Les ETP : qu’est-ce que c’est ? Comment Investir ?

Il est courant d'entendre parler des ETFs. Cependant, le terme ETP pourrait sembler plus étranger. En vérité, les ETFs représentent une catégorie d'ETP, ou produits échangés en bourse.

Dans le cadre de cet article, nous allons explorer la nature d'un ETP. Nous examinerons les diverses catégories disponibles, de même que leurs bénéfices et limites. De surcroît, nous dévoilerons les méthodes pour investir efficacement dans ces instruments.

ETP

Qu'est-ce qu'un ETP ?

Un ETP, ou produit échangé en bourse, correspond à l'acronyme anglais Exchange Traded Product.

Il se pourrait que cette définition vous semble abstraite. Concrètement, un ETP constitue un outil d'investissement. Il réplique le comportement d'un assortiment d'actifs financiers. Ces derniers incluent les indices, les matières premières, ou encore les devises.

Une spécificité des ETP réside dans leur cotation en bourse. Comme le suggère leur appellation, ils s'achètent et se vendent à tout instant. Leur fonctionnement s'apparente à celui d'une action classique. Cependant, ils offrent un atout de diversification supérieur. En effet, ils se composent d'un éventail d'actifs multiples, similairement à un fonds d'investissement.

Comment fonctionnent les ETP ?

Plusieurs types d'ETP ou de produits échangeables existent en bourse. Cependant, ils partagent des traits communs. La divergence provient de leur structure.

Chaque ETP réplique un indice ou un actif spécifique. Au lieu d'acquérir l'intégralité des titres du CAC 40, un ETP vous permet de participer avec un seul produit. Ainsi, vous en tirez un rendement identique à celui de l'indice complet.

Les attributs essentiels de tout ETP sont :

  • Cotation continue : À de rares exceptions, un ETP s'opère et se négocie comme une action. Il est donc possible de l'acheter ou le vendre à tout moment.
  • Ils se négocient sur des marchés réglementés.
  • Ils répliquent un actif sous-jacent. Dans le cas des ETFs et des ETC, cette réplication peut s'effectuer de façon physique ou synthétique.

Types d'ETP existants

Les ETP ont vu le jour en 1989 aux États-Unis. Leur popularité s'est accrue, grâce à leur flexibilité, à des coûts réduits et à une facilité de transaction.

Trois catégories d'ETP se distinguent. Les ETFs, ETCs, et ETNs sont les plus répandus. La principale différence réside dans le type d'actif qu'ils simulent.

Voici les éléments à connaître sur chaque type d'ETP.

L'ETP le plus connu : l'ETF

Les ETFs, ou Fonds Négociés en Bourse, dominent le marché des ETP. Ils adoptent la structure d'un fonds d'investissement et répliquent des indices boursiers. Parmi eux, le S&P 500 ou le CAC 40, et ciblent des secteurs spécifiques ou des régions géographiques définies.

La distinction majeure entre un ETF et un fonds indiciel, bien qu'ils remplissent une fonction similaire, réside dans leur fonctionnement. Un ETF opère comme une action. Ainsi, il est possible de l'acquérir à tout instant, contrairement aux fonds d'investissement, qui se négocient en fin de journée.

En France, les ETFs bénéficient de la fiscalité avantageuse des actions, non celle des fonds d'investissement. Cette différence est cruciale, surtout en raison de leurs commissions réduites. Étant des produits cotés, ils sont régulés par l'offre et la demande et ne nécessitent pas de gestion active. Cela explique pourquoi leurs frais sont bien inférieurs à ceux des fonds traditionnels.

Les ETFs se distinguent pour leur simplicité et rapidité de transaction, des seuils d'investissement accessibles et, surtout, leurs frais modiques. Ils représentent aujourd'hui le principal outil de gestion passive à l'échelle mondiale.

Pour ceux qui s'intéressent aux fonds négociés en bourse, notre article recense les meilleurs ETFs pour investir en 2023.

Les ETCs

Les ETCs, ou Produits Négociés en Bourse sur les Commodités, sont des ETP qui suivent le cours de matières premières ou de devises.

Ces instruments financiers offrent la possibilité d'investir dans une commodité spécifique, comme l'or. Ils permettent aussi d'opter pour un ensemble diversifié regroupant plusieurs actifs. Certains ETC se basent sur des indices de matières premières ou de devises.

À la différence d'un ETF axé sur les matières premières, un ETC n'investit pas directement dans la commodité qu'il suit. En réalité, un ETC représente une obligation de paiement ou un instrument de dette, et non un fonds, à l'instar des ETF. Investir dans un ETC revient à acquérir des parts émises par une entité. Ces parts sont adossées à la valeur d'une commodité précise.

D'où la coexistence des ETC et ETF sur les matières premières. Les ETC ont tendance à se spécialiser sur une seule commodité. En revanche, les ETF suivent généralement des indices comprenant un éventail de matières premières, mais pas systématiquement.

Les ETNs

Les ETN, ou Notes Négociées en Bourse, représentent des produits financiers émis par les institutions bancaires. Leur valorisation dépend essentiellement de la solidité financière de l'entité qui les émet. Ils sont structurés sous forme de note, similairement aux ETC.

Un ETN ne détient pas directement d'actifs. Il agit en tant que titre de créance qui réplique la performance d'un indice spécifique.

Fonctionnant comme un outil de dette, l'ETN symbolise l'obligation de l'émetteur de reverser le montant initial investi, sans pour autant fournir de garantie formelle. La distinction majeure des ETN par rapport à d'autres véhicules de revenu fixe est l'absence de coupons périodiques et de date de maturité fixée.

Les trois catégories d'ETP possèdent des attributs similaires, toutefois elles diffèrent significativement. Elles impliquent chacune un niveau de risque distinct. Il est donc crucial de comprendre les différences entre ETF, ETN et ETC.

Pourquoi investir dans les ETP?

La popularité croissante des ETP au cours des dernières années ne relève pas du hasard. En grande partie, cette ascension provient exclusivement des ETF. Elle est aussi liée à l'essor de la gestion passive et de l'indexation.

À partir de cette base, les ETP détiennent leurs propres spécificités, atouts et limites. Il est essentiel de les analyser minutieusement. Ainsi, vous déciderez s'ils méritent une place dans votre portefeuille d'investissement.

Avantages des ETP

Les avantages des ETP, en tant qu'outils d'investissement, sont multiples :

  • Agilité. Ils opèrent telles des actions, offrant une manœuvrabilité accrue par rapport à un fonds indexé. Vous avez la possibilité d'acheter et vendre à tout instant durant la journée (avec un ETF).
  • Liquidité. Les ETPs se révèlent plus liquides qu'un fonds traditionnel. Cette caractéristique vient du fait qu'ils se négocient en temps réel. Vous pourrez ainsi réobtenir vos fonds bien plus promptement qu'avec un fonds classique.
  • Diversification (variable selon l'ETP). Les ETFs, par exemple, représentent un produit naturellement diversifié. Ils investissent dans des indices regroupant divers actifs. Certains embrassent une diversification mondiale (tel un ETF sur le MSCI World). D'autres se concentrent sur un pays ou un secteur spécifique.
  • Accessibilité. Actuellement, la plupart des courtiers proposent des ETPs (particulièrement des ETFs) à leurs clients.
  • Coûts réduits. Cela constitue une des pierres angulaires de la gestion passive et des produits indexés, à l'instar des ETP.
  • Simplicité et transparence. Les ETPs, surtout les ETFs, s'avèrent relativement intuitifs à comprendre. Ils sont aussi aisés à souscrire et à céder. En optant pour un ETP plutôt que pour des actions directes, vous esquivez de multiples transactions.
  • Accès à de nombreux marchés. Parfois, les ETPs représentent l'unique passerelle vers certains marchés spécifiques. Par exemple, l'acquisition d'actions de certains pays peut s'avérer complexe via les courtiers standards. Les ETPs offrent une solution relativement simple à cette problématique.

À ces atouts s'ajoute une garantie réglementaire. En effet, l'industrie des ETP est rigoureusement régulée et surveillée.

Inconvénients des ETPs

Les ETPs ne sont pas exempts d'inconvénients :

  • Performances historiques non prédictives. Une trajectoire favorable antérieure d'un ETP n'assure pas une rentabilité future. Il ne garantit pas non plus un rendement équivalent à celui constaté par le passé. Cependant, ce principe s'applique à tout actif à revenu variable. Il est même plus prononcé pour les actions, CFDs, cryptomonnaies, futures…
  • Risque de change. Dans un contexte macroéconomique instable, les devises peuvent subir une volatilité accrue. Cela peut influencer la valeur de notre investissement. Les fluctuations de taux de change peuvent jouer en notre faveur ou contre nous.

Comment investir dans les ETPs ?

Les ETP offrent une flexibilité dans l'investissement d'actifs de votre choix. Ils peuvent compléter ou remplacer les fonds d'investissement actifs qui ne génèrent pas de plus-value.

Ils sont également pratiques pour s'exposer rapidement à un marché ou un secteur précis.

Prenons l'exemple de l'investissement dans l'or. Plusieurs méthodes existent, et l'une des plus simples est via un ETP dédié à cette matière première. Vous pourriez opter pour un ETF tel que le SPDR Gold Shares ETF ou un ETP comme l'Invesco Physical Gold.

La nuance entre les deux est qu'avec un ETF, vous détenez une part d'un fonds adossé à des contrats à terme ou à de l'or physique. Avec un ETC, vous avez une obligation garantie par l'or que l'émetteur achète comme sûreté.

En ce qui concerne les investissements en actions, l'offre d'ETF est pléthorique. Vous pouvez investir à l'échelle mondiale avec un ETF répliquant un indice tel que le MSCI World Index. Ou bien dans le secteur technologique via l'iShares S&P 500 Information Technology Sector ETF.

Des ETF ciblent des niches précises. Comme le VanEck Vectors Gaming ETF (BJK), concentré sur le secteur du jeu. Ou le Global X S&P 500 Catholic Values ETF, investissant dans des entreprises aux valeurs catholiques.

Les ETP sont aussi un passage vers les cryptomonnaies et le Bitcoin. Ils comptent parmi les premiers instruments ayant offert une exposition aux cryptomonnaies sans nécessiter leur achat direct. Nous avons synthétisé dans cet article les meilleurs ETF et ETC pour investir dans le Bitcoin.

La section suivante aborde les ETP dédiés aux cryptomonnaies :

ETPTickerISIN
21Shares Bitcoin Suisse Index ETP21XACH0496484640
21Shares Avalanche ETPV21ACH1135202088
ADAetc – ETC Group Physical CardanoRDANDE000A3GVKY4
Bitpanda Ether ETCKETHDE000A3GX9P6
CoinShares Physical LitecoinCLTCGB00BLD4ZP54
21Shares Polygon ETPPOLYCH1129538448
CoinShares Physical UniswapCIWPGB00BNRRG624
Bitpanda Bitcoin ETCYBTCDE000A3GVJ41

En définitive, les ETP représentent un moyen agile, rapide et relativement sûr d'accéder à tout marché ou actif. Il suffit de cibler un thème d'investissement spécifique. Il est fort probable que vous dénicherez un ETP correspondant à ce domaine.

FAQ

Qu'est-ce qu'un ETP et en quoi diffère-t-il d'un ETF ?

Un ETP (produit échangé en bourse) est un instrument financier négociable sur les marchés boursiers. Les ETF (fonds négociés en bourse) sont une sous-catégorie d'ETP spécialisée dans les portefeuilles d'actions, de dettes ou de matières premières.

Quelles sont les différentes catégories d'ETP disponibles?

Les ETP incluent, entre autres, les ETFs, les ETCs (certificats échangés en bourse) et les ETNs (notes échangées en bourse), chacun offrant diverses expositions aux actifs sous-jacents.

Quels bénéfices les ETP offrent-ils aux investisseurs ?

Les ETP proposent une diversification, une liquidité élevée, et souvent des frais plus bas que les fonds traditionnels.

Articles connexes