Benjamin Graham : le père de l’analyse financière

Benjamin Graham est né en 1894 et décédé en septembre 1976. Il fut un économiste et investisseur de renom, célèbre pour avoir introduit le concept de « value investing ». En 1928, il entama sa carrière d'enseignant en philosophie d’investissement à la Columbia Business School. Son approche a influencé des investisseurs prospères, notamment Warren Buffett et Irving Kahn.

Benjamin Graham

Qui était Benjamin Graham ?

Benjamin Graham est né à Londres. Il a déménagé à New York avec sa famille peu après sa naissance. Après quelques années dans la pauvreté et la mort de son père, il a obtenu son diplôme à Columbia. Il fut l'un des étudiants les plus remarquables de sa promotion. Diplômé avec honneur de l'Université de Columbia, il a commencé sa carrière à Wall Street. Par la suite, il a fondé la société Graham-Newman Partnership.

Au cours de sa carrière d'investisseur, Benjamin Graham a développé “value investing” avec David Dodd. Cette philosophie base les investissements sur des entreprises au prix d'action bas par rapport à leur évaluation fondamentale. Elle met en avant des ratios d'évaluation comme le rendement du dividende, le rapport prix/bénéfice, ou le prix par rapport à la valeur comptable.

L'un des principes clés de l'investissement value, selon Benjamin Graham, est l'achat avec une « Marge de Sécurité ». Cette approche suggère d'acquérir des actions à un prix bien inférieur à leur valeur intrinsèque estimée. L'évaluation repose sur les bénéfices futurs envisagés. Toutefois, cette analyse reste approximative et ne peut être calculée avec exactitude. Elle se fonde sur le critère de la valeur présente.

En 2010, Benjamin Graham a été honoré par son admission au Hall of Fame des Investisseurs. Cette reconnaissance a été un hommage à son influence marquante et durable dans le domaine de l'investissement.

👉 Pour plus d'informations sur d'autres grands investisseurs qui ont marqué et marquent l'histoire, consultez notre article récapitulatif : Les Meilleurs Traders du Monde.

L'analyse de Benjamin Graham

Benjamin Graham recommandait huit critères pour sélectionner des sociétés pour un investissement à long terme.

  • Premièrement, opter pour une entreprise avec un chiffre d'affaires annuel supérieur à 100 millions de dollars. Aujourd'hui, cette somme équivaudrait à environ 500 millions, ajustée à l'inflation.
  • Deuxièmement, la dette à long terme ne doit pas excéder les actifs courants.
  • Troisièmement, l'entreprise doit présenter une solide situation financière : actifs courants au moins deux fois supérieurs aux passifs courants.
  • Quatrièmement, choisir une entreprise affichant un bénéfice positif durant les dix dernières années.
  • Cinquièmement, l'entreprise doit avoir versé des dividendes au cours des vingt dernières années.
  • Sixièmement, le bénéfice par action doit s'être accru sur les dix dernières années.
  • Septièmement, le prix de l'action ne doit pas surpasser 15 fois les bénéfices moyens, impliquant un ratio cours/bénéfice inférieur à 15.
  • Enfin, le prix actuel de l'action ne devrait pas dépasser 1 ou 0,5 fois la valeur comptable.

👉 Pour plus d'informations sur ce type d'analyse : Qu'est-ce que l'analyse fondamentale ?

Ses ouvrages sur la bourse : le “value investing”

Benjamin Graham, reconnu comme économiste et investisseur, a marqué l'histoire. Ses œuvres majeures incluent “Security Analysis” et “L'investisseur Intelligent”.

Dans “Security Analysis”, il établit une distinction nette entre investissement et spéculation. Ce point est clairement exposé dans le passage suivant :

“Une opération d'investissement se définit comme celle qui, après une étude approfondie, garantit la sauvegarde du capital de départ et un rendement acceptable. À l'inverse, toute opération ne remplissant pas ces critères est considérée comme spéculative“.

Graham percevait l'investissement comme une forme de participation dans une entreprise. Cette vision impliquait pour lui une appartenance concrète à la société concernée. En outre, elle nécessitait la consécration de temps et une analyse approfondie pour évaluer les sociétés. Il préconisait ainsi l'achat de titres offrant une marge de sécurité conséquente. Par conséquent, les investisseurs éviteraient les inquiétudes liées aux fluctuations imprévisibles des prix.

Warren Buffett a admis que le livre “L'Investisseur Intelligent” est sans doute l'un des meilleurs ouvrages sur l'investissement. Dans ce livre, Graham présente la figure allégorique de Mr. Market pour illustrer le comportement volatile du marché à court terme. Cette allégorie dépeint la variabilité des émotions, oscillant entre optimisme et dépression. Graham y traite aussi du concept de marge de sécurité, déjà introduit dans son œuvre précédente “Security Analysis“. La différence majeure réside dans le fait que “The Intelligent Investor” aborde une approche plus globale, alors que “Security Analysis” se focalise sur des aspects plus techniques.

FAQ

Qui était Benjamin Graham et en quoi était-il important dans le monde de l'investissement ?

Benjamin Graham, économiste et investisseur influent, est surtout connu pour avoir développé le concept de “value investing”. Sa philosophie d'investissement a grandement impacté le secteur financier.

Qu'est-ce que le “value investing” selon Graham ?

Le “value investing” est une stratégie d'investissement qui se concentre sur l'achat d'actions sous-évaluées par rapport à leur valeur intrinsèque. Graham préconisait l'analyse fondamentale pour identifier de telles opportunités.

Comment l'approche de Graham a-t-elle influencé des investisseurs célèbres ?

Des investisseurs de renom comme Warren Buffett ont été grandement influencés par Graham. Ils ont adopté et adapté ses principes de recherche de la valeur et d'analyse prudente, les intégrant dans leurs propres stratégies d'investissement.

Articles connexes