Comment investir dans le CAC 40 ?

Le CAC 40 est la référence du marché boursier français et l'un des principaux indices boursiers existants. Il représente environ le cinquième de l'économie en Europe. C'est la raison pour laquelle il n'est pas passé inaperçu pour de nombreux investisseurs et traders.

En plus de servir d'indicateur de l'économie européenne, le CAC 40 peut être un instrument d'investissement intéressant (il a tous les ingrédients, tels que la liquidité et la volatilité). Voyons dans cet article les informations clés pour investir dans l'indice CAC 40.

Qu'est-ce que le CAC 40 ?

On appelle CAC 40 l'indice boursier qui représente la Bourse de Paris, soit le principal marché de France. Son nom provient de l'abréviation de Cotisation Assistée en Continu vu qu'il s'agit du premier système d'automatisation de la Bourse de Paris.

Un indice permet de vérifier l'évolution générale du marché qu'il représente. Le marché Euronext Paris est la Bourse la plus importante d'une des plus grandes économies d'Europe. Ce qui explique son importance pour les investisseurs.

Comme d'autres principaux indices boursiers, le CAC 40 est composé des actions les plus négociées et les plus capitalisées sur le marché auquel il fait référence. On entend par capitalisation boursière le prix des actions multiplié par celles qui sont en circulation (c'est un peu comme ce que coûterait toute l'entreprise si elle était achetée en Bourse). Ainsi, cet indice regroupe les 40 premières entreprises, d'où le nom CAC 40.

L'indice CAC 40 est une moyenne pondérée en fonction de la capitalisation de ces 40 valeurs. On prend les 40 entreprises les plus capitalisées et leur comportement reflète fidèlement le sentiment général du marché.

Quelles sont ses principales caractéristiques ?

Une des caractéristiques les plus significatives du CAC 40, c'est le niveau élevé d'internationalisation des actions qui le composent. En fait, environ 45% des actions de ces entreprises appartiennent à des investisseurs étrangers. Ils peuvent être des Allemands, des Japonais, des Américains et des Britanniques. Ce sont généralement des multinationales avec des intérêts commerciaux et financiers en dehors des frontières françaises.

Guide pour commencer à investir à partir de zéro

Ce guide vous aidera à connaître ce dont vous avez besoin pour réussir vos investissements : des concepts financiers de base, des explications sur la Bourse et son fonctionnement, ainsi que des conseils utiles pour investir et bien plus encore.

Histoire du CAC 40

Bien que le nom CAC provienne de l'abréviation de Cotation Assistée en Continu, il était à l'origine le sigle de Compagnie des Agents de Change'e (compagnie d'agents de change ou courtiers en bourse).

Ce groupe, c'est-à-dire la compagnie des courtiers, opérait à la Bourse de Paris (nous parlons des débuts du XIXe siècle). Mais après une loi de réforme du marché boursier, la Compagnie des Agents de Change'e a rejoint la Société des Bourses Françaises. Cependant, il a gardé le nom CAC en faisant référence à Cotation Assistée en Continu.

On attribue la naissance de l'indice CAC 40 au 31 décembre 1987 avec une valeur de 1000 points. Et pourtant, il est né officiellement le 15 juin 1988 (après la célèbre crise de 87 qui a marqué des changements importants dans les opérations boursières).

En observant son graphique de cotation historique, nous constatons qu'il a atteint des sommets en 2000 induit par le «boom» des entreprises «punto com» (plus précisément le 4 septembre et à un prix de 6922,33 points). Depuis ce niveau, une baisse importante a commencé, jusqu'à atteindre un minimum en 2003 (2401,15 points, le 12 mars).

Depuis le 1er décembre 2003, l'indice a adopté le système de capitalisation boursière flottante. Cela signifie que les titres réellement en circulation et disponibles sur le marché sont pris en compte pour calculer la capitalisation du marché (le capital flottant ou free float).

Investir sur le CAC 40

Evolution historique de l'indice CAC 40

(Source: Pro Real Time)

Tout au long de son histoire, le CAC 40 a reproduit les mouvements subis par d'autres principaux indices mondiaux. Ils résultent principalement des crises financières et des reprises ultérieures (la dernière chute prononcée était due à la panique déclenchée par le coronavirus Covid-19).

Quels sont les valeurs qui composent le CAC 40 ?

L'indice CAC 40 est composé de sociétés de différents secteurs. Prenons par exemple l'Amundi CAC 40, un ETF qui le reproduit, et voyons comment sa structure sectorielle est définie :

  • Industrie : 25,19%.
  • Consommation cyclique : 22,33%.
  • Secteur de la santé : 11,32%.
  • Services financiers : 9,88%.
  • Énergie : 7,85%.

Voici les sociétés qui font actuellement partie de l'indice CAC 40 :

Air Liquide
Groupe Airbus
Alstom
ArcelorMittal
Atos
AXA
BNP Paribas
Bouygues
Capgemini
Carrefour
Crédit Agricole
Danone
Dassault Systèmes
Engie
EssilorLuxottica
Hermes International
Kering
L'Oréal
Legrand
Louis Vuitton
Michelin
Orange
Pernod Ricard
Groupe Publicis
Renault
Safran
Saint-Gobain
Sanofi
Schneider Electric
Société Générale
Stellantis NV
STMicroelectronics
Teleperformance
Thales
Total
Veolia Environnement
Vinci
Vivendi
WFD Unibail Rodamco
Worldline SA

Quelle est la composition de l'indice CAC 40 ?

Voici les valeurs qui ont le plus de poids dans le calcul du CAC 40 avec leur capitalisation boursière respective :

EntrepriseCapitalisation boursière
Louis Vuitton258.183,38m€
L'Oreal165.886,98m€
Sanofi102.555,84m€
Total96.096,15m€
Hermes Int.92.436,58m€
Schneider Electric71.082,04m€
Airbus Group69.655,98m€
Kering68.009,75m€
Air Liquide62.546,90m€
BNP Paribas53.847,57m€

Comment fonctionne le CAC 40 ?

L'indice CAC 40 est géré par le groupe Euronext. Un comité indépendant (Le Conseil Scientifique) effectue la sélection correspondante des entreprises qui le composent. Quant aux révisions de l'indice, elles sont effectuées trimestriellement. Elles sont prises en compte pour la sélection des valeurs par capitalisation boursière (ajustée au free float) et pour la rotation des actions au cours des 12 derniers mois.

Les séances boursières pour leur négociation se passent du lundi au vendredi, de 09h00 à 17h30. En fait, une enchère d'ouverture commence à 08h30, d'où l'obtention du prix de sortie de la séance boursière. Puis, il se termine par une fermeture aléatoire.

Comment investir dans le CAC 40 ?

Avant de vous montrer comment investir dans le CAC 40, voyons tout d'abord les différents facteurs et événements qui ont le plus d'impact sur sa cotation.

Comme nous l'avons précisé, l'évolution d'un indice est liée au comportement des valeurs qui le composent. Selon la situation géographique des entreprises et la composition sectorielle antérieure de l'indice, le CAC 40 est sensible à ces facteurs :

  • Matières premières : il est très probable que le prix du pétrole ait un impact sur le CAC 40, car le secteur de l'énergie représente un poids important dans l'indice. D'ailleurs, de nombreuses entreprises liées à ce secteur sont cotées sur le marché (comme Total).
  • Événements politiques et économiques : ce type de facteur ne se réfère pas uniquement aux facteurs internes du pays qui, bien évidemment, impactent sur le marché des valeurs. D'une part, la France qui est l'une des principales économies de l'Union européenne exerce une influence directe sur l'indice. Et d'autre part, la situation en Europe a également des conséquences sur le CAC 40.
  • Décisions de la Banque centrale européenne : de la même manière que ce qui a été dit précédemment, l'indice qui fait partie de la zone euro est soumis aux politiques monétaires mises en œuvre par la BCE. La banque centrale définit la situation de crédit (avec des taux d'intérêt plus élevés ou plus bas), ce qui affecte le financement des entreprises et les dépenses que les consommateurs peuvent faire.
  • Fluctuations de l'EUR : étant composé de nombreuses entreprises multinationales, les importations et les exportations jouent également un rôle important dans la variation de l'indice. Ils affectent directement le taux de change de l'euro. A savoir qu'un euro faible favorise les exportations, tandis qu'il nuit aux importations.

Avec quels instruments financiers pouvez-vous y investir ?

Il existe différentes instruments financiers que vous pouvez investir dans l'indice CAC 40. De l'achat d'actions au comptant, à des actifs dérivés, passons en revue les avantages et les inconvénients de chacun d'entre eux.

Achat d'actions au comptant

Si vous achetez des actions des entreprises cotées sur le CAC 40, et dans la proportion correspondante à leurs poids dans l'indice, il est possible de créer un panier qui le représente.

C'est l'une des alternatives les moins risquées, mais qui exige un grand capital pour une bonne diversification . Pour pouvoir investir dans des actions sur le CAC, nous vous recommandons de vérifier les commissions de votre courtier : si vous avez des doutes, vous pouvez vous informer sur les meilleurs courtiers pour acheter des actions internationales.

La partie positive, c'est qu'il est possible d'obtenir des dividendes des actions détenues dans le portefeuille. Bien sûr, cette stratégie a plus de sens si elle est maintenue à long terme. Cependant, il ne serait pas très recommandé de créer un panier complet qui présente ces caractéristiques pour défaire l'investissement à court terme. Il est donc préférable d'acheter les valeurs individuellement.

Fonds d'investissement

Les fonds d'investissement sont des portefeuilles diversifiés en soi. L'épargnant n'achète que certains parts, ce qui lui permet de participer à un indice boursier sans avoir à débourser une grande somme de capital.

En plus des fonds de gestion active où le gestionnaire tente de battre le marché, on distingue également des fonds indiciels (de gestion passive). Ce type de fonds reproduit un indice spécifique. Il effectue à intervalles réguliers le rebalancement correspondant pour ajuster les valeurs et les pondérations.

Aussi bien les fonds de gestion active que passive présentent des avantages intéressants dont des frais considérablement réduits.

ETFs

Tout comme l'investissement dans des fonds indiciels, il est également possible d'investir dans le CAC 40 via des ETFs (Exchange Traded Funds ou fonds négociés en bourse). Il s'agit de fonds d'investissement à gestion passive, dont les parts sont cotées en bourse de la même manière que les actions d'entreprises.

Les ETFS sont des produits financiers qui ont plus de versatilité. En outre, ils offrent une opération plus agile, car les parts peuvent être achetées à tout moment pendant la journée boursière.

Tout comme les actions, les ETF sont transparents et flexibles. Comme le prix est visible en tout temps, l'investisseur peut donc lancer des ordres limités et des stops à n'importe quel moment.

De la même manière que les fonds indiciels traditionnels, les ETFs qui se réfèrent à l'indice CAC 40 ne cherchent pas à le surpasser, mais plutôt à s'y conformer. Ce sont donc des produits à faibles coûts qui ne nécessitent pas de gestion active.

Futures et Options financières

Les futures et les options financières sont des produits dérivés qui prennent le CAC 40 comme actif sous-jacent. Il est même possible d'investir à travers des futures et des options sur des valeurs individuelles qui font partie de cet indice boursier.

Etant des instruments à effet de levier financier, il n'est pas nécessaire de déposer 100% du montant de l'investissement dans les futures et options. Il est toutefois important de noter que l'effet de levier financier comporte des risques. C'est pourquoi, il est nécessaire de connaître les détails de ces produits pour les négocier (particulièrement la gestion du capital et des risques).

En ce qui concerne son avantage, les produits dérivés offrent la possibilité de négocier à court terme. L'investisseur peut donc vendre l'actif, sans en avoir la possession. Ce qui lui permet de le racheter ultérieurement et de réaliser des bénéfices avec les baisses de prix. Ainsi, il peut obtenir un rendement positif à la hausse comme à la baisse.

CFDs

Les CFD (Contrats pour Différence) sont un autre type de produits dérivés. Il s'agit d'un contrat entre deux parties, convenant de liquider les différences de prix de l'actif sous-jacent sur lequel ils sont émis à deux moments temporels différents (lorsque la transaction est ouverte et lorsqu'elle est fermée).

Ils n'ont pas de date d'expiration, comme c'est le cas pour les futures et les options. De plus, étant des contrats non cotés sur des marchés officiels, ils offrent une plus grande flexibilité pour choisir le volume à investir.

Ils sont également des produits à effet de levier. Par ailleurs, il est possible d'effectuer une opération à court terme avec la même facilité qu'une position longue.

Les CFD sur l'indice CAC 40 sont disponibles pour investir dans le catalogue d'instruments de la plupart des courtiers en ligne pour investir en CFD.

Articles connexes