Calendrier des dividendes en France

Le calendrier des dividendes en France suscite l’intérêt des actionnaires des entreprises cotées en bourse. Il offre une perspective claire des paiements attendus pour une meilleure prévision des flux de trésorerie. Vous avez investi dans des entreprises françaises et vous vous demandez quand seront les prochaines dates de distribution des dividendes ? Trouvez dans cet article toutes les informations importantes à savoir.

Calendrier des dividendes en France

Calendrier des dividendes en France : les obligations légales des entreprises

Le calendrier des dividendes en France est soumis à des obligations légales strictes. Chaque entreprise doit les respecter en vue de garantir une transparence, une stabilité et une bonne protection des actionnaires.

Avant de vous présenter le programme de distribution de dividendes en 2024, voyons tout d’abord les obligations des entreprises par rapport au détachement des dividendes :

  • Conformément à la loi, les entreprises doivent respecter des délais stricts pour le paiement des dividendes.  
  • Pour garantir sa stabilité financière, l’entreprise doit mettre en réserve légale une partie des bénéfices avant de procéder à la distribution des dividendes.
  • En ce qui concerne le montant à distribuer, il doit être approuvé lors de l'assemblée générale annuelle des actionnaires.
  • Pour verser les dividendes, les entreprises doivent puiser les parts des actionnaires dans leurs bénéfices distribuables. Il est illégal de distribuer des dividendes en utilisant d'autres fonds, tels que le capital social.
  • En outre, les entreprises doivent communiquer de manière transparente les informations relatives aux dividendes. Cela inclut les dates de versement, les montants et les conditions.
  • Dernièrement, elles doivent prendre en compte les implications fiscales liées à la distribution de dividendes tant pour elles que pour les actionnaires.

Quels sont les avantages des dividendes pour les investisseurs ?

Si vous avez investi dans des actions des entreprises françaises, percevoir des dividendes vous permet de profiter d’un certain nombre d’avantages.

En premier lieu, ils vous offrent un flux de revenu régulier. Ceci est particulièrement attractif si vous êtes par exemple un retraité ou si vous dépendez des investissements pour votre source de revenu.

En outre, les dividendes peuvent aider à atténuer les pertes en période de marché baissier. Grâce aux dividendes, vous continuez à recevoir des paiements même en pleine période de diminution de valeur des actions. Ainsi, les dividendes s’ajoutent au rendement total de votre investissement en plus de la croissance potentielle de la valeur de l'action.

Il est aussi à savoir que vous pouvez choisir de réinvestir les dividendes pour acheter plus d'actions. D’ailleurs, vous pouvez les utiliser pour couvrir vos dépenses pour profiter d'une flexibilité financière.

Comment ont évolué les dividendes en France en 2023 ?

Les dividendes en France ont enregistré une augmentation significative de 10,4% en 2023. Cela représente environ un tiers de l'ensemble des dividendes versés en Europe. De plus, les bénéfices nets record dégagés par les entreprises du CAC 40 ont atteint 153,6 milliards d'euros.

A savoir que les entreprises françaises cotées en bourse, telles que BNP Paribas, Sanofi, Axa, LVMH et Engie ont affiché une augmentation notable de leurs dividendes. Ces entreprises figurent parmi les principaux distributeurs mondiaux.

Quels sont les différents facteurs qui impactent le calendrier des dividendes en France ?

Différents facteurs peuvent influencer la date de distribution des dividendes en France, dont :

  1. La politique de dividendes de l'entreprise : La décision de distribuer des dividendes et la fréquence des paiements dépendent de la politique de dividendes de l'entreprise. Celle-ci peut varier d'une entreprise à une autre.
  2. Les résultats financiers : Les performances financières de l'entreprise jouent un rôle majeur. Une entreprise doit générer des bénéfices pour être en mesure de distribuer des dividendes.
  3. Le besoin en liquidités : L'entreprise doit avoir suffisamment de liquidités pour payer les dividendes. Elle peut choisir de puiser dans ses réserves de trésorerie ou d'emprunter si nécessaire.
  4. Les obligations légales : Les lois et les réglementations en France, y compris les exigences légales sur la distribution de dividendes peuvent influencer les dates de paiement.
  5. L’assemblée générale des actionnaires : La date de distribution des dividendes est généralement approuvée lors de l'assemblée générale des actionnaires, ce qui peut ajouter un délai supplémentaire.
  6. La politique de réinvestissement des dividendes : Si l’entreprise propose un programme de réinvestissement des dividendes, les actionnaires peuvent choisir de réinvestir leurs dividendes dans l'achat d'actions supplémentaires, ce qui peut influencer la date de distribution.
  7. Les conditions du marché : Les conditions économiques et boursières générales peuvent avoir un impact sur la décision de l'entreprise de distribuer des dividendes à un moment donné.
  8. La politique de gestion du capital : Certaines entreprises peuvent rémunérer autrement les actionnaires selon leur stratégie de gestion du capital. Elles peuvent par exemple proposer de racheter les actions plutôt que de distribuer des dividendes.
  9. L’historique de distribution : En vue d'assurer une certaine régularité, l'historique de distribution des dividendes peut également influencer la détermination des dates futures.

Les dates importantes à savoir en matière de dividendes

Lorsque vous investissez dans des actions à dividendes, il est crucial de connaître et de comprendre différentes dates. En effet, ces dates varient d’une entreprise à une autre. C'est la raison pour laquelle il faut bien les vérifier auprès des sources officielles ou des entreprises concernées. Parmi elles, on distingue :

  • La date de déclaration ou date d'annonce : C'est la date à laquelle le conseil d'administration de l'entreprise annonce qu'il versera un dividende. Cette annonce indique généralement le montant du dividende par action ainsi que les dates suivantes.
  • La date de détachement ou ex-dividende : Il s’agit de la date à partir de laquelle l'action est négociée sans le droit au dividende. Si vous achetez une action avant cette date, vous avez droit au dividende. Si vous l'achetez le jour ou après la date de détachement, vous n'avez pas droit au dividende pour ce cycle. Inversement, si vous vendez votre action avant la date de détachement, vous ne recevrez pas le dividende. Par contre, si vous la vendez à partir de cette date, vous le recevrez.
  • La date d'enregistrement ou date de clôture des registres : C'est la date à laquelle l'entreprise vérifie ses registres pour déterminer qui sont les actionnaires éligibles au dividende. Seuls les actionnaires inscrits à cette date recevront le dividende.
  • La date de paiement : C'est la date à laquelle le dividende est effectivement versé aux actionnaires éligibles. Cela peut être plusieurs jours ou semaines après la date d'enregistrement.
  • La date de réinvestissement pour les DRIP : Pour les entreprises qui offrent un Programme de Réinvestissement des Dividendes, c'est la date à laquelle les dividendes réinvestis sont utilisés pour acheter des actions supplémentaires au nom de l'actionnaire.

Dates de détachement des dividendes mars-avril-mai 2024

Commençons ce calendrier avec la liste des dividendes qui seront encore distribués ces prochains mois.

ActionDate de détachementMontant par actionRendement
TotalEnergies20 mars0,74 €1,17%
Alpes (compagnie)20 mars0,91 €6,96%
Klepierre22 mars0,90 €3,75%
Argan27 mars3,15 € 4%
Sartorius Stedim Biotech2 avril0,69 € 0,26%
CRCAM Brie Pic2CCI4 avril1,10 €6,15%
Poulaillon8 avril0,06 €1,20%
Thermador Groupe12 avril2,08 €2,43%
Omer-Decugis & Cie15 avril0,035 €0,85%
Credit Agricole Toulouse 3116 avril3,24 €5,38%
Covivio Hotels17 avril1,30 €8,28%
Fonciere Lyonnaise18 avril2,40 €3,50%
Covivio19 avril3,30 €7,62%
Crcam Alp.Prov.Cci19 avril3,72 €5,28%
TF122 avril0,55 €6,56%
Crcam Touraine Cci23 avril3,19 €5,06%
Vinci23 avril3,45 €2,96%
Lvmh25 avril7,50 €0,89%
IDI20 mai2,75 €3,87%
Dassault Systemes27 mai0,23 €0,56%

Calendrier prévisionnel des dividendes juin à décembre 2024

Les dates mentionnées dans les listes ci-dessous correspondent à celles annoncées par les entreprises.

Juin 2024

ActionDate de détachementMontant par action
Amundi03 juin4,10 €
ADP10 juin3,82 €
BIC10 juin2,85 €
TotalEnergies19 juin 0,79 €

Juillet 2024

ActionDate de détachementMontant par action
Gecina nom.02 juillet 2,65 €
Bureau Veritas02 juillet0,83 €
Fnac Darty03 juillet0,45 €
Klepierre09 juillet0,90 €

Août-septembre-octobre-novembre 2024

ActionDate de détachementMontant par action
Aperam16 août0,50 €
BIC16 septembre1,42 €

👉 Et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter cet article : Meilleur Dividendes.

Comment choisir le meilleur courtier pour investir dans des actions à dividendes ?

Choisir le courtier pour investir dans des actions à dividendes est une décision importante. Voici quelques éléments à prendre en compte pour trouver le courtier adapté à vos besoins :

  • Réglementation du courtier : Pour investir dans des entreprises basées en France ou en dehors du pays, assurez-vous que le courtier de votre choix soit bien régulé et offre un accès facile à aux marchés locaux et internationaux.
  • Frais de courtage : Ensuite, comparez les frais associés à chaque transaction. Certains courtiers offrent des transactions à faible coût ou même gratuites, tandis que d'autres peuvent facturer des frais plus élevés.
  • Plateforme de trading : La facilité d'utilisation de la plateforme est essentielle. Vous pouvez rechercher des critiques en ligne ou tester vous-même la plateforme grâce à un compte démo.
  • Recherche et outils : Certains courtiers offrent des analyses de marché, des rapports sur les dividendes et d'autres outils qui peuvent être utiles pour investir sur les actions à dividendes.
  • Programmes de réinvestissement des dividendes : Si vous souhaitez réinvestir vos dividendes, privilégiez un courtier qui vous donne la possibilité de réinvestir automatiquement vos dividendes dans l'achat d'actions supplémentaires sans frais de transaction.

Où acheter des actions à dividendes en France ? Liste des meilleurs courtiers

Afin de limiter les frais liés à votre investissement, il est préférable d’acheter des actions à dividendes auprès des meilleurs courtiers accessibles depuis la France. Voici quelques plateformes parmi lesquelles vous pouvez choisir.

DEGIRO est une plateforme de courtage en ligne fondée en 2008 aux Pays-Bas. Elle est classée parmi les courtiers les plus abordables sur le marché. Grâce à DEGIRO, vous pouvez acheter et vendre des actions à dividendes depuis la France.

Vous profiterez également des faibles frais de transaction maximisant le rendement de vos investissements. Il est à noter qu’en plus des actions françaises, la plateforme vous donne accès à d’autres marchés mondiaux.

XTB

XTB est un courtier en ligne international fondé en 2002 en Pologne. Réputé pour sa plateforme xStation 5, XTB propose un éventail d'instruments financiers, dont des actions à dividendes. Il est accessible aux investisseurs français qui souhaitent passer des ordres sur le marché boursier.

L'un des avantages majeurs d'XTB est son interface conviviale et sa formation complète. De plus, XTB offre des analyses de marché régulières vous permettant de sélectionner prudemment les meilleures actions à dividendes.

Interactive Brokers

Interactive Brokers est un courtier en ligne américain fondé en 1978. Cette plateforme mondialement reconnue donne accès à de nombreux marchés internationaux. Il vous permet de diversifier votre portefeuille en proposant une grande diversité d’actions à dividendes.

Pour vous aider dans vos activités d’investissement, Interactive Brokers offre des outils d'analyse sophistiqués et un accès direct au marché. Il optimise la stratégie d'investissement en actions à dividendes pour maximiser vos gains.

Articles connexes