Bullish vs bearish : comment trader la tendance de marché

La tendance de marché est une notion fondamentale. Dans cet article, explorons une composante centrale du trading : le marché haussier et le marché baissier. D'où viennent ces termes ? Qu'est-ce qui les différencie ? Plus crucial encore, quelles stratégies adopter pour chacun ?

Approfondissons le sujet.

Tendance bullish vs bearish

Bullish ou marché haussier | Qu'est-ce que c'est ?

Le taureau incarne les investisseurs optimistes concernant l'avenir du marché. Ainsi, les phases de forte progression et de hausses significatives sont désignées comme haussières.

Ce même taureau représente l'investisseur acheteur, confiant dans la dynamique du marché. Il vise à acquérir des actions, anticipant un gain. Cette posture encourage une ascension naturelle et une consolidation du marché.

Bearish ou marché baissier | Qu'est-ce que c'est ?

L'ours est le symbole du pessimisme sur les marchés. Il représente un climat où les investisseurs adoptent une vision pessimiste et se montrent réticents à l'investissement. Le terme baissier fait écho à l'ours. Il exprime l'opposé de l'optimisme haussier du taureau. Il est employé quand le marché connaît des chutes répétées.

Dans cette optique, l'ours personnifie l'investisseur vendeur. Celui-ci, manquant de confiance en l'avenir du marché, spécule sur la baisse des cours pour réaliser des bénéfices.

Bullis vs bearish | L'origine de la légende

Maintenant que nous comprenons les concepts, explorons l'origine des appellations “Taureau” et “Ours”.

Pourquoi la tendance haussière est-elle associée au Taureau ?

Le taureau, dans son attaque, pointe ses cornes vers le haut. Ce geste illustre le mouvement ascendant des marchés haussiers. Il symbolise ainsi l'élan de bas en haut, associé à l'optimisme du marché.

Bullish

Une interprétation complémentaire s'attache à la posture naturelle de ces animaux. Lorsqu'ils sont à quatre pattes, le cou des taureaux s'incline vers le haut.

Pourquoi la tendance baissière est-elle associée à l'Ours ?

L'ours, lorsqu'il frappe, déplace sa patte de haut en bas. Ce mouvement est un parallèle au déclin des marchés qu'il symbolise : un marché déclinant depuis un pic.

Bearish

Comme mentionné précédemment, une autre interprétation se rapporte à la posture de l'animal. Quand ils sont à quatre pattes, le cou des ours pointe vers le bas.

Outre ces théories, il existe de nombreuses explications sur ces métaphores des marchés :

Les chasseurs d'ours, face à une forte demande, vendaient la peau de l'ours avant même de l'avoir tué, anticipant une baisse des prix avant la livraison. Cela ressemble aux positions courtes en bourse, où l'on spécule sur la baisse du marché. Cette pratique remonte au proverbe du XVIIe siècle qui conseillait de ne pas « vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué ». Au XVIIIe siècle, l'expression « peau d'ours » s'est raccourcie en « marché baissier », utilisée pour décrire les actions vendues par un spéculateur.

Comment agir face à une tendance haussière ou baissière

Voici un graphique du S&P 500 illustrant les périodes haussières et baissières des 15 dernières années.

Tendance haussière

Tendance haussière : quelles stratégies d'investissement adopter ?

Il est essentiel de se rappeler lorsqu'on investit sur les marchés financiers que les périodes haussières durent, en général, bien plus longtemps que les périodes baissières. De plus, les gains accumulés durant un marché haussier surpassent souvent les pertes d'un marché baissier. Il est important de noter que la tendance naturelle du marché est à la hausse sur le long terme.

Voici quelques stratégies d'investissement applicables à tout type de marché :

  • Investissement en Actions (Buy & Hold) : Dans un marché haussier, une approche courante est l'achat et la conservation à long terme d'actions d'entreprises solides. Optez pour des sociétés avec un bilan de performance stable, une direction compétente et un avantage compétitif.
  • Indexation aux indices via des fonds ou des ETFs : Les ETFs qui répliquent des indices reconnus comme le S&P 500 représentent une solution séduisante. Ils permettent une diversification immédiate et présentent des frais modiques. Sélectionnez des ETFs qui imitent fidèlement les indices de premier plan.
  • Immobilier : Investir dans l'immobilier peut être judicieux en marché haussier. Les prix tendent à croître. Si l'engagement à long terme vous inquiète, envisagez les Socimis ou les REITs.
  • DCA pour accroître l'exposition et bénéficier de l'intérêt composé : Le Dollar Cost Averaging (DCA) consiste à investir régulièrement une somme déterminée dans un actif, indépendamment de son prix. Cette méthode peut atténuer l'impact de la volatilité et accumuler des actifs dans le temps. En réinvestissant les gains et les dividendes, les investisseurs exploitent le potentiel de l'intérêt composé, favorisant une croissance exponentielle de l'investissement, surtout dans un marché haussier.

Tendance baissière : quelles stratégies d'investissement adopter ?

Comme indiqué précédemment, les bear markets sont souvent de plus courte durée, mais leurs mouvements sont plus rapides. Comme l'exemple du covid l'a illustré, les marchés peuvent chuter de manière significative avant que les investisseurs aient le temps de réagir.

Face à un bear market, deux stratégies distinctes se présentent :

Pour les investisseurs au profil conservateur

  • DCA (Dollar Cost Averaging) : Ces investisseurs privilégient une perspective à long terme. En période de turbulence, leur stratégie est d'attendre que la tempête se calme. Ils saisissent l'opportunité pour renforcer leur portefeuille en achetant des actions d'entreprises solides sur le plan financier, actuellement sous-évaluées à cause de la conjoncture. C'est l'occasion d'abaisser le coût moyen d'une position déjà forte. Lorsque le marché baissier cède la place à un marché haussier, ils bénéficient d'une plus grande accumulation de capital à partir d'une base réduite. Cela facilite la croissance du montant investi. Sur le papier, cela semble simple. Cependant, il est statistiquement prouvé que de nombreux investisseurs, par crainte, vendent au pire moment. Ils concrétisent des pertes et manquent le rebond qui suit. Expérimenter un marché baissier en direct, avec son propre argent en jeu, n'est pas chose aisée. Cela est d'autant plus vrai si la baisse s'étend sur une longue période.

Pour les investisseurs au profil de trader

  • Défaire la position : Une approche plus risquée consiste à liquider progressivement l'investissement à mesure que la tendance baissière s'affirme. L'idée est de revenir sur le marché au moment où la tendance s'inverse.
  • Opérer à court terme via des dérivés : Certains investisseurs, plus orientés vers l'investissement à court terme, cherchent à tirer parti des baisses du marché. Ils peuvent opter pour le trading de produits dérivés financiers qui permet de réaliser des gains même en période de baisse. Cependant, comme mentionné précédemment, les baisses peuvent être très abruptes et sont souvent accompagnées d'une grande volatilité. Par exemple, durant la crise du Covid, le S&P 500 a perdu 35% en seulement un mois. Pendant ce temps, il y a eu des jours où le marché a connu des rebonds de 10%, rendant la situation difficile à gérer psychologiquement et à capitaliser sur la baisse.

Stratégie de suivi de tendance

Une méthode qui peut captiver de nombreux investisseurs consiste à automatiser la décision d'engagement sur le marché. Suivez les tendances ; ainsi, vous reléguerez les émotions au second plan. Les décisions impulsives s'effacent au profit de l'objectivité.

Prenez, par exemple, la position à la hausse lorsque le S&P500 surpasse sa moyenne mobile sur 10 mois. Ou choisissez de vous retirer du marché si le prix passe en dessous de ce seuil.

Suivi de tendance

Pour illustrer les signaux générés par ce système, examinons la période 2001 à 2013.

Le tableau ci-après présente les statistiques de performance. Il démontre l'efficacité de l'application de cette méthode au S&P500, de 1973 à nos jours.

Tendance de marché

Il ressort que le rendement aurait été assez proche. Toutefois, le plus grand nombre de pertes et la durée de la récupération auraient été nettement moindres. Cela aurait été psychologiquement plus gérable.

En définitive, saisir l'interdépendance entre les marchés haussiers et baissiers se révèle crucial dans le trading. Les marchés haussiers prospèrent grâce à l'optimisme des investisseurs, symbolisant la confiance et la croissance. Inversement, les marchés baissiers se nourrissent de pessimisme et de défiance, causant une chute des prix. Ainsi, maîtriser les stratégies adaptées à chaque contexte est vital pour manœuvrer avec succès dans la volatilité du marché.

FAQ

Quelle est l'origine des expressions “marché haussier” et “marché baissier” ?

Ces termes proviennent des comportements de l'ours, qui frappe vers le bas, et du taureau, qui projette ses cornes vers le haut.

Quels signes distinguent un marché haussier d'un marché baissier ?

Un marché haussier montre une confiance des investisseurs et une hausse des prix. Un marché baissier se manifeste par une perte de confiance et une baisse des prix.

Quelles stratégies adopter durant un marché haussier ?

Favorisez l'achat de titres avec potentiel de croissance et maintenez des investissements diversifiés pour maximiser les bénéfices.

Quelle conduite suivre en marché baissier ?

Concentrez-vous sur des investissements défensifs et explorez les stratégies de couverture, telles que les options ou les contrats à terme.

Articles connexes