occasion.

Buffett cible des entreprises au succès éprouvé, avec une direction compétente, un avantage concurrentiel et une marque renommée. Pour les acquérir, il scrute minutieusement leurs données financières. Il se focalise sur le prix relatif aux valeurs historiques. Il porte un intérêt particulier à la “Book Value Per Share” (valeur comptable par action), au ROE (rendement des capitaux propres) et au niveau d'endettement. Pour lui, investir requiert discipline, patience, connaissance et bon sens. Chez Buffett, la raison est le maître-mot.

Warren Buffett : le personnage

« J'apprécie profondément mon existence. J'ai structuré ma vie pour réaliser mes désirs ». Né à Omaha, Nebraska, en 1930. Diplômé de l'Université du Nebraska, puis Master en Économie à Columbia et diplômé de l'Université de Wharton. Malgré une fortune considérable, Buffett adopte un mode de vie épuré. Il conduit lui-même sa voiture et réside toujours dans la même demeure à Omaha, acquise il y a cinquante ans pour 31 500 dollars. Son revenu annuel s'élève à 100 000 dollars, le moins élevé parmi les PDG des 500 premières entreprises du pays selon Fortune. Il prépare personnellement sa déclaration fiscale, unique milliardaire à s'atteler à cette tâche.

Warren Buffett : le gestionnaire

Warren Buffett, réputé investisseur, est également un gestionnaire doué. Il privilégie la simplicité et fuit la complexité. Il n'a pas étudié les codes de gouvernance d'Olivencia et Aldama, ni le projet dit « Code Conthe ». Pourtant, Buffett possède son propre « code de gouvernance et de transparence » chez Berkshire Hathaway.

Il exige de ses cadres une responsabilité accrue : fournir aux actionnaires des informations complètes, transparentes et sincères. Pour lui, la transparence ne se résume pas à submerger les actionnaires de documents volumineux et attrayants. Ces derniers, semblant parfois être des campagnes promotionnelles, sont souvent émis par des entreprises réticentes à partager équitablement les informations pertinentes avec tous les actionnaires, analystes et médias.

Buffett considère les actionnaires de Berkshire Hathaway comme de véritables propriétaires. Il les tient informés de tout ce qu'il souhaiterait savoir s'il était à leur place.

L'art de déléguer

« Engagez judicieusement et supervisez modérément ». Buffett attend de ses dirigeants une conduite digne de propriétaires. Ceci, afin qu'ils gardent toujours en vue leur objectif premier : rehausser la valeur des actions.

Buffett acquiert des entreprises et maintient leurs équipes dirigeantes. Une démarche atypique dans notre ère. Il choisit des individus dignes de confiance. Ces derniers continuent de gérer leurs affaires comme si rien n'avait changé. « Dans l'évaluation des hommes, intégrité, intelligence et énergie sont cruciales », affirme-t-il. Sans intégrité, les deux autres atouts sont vains.

Il vise à s'entourer d'élites; ses leaders forment un groupe captivant d'entrepreneurs. Par contraste, la majorité des grandes entreprises écartent leurs cadres, même les plus éminents, à 65 ans. Toutefois, chez Buffett, ils peuvent rester, selon ses termes, « jusqu'à cent ans, puis se retirer ».

En allemand, « verdienst » signifie gagner de l'argent, soit le mériter. En anglais, on dit « make money », le créer. Ce contraste souligne comment notre sujet a saisi l'essence de mériter sa fortune. « Dis-moi qui sont tes héros, et je prédirai ton avenir », conclut-il.

La stratégie Warren Buffett

Principes d'entrepriseEst-elle simple et intelligible ? – Présente-t-elle une trajectoire claire ? – Quel est son potentiel à long terme ?

Principes de direction – La direction se montre-t-elle rationnelle ? – Fait-elle preuve d'intégrité envers les actionnaires ? – Évite-t-elle la pression institutionnelle ?

Principes financiers – Quel est le rendement du capital ? – Quels sont les atouts exclusifs de l'entreprise ? – Comment se situent les marges de profit ? – L'entreprise a-t-elle généré au moins un dollar de valeur de marché pour chaque dollar conservé ?

Principes d'évaluationQuelle est la valeur intrinsèque de l'entreprise ? – Peut-on l'acquérir à un prix nettement inférieur à sa valeur réelle ?

FAQ

Qu'est-ce qui fait de Warren Buffett le meilleur investisseur du XXe siècle ?

Buffett se distingue par sa capacité exceptionnelle à identifier des entreprises sous-évaluées avec un potentiel de croissance à long terme. Sa stratégie d'investissement “value” a généré des rendements extraordinaires sur plusieurs décennies.

Quelles sont les principales caractéristiques de la stratégie d'investissement de Buffett ?

Buffett privilégie les investissements dans des entreprises ayant des modèles d'affaires compréhensibles, une gestion solide, et un avantage concurrentiel durable. Il insiste aussi sur l'importance d'une marge de sécurité dans le prix d'achat.

Pourquoi Warren Buffett est-il si populaire dans le domaine de l'investissement ?

Outre ses succès financiers, sa philosophie d'investissement simple et directe, ainsi que sa capacité à expliquer des concepts complexes de manière accessible, contribuent à sa popularité.

Articles connexes