Transfert de valeurs : comment s’y prendre ?

L'affrontement des commissions parmi les courtiers a engendré une recrudescence. Cette recrudescence touche les requêtes de transfert de valeurs. Ces transferts s'opèrent d'une entité vers une autre.

Nombre d'investisseurs demeurent perplexes quant à l'exécution de ce processus. Ils questionnent les délais requis. De plus, ils s'interrogent sur les frais potentiels.

Dans ce dossier détaillé, nous démystifions toutes ces zones d'ombre. Vous y découvrirez une étude comparative. Cette étude concerne spécifiquement les commissions.

Tout sur le transfert de valeurs

Qu'est-ce qu'une ordonnance de transfert de valeurs ?

Une ordonnance de transfert de valeurs est un mandat émis pour déplacer un ensemble de valeurs mobilières. Ce transfert se fait d'une entité dépositaire à une autre. Souvent, il est motivé par des offres plus avantageuses de la part de l'entité de destination, comme des tarifs plus attractifs pour les opérations sur valeurs.

Ce phénomène est courant lorsque les tarifs ou les conditions changent, ou à la fin d'une promotion, ou encore lors du lancement d'un nouveau courtier.

Selon le régulateur, l'ordre de transfert doit toujours être initié par l'investisseur. Cela peut se faire soit auprès de l'entité d'origine, soit de celle de destination. Le délai standard pour ce processus est de 3 à 4 jours ouvrables. Cependant, il est crucial de noter que ces procédures peuvent souvent être plus longues et plus compliquées qu'elles ne paraissent.

Exigences pour effectuer un transfert de valeurs

L'action initiale et unique à entreprendre pour initier le transfert de valeurs est la fourniture d'un extrait détaillé de la position globale du portefeuille. Ce document doit inclure les éléments suivants :

  • Identification du titulaire du portefeuille.
  • Numéro de Compte des Valeurs d'Origine.
  • Détail des actions : Types d'actions à échanger et leur quantité respective.
  • Il est crucial que les comptes source et destination soient sous la même titulature.
  • Précisez si vos titres sont exclusivement nationaux ou non.

Ces critères constituent les fondations de la procédure. Toutefois, il se peut qu'une des parties impliquées requière des démarches additionnelles, tel que stipulé dans son contrat.

Le numéro de compte de valeurs, dans certains cas, s'obtient auprès du courtier initial, étant donné sa nature moins évidente qu'un numéro de compte bancaire ordinaire.

Assurez-vous également que l'entité réceptrice soit disposée à accepter les transferts. En effet, certaines n'ont pas mis en place ce processus.

Qu'est-ce qu'un compte de valeurs et un compte courant ?

Investir en bourse implique l'utilisation d'instruments variés : investissements à rendement fixe, rendement variable, dérivés, ou actions. Pour ce faire, l'ouverture d'un compte de valeurs s'avère essentielle. Ce compte joue un rôle central dans l'achat et la vente de valeurs.

Pour débuter vos investissements, vous devez établir un compte de valeurs auprès d'un intermédiaire financier. Celui-ci peut être une société de valeurs, une agence, une entité de crédit, ou un courtier en ligne. Dans ce compte, figureront toutes vos valeurs détenues.

Une fois le compte de valeurs ouvert, il se lie à un compte bancaire. Ce dernier contient les fonds nécessaires aux opérations. Ainsi, lors d'achats ou de ventes de titres sur un marché financier, il y a un transfert de liquidité vers les titres et inversement.

Le compte de valeurs se connecte à un compte courant. Ici, les pertes ou gains générés par la gestion des actions se reflètent. En termes simples, le compte de soldes contient l'argent opérationnel, tandis que le compte de valeurs détient uniquement les titres du portefeuille.

Pour initier ce processus, vous devez d'abord ouvrir un compte courant ou, si vous en avez déjà un, vous pouvez l'utiliser.

Les comptes de valeurs sont divisés en :

  • Comptes individuels
  • Compte Omnibus

Commissions appliquées au transfert de valeurs : analyse et options

Il est essentiel de noter que l'entité dépositaire d'origine prélève habituellement une commission lors du transfert de valeurs.

Le montant de ces commissions est déterminé dans le prospectus des tarifs maximaux, enregistré par l'entité auprès de la CNMV. De ce fait, face aux commissions, trois choix s'offrent à nous :

  1. Transférer directement nos actions.
  2. Parfois, il se révèle avantageux de ne pas transférer nos actions en raison des commissions élevées.
  3. Vendre les actions chez l'ancien courtier et les racheter chez le nouveau, en considérant que les commissions d'achat-vente sont inférieures à celles du transfert de valeurs, tout en prenant en compte la règle des deux mois.

La loi exige que les commissions établies par l'entité soient mentionnées dans le contrat signé entre le client et l'entité. En cas de modification de ces commissions, les clients ont le droit de résilier le contrat.

Nombreuses sont les entités de destination proposant des promotions attractives pour le transfert de votre compte chez elles. Ces offres incluent un pourcentage de rentabilité sur le montant transféré ou des bonus de commissions. Ces incitations visent à compenser les commissions lors du transfert depuis l'entité d'origine.

Recommandations essentielles avant d'effectuer un transfert de valeurs

  • Consultez le dépliant tarifaire de votre entité financière.
    • Les commissions pour le transfert sont souvent dissimulées ou situées dans des annexes peu visibles.
  • Dialoguez avec les entités d'origine et de destination pour comprendre les procédures et les délais impliqués.
    • Même si l'entité de destination affirme gérer le processus, prenez en charge la direction de l'opération. Demandez également si cela aura des conséquences fiscales.
    • Assurez-vous de disposer de fonds suffisants pour couvrir les frais de transfert.
  • N'oubliez pas que pour votre déclaration de revenus de l'année suivante, il vous faudra les rapports fiscaux des deux entités.

Défis et conseils pour le transfert de comptes de valeurs omnibus

Un problème fréquent lors du transfert d'un compte de valeurs est la nature omnibus du compte d'origine ou de destination. Certains courtiers ne permettent pas le transfert direct de comptes omnibus.

Il est recommandé de consulter le courtier avant d'entamer l'opération.

Dans un compte omnibus, contrairement à un compte nominatif, les titres sont inscrits au nom du courtier gestionnaire, et non du propriétaire. Néanmoins, vous restez les propriétaires exclusifs de ces titres.

Pour les actions internationales, un transfert implique un changement de titulaire. Il est donc nécessaire d'informer l'Administration fiscale de la vente et du rachat de ces actions au même prix.

Concernant les actions françaises, le transfert n'entraîne généralement pas de changement de titulaire. Toutefois, il est sage de consulter votre courtier, car les procédures peuvent varier. Demandez un certificat au courtier pour attester de votre propriété sur les actions.

Implications fiscales lors du transfert d'un portefeuille

Fiscalement parlant, le transfert d'un portefeuille de valeurs n'entraîne pas d'imposition. Il s'agit uniquement du déplacement du compte de valeurs d'une entité financière à une autre. Cela exclut les cas des comptes omnibus et des actions internationales mentionnés précédemment.

Dans certaines situations, si des actions perdent de la valeur sans perspective de rétablissement rapide, la vente de ces actions pour déduire les pertes dans la déclaration d'impôt peut être envisagée.

Toutefois, selon la règle des deux mois, vous ne pouvez pas déduire des pertes générées par un actif financier si vous le rachetez dans un délai inférieur à deux mois.

En ce qui concerne les opérations sur les transmissions de valeurs, il est impératif de respecter les dispositions légales, relatives au marché des valeurs. La loi réglemente, entre autres, le régime fiscal des opérations sur les valeurs.

Comparaison des tarifs de transfert chez les courtiers

CourtierEntréeSortiePlus d'informations
DEGIRO10€ par ligne10€/ligne + coûts
eToroVoir plus →
XTB0€0,10% par ISIN
Interactive Brokers0€100$Voir plus →
Scalable Capital0€
Trade Republic0€Coûts externes

N'oubliez pas de comparer les implications fiscales et les coûts associés, avant de décider si vous devez effectuer le transfert ou opter pour vendre et acheter à destination, comme mentionné précédemment dans l'article.

Consultez les commissions des différents courtiers dans notre Comparatif des meilleurs courtiers en ligne pour une évaluation détaillée.

Si vous envisagez de changer de courtier et que vous n'êtes pas sûr des frais impliqués, laissez un commentaire.

FAQ

Qu'est-ce qu'un transfert de valeurs entre courtiers?

Un transfert de valeurs implique le déplacement d'actifs financiers (actions, obligations, etc.) d'un courtier à un autre. Ce processus est fréquent lors de changements de services de courtage.

Pourquoi les investisseurs transfèrent-ils leurs valeurs entre courtiers?

Les raisons incluent la recherche de meilleures commissions, de services supérieurs, ou d'une plateforme de trading plus adaptée à leurs besoins.

Combien de temps prend généralement un transfert de valeurs?

Le délai varie, mais un transfert standard peut prendre de quelques jours à plusieurs semaines, selon la complexité et les entités impliquées.

Articles connexes