Sélectionner des entreprises : la meilleure méthode pour investir

Le marché boursier est indéniablement l'un des domaines les plus convoités par les investisseurs à travers le monde. Ainsi, nombreux sont ceux qui se posent la question : comment sélectionner des entreprises en bourse ? Dans cet article, nous aborderons comment sélectionner judicieusement des entreprises dans lesquelles investir.

Sélectionner des actions

Critères de sélection des actions

Biais de proximité

Souvent, les investisseurs débutants se focalisent sur les entreprises leaders de leur marché.

Ainsi, des noms comme Orange, Renault, Michelin ou LVMH retiennent leur attention.

Même si ces entreprises ont eu des performances variables, l'absence de stratégie de sélection peut nous faire rater de belles opportunités. Combien de fois avons-nous pensé : “Je savais que cette action allait grimper… Mais je n'ai pas investi.” ?

Par ailleurs, en acquérant les bases, notamment en utilisant des filtres ou des screeners, nous pouvons éviter d'investir dans des entreprises lorsque leur valorisation est trop élevée.

Investir en bourse implique principalement de choisir des entreprises ayant un potentiel de croissance future. L'objectif est de viser celles qui pourraient offrir de meilleurs rendements et qui, lors de l'acquisition, affichent une valorisation raisonnable et non surévaluée.

Ratios de valorisation

Afin de prendre une décision d'investissement éclairée, il est crucial de comprendre quels ratios sont pertinents, où trouver ces informations, et comment interpréter ces données pour sélectionner ou écarter une entreprise. Notre but est de se rapprocher d'une valorisation juste afin de minimiser le risque d'avoir un portefeuille surévalué.

Il est essentiel de noter que les marchés boursiers regroupent à la fois des petites et grandes entreprises. Les petites entreprises ont généralement un plus grand potentiel de croissance. De ce fait, leurs multiples peuvent être plus élevés. Toutefois, comme nous le découvrirons, cela dépend de plusieurs facteurs.

Pour une analyse plus pertinente, il est judicieux de comparer les multiples d'une entreprise avec ceux de son secteur. Il est aussi bénéfique de les mettre en parallèle avec les données historiques et les prévisions futures.

Il existe de nombreux sites proposant des données fondamentales. Cependant, d'après mon expérience, il est souvent plus pratique et sûr d'obtenir ces informations directement auprès d'un courtier qui dispose des renseignements recherchés.

👉 N'hésitez pas, à ce sujet, à consulter notre comparatif des meilleurs courtiers pour investir en bourse !

Qu'est-ce qu'il faut prendre en compte pour sélectionner des entreprises ?

Il existe une multitude de filtres disponibles pour évaluer les actions. Cependant, nous allons nous concentrer sur certains des plus pertinents que l'on peut utiliser de manière simple et rapide.

Tableau comprenant certains critères de sélection interessants :

NomCotationRecommandationBNA 17Rendement Divid. 17PER 17Prix ObjectifPotentielPER 16
MERLIN PROP.10,17 € ACHETER0,61 € 4,84%16,9411,80 € 16,31%18,13
MELIA HOTELS10,84 € ACHETER0,48 € 0,90%23,1413,60 € 25,46%28
ACCIONA74,00 € SURPONDÉRER4,17 € 3,76%17,2283,70 € 13,49%23
ACS29,69 € SURPONDÉRER2,31 € 3,79%13,1934,60 € 16,69%13,34
FERROVIAL17,46 € SURPONDÉRER0,55 € 4,20%32,9420,10 € 15,09%35,73
BERDROLA6,01 € SURPONDÉRER0,43 € 5,11%14,116,80 € 13,09%14,75
GAMESA19,50 € SURPONDÉRER1,10 € 1,32%17,9522,49 € 15,29%18,33
INDITEX31,53 € SURPONDÉRER1,17 € 2,41%27,2936,55 € 15,93%31
GRIFOLS -A-19,20 € SURPONDÉRER0,98 € 1,82%19,9822,00 € 14,61%22
INTL. CONS. AIR RG5,59 € SURPONDÉRER0,81 € 3,80%6,966,20 € 10,87%6,77

Ainsi, pour sélectionner des entreprises, il est cohérent de se pencher sur les indicateurs suivants :

  • Bénéfice net par action (BNPA) : Pour le calculer, divisez le bénéfice net (après impôts) par le nombre total d'actions. Ce critère est essentiel car il tient compte des augmentations ou réductions de capital. Il offre ainsi une perspective plus précise des profits qu'un actionnaire peut espérer.
  • Rentabilité par dividende : Ce ratio représente le rendement qu'un investisseur peut espérer obtenir, sur une base annuelle, grâce aux dividendes issus d'une action achetée à un prix spécifique. Bien sûr, il faudrait conserver cette action jusqu'à la distribution du dividende.
    • Il ne s'agit pas uniquement de se concentrer sur le montant perçu, mais plutôt d'utiliser cette donnée pour comprendre comment le marché valorise les actions. En général, plus la rentabilité par dividende est élevée, plus l'opportunité d'achat à un faible coût est grande.
      • Il est judicieux de comparer cette rentabilité entre différentes entreprises d'un même secteur, mais également avec l'historique propre à l'entreprise. Cela offre une vision simplifiée de sa valorisation.
  • PER (Price Earnings Ratio) : Ce ratio, qui est le rapport entre le prix de l'action et le bénéfice net par action, indique combien de fois un investisseur est prêt à payer par rapport aux bénéfices d'une entreprise. En inversant ce rapport, on obtient une estimation du rendement annuel attendu de l'action. En comparant le PER d'une entreprise avec celui de son secteur et avec son propre historique, on peut déterminer où elle se situe par rapport à la valorisation du marché.
  • Prix objectif : C'est le prix que les analystes estiment que l'action atteindra, basé sur le consensus général des experts du secteur. Ces analystes scrutent en permanence les entreprises, en prenant en compte divers éléments tels que les actualités, les nouveaux contrats, l'évolution du secteur, la fiscalité, les réglementations, et bien d'autres.
    • En fonction de ces données, ils adaptent leurs modèles de valorisation et définissent un prix objectif reflétant les informations clés qu'ils possèdent sur les entreprises.

Quels autres critères considérer pour sélectionner des entreprises ?

Outre les ratios déjà mentionnés, il y a d'autres indicateurs techniques tout aussi cruciaux pour sélectionner des entreprises, tels que l'Ebitda, l'Ebit, la dette, les actifs et le flux de trésorerie. Analyser ces données est fondamental pour évaluer la rentabilité de l'entreprise, déterminer si elle est profitable, et comprendre la performance de ses opérations.

IndicateurDonnées 2016Données estimées 2017Données estimées 2018
Volume d'affaires (en millions)51.7209,53%52.443,3007811,40%53.4031,83%
EBITDA (en millions)16.085,540,93%16.580,8496093,08%17.0352,74%
EBIT (en millions)6.664,850098130,06%7.3159,75%7.956,4101568,77%
Dette financière nette (en millions)49.096,5-1,65%47.640,898438-2,96%45.300-4,91%
Actif Net par action (en millions)3,62-0,30%3,8847,29%4,2689,89%
Cash flow par action (en millions)2,5842,14%2,662,95%2,7312,65%

Quelles données prendre en compte pour sélectionner des entreprises ?

  • Chiffre d'affaires : Cet indicateur révèle la taille de l'entreprise. Mis en relation avec le bénéfice, il sert à déterminer si l'accroissement du bénéfice est lié à une augmentation des ventes ou à d'autres opérations.
  • Ebitda : L'un des ratios les plus couramment utilisés, l'Ebitda indique le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements. Il donne un aperçu de la rentabilité de l'entreprise en excluant des coûts comme les intérêts et amortissements. Ainsi, cela permet d'observer la performance intrinsèque de l'activité, sans biais circonstanciels comme les acquisitions.
  • EBIT : Semblable à l'Ebitda, l'EBIT intègre néanmoins les dépréciations et amortissements, offrant ainsi un aperçu différent de la rentabilité.
  • Dette financière nette : On la calcule en additionnant toutes les dettes et en déduisant la trésorerie et les investissements financiers temporaires. Il s'agit d'un indicateur essentiel pour repérer les entreprises qui ne sont pas trop endettées.
  • Actif net par action : Il représente la valeur des actifs de l'entreprise sur le marché, après déduction de la dette financière nette et autres passifs. C'est un outil précieux pour évaluer la création de valeur pour l'actionnaire.
  • Cash flow par action : Le cash flow illustre la différence entre les entrées et sorties d'argent de l'entreprise. Divisé par le nombre d'actions, il fournit un rendement de l'action basé sur la trésorerie entrante. Il offre une image fidèle des recettes et dépenses.Car en effet, il ne prend pas en compte les promesses de paiement différé, qui ont pu causer des problèmes pour de nombreuses entreprises lors de crises. Les entreprises avec un cash flow positif sont attrayantes pour un portefeuille. Surtout lorsque leur valorisation est justifiée.

Il est crucial de mettre ces indicateurs en perspective. Comparer ces données avec celles d'autres entreprises du même secteur est important. Cela permet de voir où se situe l'entreprise par rapport à ses concurrents.

Autres éléments à considérer avant de sélectionner des entreprises :

  1. Diversification du portefeuille : Ne mettez jamais tous vos œufs dans le même panier. Au lieu de tout investir dans une seule entreprise, vous feriez mieux de répartir vos investissements entre plusieurs entreprises, en privilégiant une ou deux avec un potentiel de rendement élevé.
  2. Analyse des états financiers : Un examen approfondi des états financiers de l'entreprise est crucial. Cela vous permettra de déterminer sa santé financière en observant des éléments tels que la dette et la liquidité.
  3. Recherche approfondie sur l'entreprise : Au-delà des chiffres, il est essentiel de connaître l'histoire de l'entreprise. Renseignez-vous sur ses origines, sa mission et le secteur économique dans lequel elle opère.
  4. Évaluation des facteurs de risque : Le marché boursier est naturellement volatile. Ainsi, avant d'investir, évaluez les risques potentiels associés à une entreprise. Pensez aux stratégies qui pourraient vous aider à atténuer ces risques.

En prenant en compte certains indicateurs clés, il est possible d'obtenir un aperçu initial de la valorisation d'une entreprise. Si cette valorisation s'avère prometteuse, on peut alors approfondir avec une analyse de sa rentabilité. Ainsi, cela nous permet d'estimer les bénéfices potentiels dans les années à venir. Naturellement, il n'y a pas de certitudes. Néanmoins, ces éléments fournissent une base solide pour comprendre la santé financière des entreprises.

FAQ

1. Pourquoi l'analyse fondamentale est-elle essentielle dans le choix des entreprises ?

L'analyse fondamentale évalue la santé financière d'une entreprise, ses perspectives de croissance, et son positionnement sur le marché. Elle permet d'obtenir une image claire de la valeur réelle de l'entreprise en se basant sur des éléments concrets comme les bilans, les flux de trésorerie et les bénéfices.

2. Comment les ratios de valorisation peuvent-ils guider ma décision d'investissement ?

Les ratios de valorisation fournissent un aperçu rapide de la valorisation relative d'une entreprise par rapport à ses pairs ou par rapport à ses propres antécédents historiques. Des ratios comme le P/E (Price-to-Earnings) peuvent aider à déterminer si une entreprise est surévaluée ou sous-évaluée, offrant ainsi des opportunités d'achat ou de vente.

3. En quoi la diversification de portefeuille est-elle cruciale lors de l'investissement dans des entreprises ?

La diversification de portefeuille consiste à répartir les investissements entre plusieurs entreprises ou secteurs. Elle permet de réduire les risques associés à la sous-performance d'une entreprise ou d'un secteur en particulier, assurant ainsi une protection contre les volatilités imprévues du marché.

Articles connexes