Qu’est-ce qu’un PEA? (Plan d’Epargne en Actions)

Le PEA ou Plan d’Epargne en Actions représente un instrument financier privilégié pour les investisseurs. Il offre des avantages fiscaux attractifs favorisant la constitution d'un portefeuille d'actions diversifié. Dans ce contexte, nous allons scruter en détail les éléments essentiels du PEA. Voyons ses caractéristiques, ses avantages fiscaux ainsi que tous les points importants à savoir avant de souscrire.

Qu’est-ce qu’un PEA ? (Plan d’Epargne en Actions)

Le Plan d’Epargne en Actions, c’est quoi ?

Le Plan d'Épargne en Actions est un compte d'investissement qui permet aux investisseurs d'acheter, de détenir et de vendre des actions de sociétés européennes cotées en bourse.

L'un des principales caractéristiques du PEA se réside sur sa fiscalité avantageuse. Après une période de détention minimale de 5 ans, les plus-values réalisées et les dividendes perçus sont exonérés d'impôts.

Tenant compte de ses spécificités, Le PEA vise à encourager l'investissement dans les actions européennes. Il incite également l’investissement à long terme pour bénéficier des avantages fiscaux.

Qui peut ouvrir un compte PEA ?

Un compte PEA peut être ouvert par toute personne majeure résidant fiscalement en France. Les mineurs peuvent également bénéficier d'un PEA, mais sous certaines conditions et avec l'autorisation de leur représentant légal.

Il est important de noter que chaque personne ne peut posséder qu'un seul PEA. En outre, il ne peut être ouvert conjointement que par un couple marié ou lié par un PACS.

Comment fonctionne le Plan d’Epargne en Actions ?

Le PEA fonctionne comme tout autre type de compte d’investissement. Vous ouvrez un compte auprès d'une banque ou d'un courtier, et vous y déposez des fonds pour pouvoir acheter des actions.

Si vous retirez vos fonds avant la période 5 ans, vous perdrez vos avantages fiscaux. Il est important de noter que le PEA a des plafonds de versements et ne peut contenir que des actions et produits assimilés.

En ce qui concerne le plafond du PEA, il varie en fonction du type de compte. Le plafond maximal des versements d’un compte PEA individuel est de 150 000 euros tandis que celui des petites et moyennes entreprises est de 225 000 €.

Pourquoi opter pour un compte PEA ?

Tenant compte du fonctionnement du Plan d’Epargne en Actions, opter pour le PEA vous permet de :

  • Investir en bourse : Grâce au PEA, vous pouvez diversifier votre portefeuille d’investissement dans des actions des entreprises européennes.
  • Développer votre épargne : Le potentiel de rendement du PEA vous permet de mettre de l’argent de côté avec un potentiel de croissance.
  • Augmenter vos gains : L’exonération d’impôts sur vos plus-values et les dividendes entraîne une augmentation de vos gains nets.

Comment se passe la gestion d’un PEA ?

Il existe différentes options de gestion du Plan d'Épargne en Actions. Voici comment ils fonctionnent :

  1. Gestion libre : Avec ce mode de gestion, vous prenez toutes les décisions relatives à votre investissement. Vous choisissez les actions et les produits éligibles à acheter, à vendre ou à détenir dans votre PEA. Cette option convient si vous avez des connaissances en investissement et souhaitez contrôler activement votre portefeuille.
  2. Gestion conseillée : Certaines banques ou courtiers proposent des services de gestion conseillée. Vous bénéficiez de recommandations et de conseils de la part d'experts en investissement. Cependant, les décisions finales d'achat et de vente restent entre vos mains.
  3. Gestion pilotée : Ce mode implique de déléguer la gestion de votre PEA à des professionnels. Vous choisissez un profil de risque correspondant à vos objectifs, puis les gestionnaires prennent en charge les décisions d'investissement pour optimiser votre portefeuille en fonction de ce profil.
  4. Gestion automatisée : Certaines plateformes proposent des options de gestion automatisée, également appelées robo-conseillers. Un algorithme analyse votre profil d'investisseur, vos objectifs et votre tolérance au risque pour gérer votre portefeuille de manière automatisée.

Quels sont les titres éligibles au PEA ?

Le PEA permet aux investisseurs de de détenir différents titres leur permettant de divesrifier leur portefeuille. Ils comprennent principalement :

  • Actions de sociétés européennes : Vous pouvez investir dans des actions de sociétés ayant leur siège en France ou dans un autre pays de l'Union européenne.
  • Parts d'OPCVM éligibles : Certains Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM) sont éligibles au PEA, tels que les fonds d'actions européennes.
  • Certains titres de créances : Certains titres de créances négociables émis par des entreprises européennes peuvent également être inclus, bien que cela soit moins courant.

Comme vous l’avez pu constater, le PEA ne permet donc pas d'investir dans tous les types de produits financiers. Les produits à revenu fixe et les produits dérivés ne sont pas par exemple éligibles au sein du PEA. En cas d’hésitation, il est conseiller de consulter la liste précise des instruments financiers éligibles auprès du courtier de votre choix.

Qu’est-ce qu’on peut donc mettre dans un compte PEA ?

Vous pouvez à la fois déposer des espèces et des titres éligibles dans un compte PEA. Voici comment cela fonctionne :

  • Espèces : C’est de l’argent liquide avec lequel vous pouvez acheter des actions ou d'autres titres éligibles.
  • Titres éligibles : Si vous possédez déjà des actions de sociétés européennes éligibles à votre nom, vous pouvez transférer ces titres dans votre PEA.

Quels sont les variantes du PEA ?

Il existe deux principales variantes du PEA :

  • PEA-PME : Le PEA-PME est une déclinaison du PEA qui vise spécifiquement à encourager l'investissement dans les Petites et Moyennes Entreprises (PME) et les entreprises de taille intermédiaire (ETI). Il fonctionne sur le même principe que le PEA classique. Cependant, les titres éligibles sont limités aux actions de sociétés qui remplissent les critères de PME ou d'ETI. En outre, ils ne doivent dépasser certains seuils de chiffre d'affaires et d'effectif.
  • PEA Jeune : Le PEA Jeune, aussi connu sous le nom de PEA-PME Jeune, s'adresse aux jeunes de 18 à 25 ans. Il leur permet de bénéficier des avantages du PEA-PME tout en investissant dans des entreprises en croissance. Cependant, le plafond des versements est réduit comparé au PEA classique ou au PEA-PME, soit de 20 000 euros.

Quels sont les frais liés à la détention d’un compte PEA ?

Comme tous types d’investissement, la détention d'un compte PEA peut engendrer plusieurs types de frais. Ils varient d'un établissement financier à l'autre, d’où l’intérêt de bien les comprendre. Voici les frais les plus courants :

  • Frais de transactions : Chaque fois que vous effectuez une transaction, des frais de courtage peuvent être appliqués.
  • Frais de gestion : Certaines banques ou courtiers peuvent facturer des frais de gestion annuels pour le maintien de votre compte PEA.
  • Frais de transfert : Si vous décidez de transférer votre PEA vers un autre établissement, des frais de transfert peuvent s'appliquer.
  • Frais liés aux produits financiers : Certains produits financiers inclus dans votre PEA peuvent avoir leurs propres frais de gestion.

Il est essentiel de bien comprendre les frais associés à votre PEA avant de l'ouvrir. Comparez les offres des différents établissements et prenez en compte ces frais lors de vos calculs d'investissement.

Fiscalité du PEA : comment sont imposés vos plus-values ?

La fiscalité du PEA est conçue pour encourager la détention à long terme. Elle offre des incitations fiscales attrayantes pour les investisseurs qui conservent leurs investissements pendant au moins 5 ans. Voici comment les plus-values sont imposées dans le cadre d'un PEA

  • Exonération après 5 ans : Les plus-values générées par la vente d'actions dans un PEA sont totalement exonérées d'impôt sur le revenu, de prélèvements sociaux et de contributions après une période de détention minimale de 5 ans.
  • Prélèvements sociaux : Les prélèvements sociaux s'appliquent sur les gains réalisés pendant les 5 premières années. Cela reste valable même si aucune imposition sur le revenu n'est effectuée. En revanche, le taux de prélèvements sociaux est celui en vigueur au moment de la cession.
  • Cessation anticipée : Si vous retirez des fonds de votre PEA avant la période de 5 ans, les gains sont soumis à une taxation spécifique. Le taux d'imposition forfaitaire est de 22.5% (19% pour l'impôt sur le revenu et 3.5% de prélèvements sociaux).
  • Plafonnement des versements : Pour continuer à bénéficier des avantages fiscaux, les plus-values et les gains issus du PEA ne doivent pas dépasser les plafonds de versements.
  • Cas particuliers : En cas de retrait entre la 2e et la 5e année, les gains sont imposés au taux réduit de 12.8% (7.5% d'impôt sur le revenu et 5.3% de prélèvements sociaux) sous certaines conditions, comme le non-détournement des fonds vers un autre PEA.

Plan d’Epargne en Actions : comment se passe les retraits ?

Les retraits d'un PEA sont soumis à des règles spécifiques liées à la fiscalité et à la durée de détention. Voici comment ils se passent :

  • Retraits avant 5 ans : Si vous retirez des fonds de votre PEA avant la période de 5 ans, votre plan sera clôturé et vous devrez payer une taxation spécifique sur les gains réalisés. Le taux d'imposition forfaitaire est de 22.5%, composé de 19% d'impôt sur le revenu et de 3.5% de prélèvements sociaux.
  • Retraits entre 2 ans et 5 ans : Dans ce cas, vous pouvez opter pour une imposition forfaitaire libératoire réduite à 12.8%, composée de 7.5% d'impôt sur le revenu et de 5.3% de prélèvements sociaux. Pour bénéficier de ce taux réduit, vous ne devez pas effectuer de versements sur un autre PEA dans les 12 mois suivant le retrait.
  • Retraits après 5 ans : Les retraits après une détention de 5 ans sont totalement exonérés d'impôt sur le revenu, de prélèvements sociaux et de contributions. Vous pouvez retirer les fonds sans perdre les avantages fiscaux.

Concernant les modalités des retraits, ils ne requièrent de grandes formalités. Il suffit de demander à votre banque ou à votre courtier de transférer les fonds vers votre compte bancaire. Vous pouvez retirer tout ou partie des sommes disponibles sur votre PEA, mais attention à ne pas dépasser les plafonds de versements.

Comment choisir le meilleur PEA ?

  • Analysez les frais : Comparez attentivement les frais de gestion, les frais de transaction et autres frais associés entre les différentes institutions financières. Des frais trop élevés peuvent diminuer vos rendements à long terme.
  • Sélectionnez une gamme de produits variée : Optez pour un PEA qui offre une large gamme de titres éligibles, notamment des actions de divers secteurs et pays européens, ainsi que des OPCVM adaptés à votre stratégie d'investissement.
  • Examinez les options de gestion : Certains PEAs offrent des options de gestion active ou passive, vous permettant de choisir entre la gestion autonome et la gestion déléguée à des professionnels. Sélectionnez celle qui correspond le mieux à vos compétences et à votre confort.
  • Anticipez les retraits et échéances : Planifiez votre investissement en fonction de la durée de détention souhaitée et des objectifs de retrait. Assurez-vous de bien comprendre les conséquences fiscales pour éviter de compromettre les avantages fiscaux du PEA.

Où peut-on ouvrir un PEA ?

Vous pouvez ouvrir un Plan d’Epargne en Actions auprès de banques, établissements financiers ou courtiers en ligne agréés en France. Ces entités offrent des PEA avec diverses options de gestion et conditions. Trouvez dans ce tableau quelques options :

FortuneoBforBankBoursormaBourse Direct
RégulateurAMFAMFAMFAMF
Dépôt minimum100€1000€10 € avec parrainage
et 300 € sans parrainage
1€
CommissionsA partir de 1,95€A partir de 2,5€A partir de 1,99€A partir de 0,99€
Frais d’inactivitéAucunAucunA partir de 5,95€ par moisAucun

Pour vous aider à bien choisir le meilleur PEA, voici un article que nous avons consacrer sur le sujet.

Avantages inconvénients

Pour terminer cet article sur le Plan Epargne en Actions, voici un petit récapitulatif de ses principaux avantages et inconvénients :

Avantages PEAInconvénients PEA
✅ Diversification en actions
✅ Avantages fiscaux
✅ Possibilité d’ajuster le portefeuille
✅ Option de gestion professionnelle
❌ Limité aux actions européennes
❌ Durée minimale un peu longue
❌ Présence des frais associés

Est-ce qu’il est possible de transférer un Plan Epargne en Actions ?

Oui, il est possible de transférer un Plan d'Épargne en Actions d'un établissement financier à un autre. Ce transfert peut être effectué tout en préservant les avantages fiscaux du PEA, mais il est important de respecter certaines règles et procédures.

Quelle est la différence entre un PEA bancaire et un PEA en assurance ?

La différence principale entre un PEA bancaire et un PEA en assurance réside dans le fait que le premier est proposé par les banques et les établissements financiers, tandis que le second est proposé par les compagnies d'assurance. Si les investissements du PEA bancaire sont surtout axés dans les actions et les produits éligibles, Ceux du PEA Assurance sont orientés vers des contrats. Ils comportent une composante actions (unité de comptes) éligible au PEA Assurance

Articles connexes