L’inversion de la courbe des taux : comprendre ce que cela signifie pour l’économie

Dans cet article, nous explorerons la signification de l'inversion de courbe des taux et ses implications. Nous aborderons pourquoi elle se manifeste, ses différents types, son interprétation, son importance cruciale, et le comportement des marchés en réaction.

inversion de la courbe des taux

Signification de l'inversion de la courbe des taux

Le prêt à long terme est généralement plus rentable que le prêt à court terme. Ceci est dû au fait que, sur une période prolongée, le risque d'événements négatifs augmente.

Cette assertion est évidente. Lors de la comparaison d'obligations sur 10 et 30 ans, il est reconnu que sur 30 ans, les événements défavorables sont statistiquement plus probables. Par conséquent, les obligations à 30 ans offrent habituellement un rendement supérieur à celles à 10 ans.

Une courbe des taux ascendante ou positive est typique des périodes d'expansion économique. Pendant ces phases, le PIB augmente sur 2-3 trimestres consécutifs, stimulant l'emploi et renforçant la confiance des consommateurs.

Il est donc logique que la courbe des taux d'intérêt présente une pente ascendante, comme l'illustre le graphique ci-dessous.

courbe des taux
Courbe des taux en situation normale

L'inversion de la courbe de rendement signifie que les rendements des obligations à court terme surpassent ceux à long terme. Dans de tels cas, la courbe apparaît inversée, comme le montre le graphique suivant.

courbe des taux france
Courbe des taux inversée

Si le rendement des obligations de différentes échéances est identique ou très proche, nous observons une courbe des taux plate ou latérale, presque linéaire. Ici, l'État paie le même coût pour emprunter sur six mois ou dix ans. Ce type de courbe est exceptionnel.

Pourquoi la courbe des taux s'inverse-t-elle ?

Nous avons observé qu'une inversion de la courbe des taux survient lorsque le rendement des obligations à court terme dépasse celui des obligations à long terme.

Cette situation se manifeste généralement en raison d'un manque de confiance dans l'avenir économique. L'apparition d'incertitudes et de craintes, notamment la peur de l'inconnu ou la perspective d'une crise économique, en est souvent la cause.

Par conséquent, cette inversion est considérée comme une “anomalie”. Les investisseurs, doutant de la santé économique, exigent une rémunération plus élevée pour les obligations à court terme. Ils compensent ainsi le risque perçu en prêtant à l'émetteur de la dette publique.

Pourquoi est-il crucial de comprendre l'inversion de la courbe des taux ?

D'abord, une courbe des taux inversée indique un manque de confiance en l'avenir. Cette inversion reflète l'incertitude qui domine le sentiment des investisseurs.

Cette préoccupation n'est pas infondée. Historiquement, une courbe des taux inversée est un indicateur sérieux et fiable d'une récession économique imminente. Cette constatation se base sur des données historiques. En effet, au cours des 52 dernières années, la présence d'une courbe inversée a presque toujours précédé des récessions. La Réserve de San Francisco souligne que, sur 60 ans, dix inversions de courbe ont systématiquement annoncé une récession.

Concernant cette inversion, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle.

  • La bonne est que cela sert d'avertissement robuste d'une récession prochaine.
  • La mauvaise nouvelle réside dans le délai entre l'inversion de la courbe et le début de la récession, qui est d'environ un ou deux ans.

Le graphique suivant illustre la corrélation entre la courbe inversée et les récessions économiques. Les lignes grises épaisses représentent les récessions, tandis que la ligne bleue montre l'évolution de la courbe des taux.

courbe taux d'intérêt

La courbe des taux la plus scrutée au niveau mondial est celle des États-Unis, accessible sur le site web de Stockcharts. Pour suivre la courbe européenne, consultez le site de la Banque Centrale Européenne.

👉 Lire aussi : Quand sera la prochaine réunion de la FED ? Calendrier 2024

En 2022, une inversion notable s'est produite dans le différentiel des rendements des obligations. Le rendement de l'obligation à 10 ans était de 3,81 %, tandis que celui de 12 mois atteignait 4,72 %. Cette inversion, de 91 points de base, se rapproche d'un point de pourcentage complet. Ce phénomène est rare ; il n'a été constaté qu'à l'été 1973 et 1974, puis à la fin de 1979 et au début de 1980.

Quelles courbes de taux sont les plus importantes ?

Deux courbes méritent une attention particulière pour leur pertinence :

  • La courbe entre les obligations à 3 mois et celles à 10 ans : historiquement, le délai moyen entre l'inversion de cette courbe et le début d'une récession est d'un an et sept mois.
  • La courbe entre les obligations à 2 ans et celles à 10 ans : cet écart est le plus suivi par les investisseurs. Son importance est soulignée par le fait qu'il a prévenu de chaque récession lors des cinq dernières occurrences. Le délai moyen d'alerte pour cette courbe est d'un an et neuf mois, ne descendant jamais sous onze mois.

Comment se comporte la bourse suite à une inversion de la courbe des taux

Il est courant de croire qu'une courbe de taux inversée représente un indicateur négatif, potentiellement défavorable aux marchés boursiers.

Cependant, la réalité démontre le contraire. Prenons l'exemple du S&P 500, indice boursier majeur à l'échelle mondiale. Son comportement suite à une inversion de la courbe révèle non pas une baisse, mais une augmentation moyenne de 8% dans les onze mois suivants. À une exception près, en 1973, le S&P 500 a systématiquement connu une tendance haussière.

Un autre aspect crucial concerne les secteurs impactés par cette inversion, ainsi que ceux qui en sont épargnés. Habituellement, une courbe inversée prédit une période prolongée de hausse des taux d'intérêt, initiée par la banque centrale. D'où l'importance de comprendre l'effet des taux d'intérêt sur les investissements boursiers.

👉 Indices Dow Jones, Nasdaq et S&P 500 : les différences

Selon une étude menée par Marketwatch, le S&P 500, en moyenne, enregistre une hausse de :

  • 2,5% dans les 3 mois suivant une inversion de courbe.
  • Après 6 mois, cette hausse s'élève à 4,87%.
  • 12 mois plus tard, elle atteint 13,5%.
  • Après 24 mois, la progression est de 15%.
  • Et 36 mois après, elle se chiffre à 16,4%.
Rendement des actifs majeurs

Dans cette analyse réalisée par Robeco, l'observation se focalise sur le rendement annuel moyen des actifs majeurs. Ces actifs incluent la Bourse américaine, la Bourse mondiale, les matières premières, et l'or. Ils sont observés suite à l'inversion de la courbe des taux, entre 1978 et 2008.

Il ressort clairement de cette étude que l'inversion de la courbe des taux sert d'indicateur précoce. Elle signale, avec une assez haute fiabilité, un risque imminent de stagnation ou de récession à moyen terme. Néanmoins, elle coïncide aussi avec une croissance des valeurs boursières. Cette hausse s'explique par l'anticipation des marchés sur l'augmentation des taux post-récession.

FAQ

Qu'est-ce qu'une inversion de courbe des taux?

L'inversion de courbe des taux se produit lorsque les taux d'intérêt à court terme deviennent plus élevés que les taux à long terme.

Pourquoi l'inversion de courbe des taux se produit-elle?

Elle résulte généralement d'une anticipation de ralentissement économique ou de l'incertitude future, incitant les investisseurs à rechercher la sécurité des obligations à long terme.

Quelle est l'importance cruciale de l'inversion de courbe des taux?

Elle est souvent considérée comme un indicateur précurseur de récession économique, car elle reflète la perte de confiance des marchés dans l'économie à court terme.

Articles connexes

La covariance : définition et formule
La covariance mesure la relation entre deux variables aléatoires. Lorsque ces variables ne présentent aucun lien, la covariance affiche zéro. Elle cherche à déterminer dans quelle mesure les deux variables évoluent ensemble. Elles peuvent évolu...