A quoi correspond exactement le ticker en bourse ?

Le ticker est un terme utilisé sur les marchés financiers. Il désigne un symbole unique ou à une abréviation utilisée pour identifier un titre ou un instrument financier particulier. À la bourse par exemple, chaque entreprise a un ticker qui est utilisé pour identifier et suivre sa cotation sur le marché.

Dans le monde des finances, il existe des termes qui peuvent être étranges ou confus pour les non-initiés. L'un d'eux est le “ticker” qui est un mot anglais ayant plusieurs sens mais qui acquiert un sens très particulier dans le domaine boursier .

A quoi correspond exactement le ticker en bourse ?

A quoi correspond exactement le ticker en bourse ?

En termes simples, un ticker est le nom de code unique attribué à chaque action ou titre coté en bourse. Ce nom de code est utilisé par les bourses et les investisseurs. Il permet d'identifier et de suivre la performance d'un actif financier particulier sur le marché. En général, ces codes sont une combinaison de lettres et, parfois, de chiffres qui représentent d'une certaine manière l'entreprise émettrice.

AAPL est le ticker d'Apple

Origine du terme “ticker'

L'origine du terme “ticker” est assez curieuse. Il vient des anciens dispositifs électromécaniques, connus sous le nom de tickers.
Ils transmettaient des informations sur les cotations des actions aux courtiers en bourse au XIXe siècle.
Ces appareils, similaires à des machines à écrire, émettaient un son caractéristique, un “tick” constant. Ce son était produit à chaque fois qu'ils imprimaient les prix des actions sur une bande de papier, d'où le nom de “ticker”.

De nos jours, les tickers sont la colonne vertébrale du système d'information boursière. Ils permettent aux investisseurs et aux analystes du marché de suivre les fluctuations des prix des actions en temps réel. Vous pouvez les voir sur les écrans de télévision des chaînes d'informations financières, sur les sites Web des bourses et sur les plateformes de trading en ligne. Ils apparaissent généralement sous la forme d'une bande qui se déplace dans la partie inférieure de l'écran où les noms des entreprises alternent avec les chiffres qui représentent les prix de leurs actions.

Tickers en Bloomberg TV

En conclusion, un ticker en bourse est une pièce essentielle du puzzle financier. C'est l'étiquette qui nous permet d'identifier et de suivre une valeur spécifique dans le vaste univers du marché des actions. Sans eux, suivre les mouvements du marché serait une tâche très compliquée. Et même si leur origine remonte aux débuts de la bourse, les tickers restent aujourd'hui un outil essentiel dans le monde des finances.

Histoire du ticker en bourse

Plonger dans l'histoire des tickers boursiers nous mène inévitablement à une époque où les finances et la technologie commençaient à se fusionner de manière surprenante.

Présentation du premier ticker boursier

Au XIXe siècle, les informations financières étaient une sorte de bien précieux. Avant l'invention des tickers, des messagers couraient littéralement du sol de la bourse aux bureaux des courtiers pour communiquer les prix des actions aux courtiers et aux investisseurs. Comme vous pouvez l'imaginer, ce système était lent et inefficace. En outre, la demande d'informations en temps réel augmentait de plus en plus.

La solution à ce problème est venue de l'innovation technologique. En 1867, l'inventeur américain Edward A. Calahan a présenté le premier ticker boursier. Il s'agissait d'un dispositif électromécanique capable de transmettre des informations sur les cotations des actions sur de longues distances en utilisant le télégraphe. Ainsi, cet appareil a reçu le nom de “ticker”. Cela résulte de son caractéristique qu'il produisait en imprimant les prix sur une bande de papier. Il a révolutionné la communication des informations financières.

L'évolution des tickers

Le ticker de Calahan a été un succès instantané et a été rapidement adopté par les bourses et les courtiers. Ce dispositif a permis aux investisseurs de suivre les fluctuations du marché en temps réel, ce qui était jusque-là impossible. Grâce à cette innovation, les opérations boursières se sont accélérées. Ainsi, le marché des actions a pu s'étendre et croître de manière exponentielle.

Mais l'histoire des tickers ne s'arrête pas là. Au cours des décennies suivantes, les tickers boursiers ont continué à évoluer et à s'adapter aux nouvelles technologies. Avec l'arrivée des ordinateurs au XXe siècle, les systèmes numériques ont remplacé les anciens tickers électromécaniques. Ces derniers permettent de transmettre encore plus d'informations plus rapidement et plus efficacement.

Les tickers semblent apparaître aujourd'hui comme de simples séries de lettres et de chiffres sur un écran. Cependant, leur histoire est un voyage fascinant à travers le temps. Elle illustre comment l'innovation technologique a radicalement transformé la manière dont nous opérons sur les marchés financiers.

Quel est l'usage des tickers aujourd'hui ?

Aujourd'hui, les tickers continuent à jouer un rôle essentiel dans l'identification des actions sur les marchés financiers. Ils ont évolué depuis leurs débuts mécaniques et sont maintenant des symboles numériques. Cependant, leur objectif principal reste le même. Ils fournissent un identifiant unique et facilement reconnaissable pour chaque entreprise cotée en bourse.

Les tickers modernes sont généralement une combinaison de lettres qui représentent l'entreprise. Ils s'affichent sur les plateformes de négociation, dans les rapports de nouvelles financières et dans une variété d'applications et de sites Web financiers. Lorsque vous regardez les actualités financières à la télévision et observez ces lettres et chiffres qui défilent en bas de l'écran, vous êtes en train de voir des informations de ticker.

Ces codes permettent aux investisseurs de suivre le rendement d'une action spécifique en temps réel. Les tickers jouent un rôle clé dans la réalisation des transactions. Les investisseurs saisissent le ticker de l'action qu'ils souhaitent acheter ou vendre sur leur plateforme de négociation. Cela simplifie le processus et minimise le risque d'erreur.

Il est important de mentionner que les tickers ne sont pas seulement pour les actions. On les utilise également pour identifier une variété d'autres actifs financiers, y compris les fonds communs de placement, les options, les contrats à terme et les ETF (fonds négociés en bourse).

Ainsi, sous sa forme moderne, le ticker boursier reste un élément essentiel du paysage financier mondial.

Comment un ticker est-il attribué à une entreprise ?

Attribuer un ticker à une entreprise est un processus assez important. Après tout, ce sera le signe distinctif qui représentera l'entreprise sur les marchés financiers et doit donc être unique et facilement identifiable.

Le choix du ticker est une décision conjointe entre l'entreprise qui va coter et la bourse sur laquelle elle prévoit de le faire. En général, les entreprises optent pour des tickers qui reflètent d'une manière ou d'une autre leur nom ou leur marque. Par exemple, l'entreprise Apple a le ticker AAPL à la bourse NASDAQ, tandis que Microsoft a le ticker MSFT sur la même bourse.

Le processus d'attribution des tickers varie d'une bourse à l'autre, mais toutes suivent des règles strictes pour garantir l'unicité de chaque ticker et éviter toute confusion avec un autre. Certaines bourses permettent aux tickers d'avoir jusqu'à cinq lettres, tandis que d'autres les limitent à trois.

De plus, il faut garder à l'esprit que certaines lettres ou combinaisons de celles-ci sont réservées à des usages spécifiques. Par exemple, les tickers qui se terminent par « Q » sur le marché américain sont attribués aux entreprises en faillite ou en procédure de faillite.

Une fois qu'un ticker a été attribué à une entreprise, il est utilisé dans toutes les transactions et communications liées aux actions de l'entreprise. Par conséquent, il est essentiel que les investisseurs se familiarisent avec les tickers des entreprises dans lesquelles ils sont intéressés pour pouvoir suivre leur rendement sur le marché et effectuer des transactions d'achat et de vente.

Exemples de tickers

Pour terminer notre explication sur les tickers en bourse, il est essentiel de comprendre leur utilisation pratique à travers des exemples concrets. Comme mentionné précédemment, ces codes uniques représentent les entreprises sur les marchés financiers. Ils constituent la clé que les investisseurs utilisent pour suivre, acheter et vendre des actions d'une entreprise.

Si nous allumons la télévision ou ouvrons n'importe quelle page Web de finances, nous verrons ces tickers en mouvement.

Voyons quelques exemples représentatifs de diverses parties du monde :

Commençons par les États-Unis, le plus grand marché boursier du monde. Comme nous l'avons déjà mentionné, Apple, l'une des entreprises les plus précieuses de la planète est représentée par le ticker AAPL à la bourse NASDAQ. Une autre entreprise de pointe en technologie, Google, a deux tickers sur la même bourse : GOOGL et GOOG. Ces tickers correspondant à deux types différents d'actions de l'entreprise.

Traversons l'Atlantique jusqu'au Royaume-Uni et trouvons BP, l'une des plus grandes entreprises d'énergie du monde avec son ticker BP à la Bourse de Londres.

Maintenant, voyageons jusqu'en Asie. Au Japon, Toyota, l'un des plus grands fabricants automobiles du monde, est négocié à la Bourse de Tokyo avec le ticker 7203.

Et enfin, revenons en Europe, cette fois en Espagne. La Banque Santander, l'une des plus grandes banques d'Europe, est négociée à la Bourse de Madrid avec le ticker SAN.

Ce sont là quelques exemples parmi les milliers de tickers qui existent sur les marchés du monde entier. Chacun de ces tickers est une sorte d'empreinte digitale unique. Il représente une entreprise dans le monde frénétique et interconnecté des finances mondiales.

Articles connexes