Qu’est-ce que l’analyse fondamentale ?


L'objectif de cet article est d'établir les bases de l'analyse fondamentale, afin que vous puissiez l'approfondir de manière structurée et cohérente, selon vos préférences et votre disponibilité.

Qu'est-ce que l'analyse fondamentale ?

Qu'est-ce que l'analyse fondamentale ou financière d'une entreprise?

L'analyse fondamentale est une méthode d'analyse boursière visant à déterminer la valeur théorique d'un titre en étudiant toutes les variables financières de l'entreprise qui influencent sa valeur.

D'où part l'analyse fondamentale?

Voyons maintenant à partir de quels états comptables de l'entreprise part l'information fondamentale, que nous utiliserons ensuite pour élaborer nos analyses:

Équilibre

Le bilan d'une entreprise, également appelé État de Situation Financière, est un rapport financier qui présente la situation financière d'une entreprise à un moment précis. Il fournit des informations sur les actifs, les passifs et le patrimoine de l'entreprise.
Le bilan d'une entreprise offre plusieurs variables clés pour l'analyse fondamentale.
On peut distinguer plusieurs sous-types :

  • Valeur comptable.
  • Valeur comptable ajustée.
  • Solvabilité.
  • Ratio de liquidité ou d'acidité.
  • Ratio d'endettement.

Compte de résultats.

Le Compte de Résultat, également connu sous le nom d'état des résultats ou d'état des pertes et des bénéfices, est un rapport financier qui présente les revenus, les dépenses, et le bénéfice ou la perte d'une entreprise sur une période de temps spécifique.

Le compte de résultat fournit des informations clés pour l'analyse fondamentale d'une entreprise. Certaines des variables importantes qui peuvent être obtenues à partir de cet état financier sont :

  • Ventes
  • Bénéfices
  • Marge brute
  • EBITDA
  • Autres ratios et indicateurs multiples.

État des flux de trésorerie

L‘État des flux de trésorerie est un rapport financier qui présente les flux d'entrées et de sorties de trésorerie d'une entreprise pendant une période de temps spécifique. Il fournit des informations sur la génération et l'utilisation de la trésorerie dans les activités opérationnelles, d'investissement et de financement.

Dans l'État des flux de trésorerie, on peut trouver plusieurs variables importantes :

  • Flux de trésorerie des activités opérationnelles
  • Flux de trésorerie des activités d'investissement
  • Flux de trésorerie des activités de financement
  • Changement net de trésorerie.

Comment évaluer les entreprises?

Donc, comme nous l'avons déjà mentionné dans la section précédente, une fois que nous avons extrait les informations les plus intéressantes, que faisons-nous avec elles ? Comment les valorisons-nous ? Voyons cela :

Ratios d'endettement

Les ratios d'endettement permettent de déterminer la part des actifs d'une entreprise qui est financée par la dette, et évaluent sa capacité à faire face à celle-ci.

En d'autres termes, les indicateurs d'endettement calculent la proportion ou le niveau de participation des créanciers et des fournisseurs de l'entreprise dans ses actifs, ainsi que la capacité de l'entreprise à rembourser ses dettes avec ses actifs. Ainsi :

  • Un ratio d'endettement supérieur à 1,0 ou 100% indique que l'entreprise a plus de dettes que d'actifs.
  • Tandis qu'un ratio d'endettement inférieur à 1,0 ou 100% indique que l'entreprise a plus d'actifs que de dettes.

Les ratios d'endettement revêtent une importance particulière car ils sont des indicateurs fiables basés sur des données quantitatives qui révèlent la santé financière, la stabilité et la viabilité à moyen et long terme de l'entreprise.

De plus, les investisseurs utilisent ces ratios pour évaluer le niveau de risque et s'assurer de la solvabilité de l'entreprise, sa capacité à honorer ses obligations financières présentes et futures, ainsi que sa capacité à générer un rendement sur investissement.

Voici quelques-uns des principaux indicateurs d'endettement ou de solvabilité :

  • Passif total (ressources externes) / Actif total
  • Passif total (ressources externes) / Patrimoine net
  • Dette bancaire / Patrimoine net
  • Dette bancaire / (Patrimoine net + Dette bancaire)

👉 Plus d'informations: Comment évaluer le ratio d'endettement, de solvabilité et de liquidité d'une entreprise?

Ratios de rentabilité

Les ratios de rentabilité sont des calculs mathématiques qui nous aident à évaluer si une entreprise génère suffisamment de revenus pour couvrir ses dépenses et générer des bénéfices pour ses propriétaires.

Au sein d'une entreprise, il existe diverses dépenses à prendre en compte, telles que les coûts de main-d'œuvre, les impôts, les amortissements, les intérêts bancaires, etc. Il peut donc arriver qu'une entreprise soit rentable dans un domaine spécifique tout en enregistrant des pertes dans un autre domaine.

C'est pourquoi plusieurs ratios de rentabilité sont utilisés. Ces ratios permettent de comparer les performances de l'entreprise dans différentes catégories de revenus ou de pertes :

  • Ratio de rendement des capitaux propres
  • Ratio de rentabilité des ventes
  • Ratio de rentabilité générale
  • Ratio de rentabilité du capital total

Ratio de valorisation

Le ratio valorisation est une mesure qui permet d'évaluer la qualité de gestion ou la performance d'un portefeuille de valeurs. Il est défini comme le coefficient alpha par unité de risque propre ou spécifique. Certains des principaux ratios d'évaluation utilisés sont les suivants :

  1. PER (Price-Earnings Ratio) : Ratio cours/bénéfices
  2. PBR (Price to Book Ratio) : Ratio cours/valeur comptable
  3. P/V (Price to Sales) : Ratio cours/ventes
  4. P/CF (Price to Cash Flow) : Ratio cours/flux de trésorerie
  5. Rendement du dividende : Dividende par action/ cours de l'action
  6. Croissance future des bénéfices à long terme
  7. Croissance historique des bénéfices
  8. Croissance historique des ventes
  9. Croissance des flux de trésorerie
  10. Croissance de la valeur comptable

👉 Cette information peut être assez dense, alors pour en savoir plus, je vous recommande de visiter notre article suivant: Comment analyser une entreprise par ratios fondamentaux?

Méthodes d'analyse fondamentale

Nous continuons notre approche macro pour structurer tout ce qui concerne l'analyse fondamentale. Nous savons d'où extraire les informations et comment les regrouper. Mais quelles sont les types d'analyses qui peuvent être réalisées avec autant de chiffres et de ratios ? Je vais vous l'expliquer ci-dessous :

Bottom-up

L'analyse bottom-up en bourse est une approche utilisée pour évaluer et sélectionner des actions individuelles en se basant sur une analyse détaillée des caractéristiques et des fondements de chaque entreprise. Au lieu de se concentrer sur les facteurs macroéconomiques ou sur l'état général du marché, l'analyse bottom-up se focalise sur l'étude des entreprises individuellement.

En d'autres termes, elle vise à examiner des éléments tels que les états financiers de l'entreprise, sa structure de coûts, son modèle d'affaires, la qualité de sa gestion, ses produits ou services, sa position concurrentielle, sa stratégie de croissance et d'autres facteurs spécifiques à l'entreprise. L'objectif est d'identifier des actions considérées comme sous-évaluées ou présentant un potentiel de croissance significatif en se basant sur leur analyse fondamentale.


Cette approche implique une analyse approfondie des états financiers, des informations pertinentes, des perspectives de l'entreprise et de toute autre donnée pertinente pouvant influencer ses performances. Des aspects qualitatifs peuvent également être pris en considération, tels que la réputation de l'entreprise, son niveau d'innovation ou la demande de ses produits.

👉 Plus d'informations: Bottom-up en bourse, qu'est-ce que c'est?

Top-down

L'analyse top-down en bourse est une approche utilisée pour prendre des décisions d'investissement en se basant sur l'analyse des facteurs macroéconomiques et de l'état général du marché, puis en sélectionnant les actions ou secteurs qui devraient bénéficier de ces conditions.

Dans l'analyse top-down, on commence par analyser les aspects macroéconomiques tels que la croissance économique, l'inflation, les taux d'intérêt, les politiques gouvernementales et d'autres indicateurs économiques pertinents. À partir de là, on évalue l'impact que ces facteurs peuvent avoir sur différents secteurs de l'économie.

Une fois les secteurs considérés comme prometteurs identifiés, une analyse plus détaillée des entreprises de ces secteurs est effectuée.

L'analyse top-down permet aux investisseurs de prendre des décisions d'investissement basées sur les tendances et perspectives macroéconomiques. Il s'agit de rechercher des secteurs ou des domaines de l'économie qui devraient avoir une performance solide en fonction des facteurs macroéconomiques, puis de sélectionner les actions des entreprises considérées comme les plus prometteuses dans ces secteurs.

👉 Plus d'informations: Analyse Top-down – Qu'est-ce que c'est?

Types d'entreprises selon l'analyse fondamentale

Voyons quel type d'entreprises nous pouvons trouver après nos analyses respectives :

Blue chips

Les Blue Chips sont des valeurs à haute capitalisation boursière ; c'est-à-dire, des actions dont la valeur (prix de l'action multiplié par le nombre total d'actions) est l'une des plus élevées sur le marché.

Entreprises blue chips en bourse

Lorsque l'on parle d'un blue chip, on fait référence à une entreprise mature qui occupe une position de leader sur son marché depuis de nombreuses années, avec un bilan financier très solide et une capitalisation boursière élevée. Cela se traduit par une grande liquidité, c'est-à-dire une offre et une demande importantes pour ses actions, ainsi qu'une stabilité des prix. En général, ce sont des entreprises qui versent des dividendes stables et en croissance au fil du temps.

Le terme peut varier selon les marchés et il n'y a pas de plage définie. Par exemple, les blue chips en Espagne pourraient être considérées comme des entreprises de petite ou moyenne capitalisation aux États-Unis. Aux États-Unis, ce seraient des sociétés comme Apple, VISA ou Coca-Cola. En d'autres termes, toutes ces entreprises sont bien établies sur le marché, elles sont cotées depuis de nombreuses années, elles ont une capitalisation boursière très élevée – parmi les plus élevées du marché – et elles disposent d'un bilan solide.

👉 Plus d'informations: Blue Chips – Qu'est-ce que c'est?

Actions value

Les actions value sont celles des entreprises qui opèrent dans des secteurs matures, généralement défensifs et souvent caractérisés par des barrières d'entrée élevées. Les actions value sont généralement moins volatiles que les actions de croissance.

Les entreprises du secteur de l'électricité, de l'alimentation ou des autoroutes pourraient être des exemples d'entreprises composées d'actions value ou d'actions de valeur. En général, les entreprises composées d'actions value ont tendance à consacrer une part importante de leurs bénéfices au versement de dividendes.

👉 Plus d'informations : Action de valeur – Qu'est-ce que c'est ?

Penny stocks

Les penny stocks désignent des entreprises de petites capitalisations cotées en bourse, parfois appartenant à des sociétés qui ont connu ou connaissent des problèmes dans le passé, ce qui peut entraîner de fortes fluctuations de leur cours.

Généralement, leur prix est inférieur à un euro, voire quelques centimes, ce qui amplifie les variations de leur cotation. Par exemple, si une action est cotée à 0,10 euro, une variation d'un centime (0,01) représente une fluctuation de 10%.

Actions Growth

Les actions de croissance, également appelées actions growth, désignent les actions de sociétés qui se trouvent dans une phase d'expansion et qui devraient continuer à croître dans les années à venir. Il s'agit généralement d'actions d'entreprises opérant dans des marchés dynamiques et très concurrentiels, tels que le secteur technologique. Ces actions sont souvent recherchées par les investisseurs en raison de leur potentiel de croissance élevé.

👉 Plus d'informations : Action de croissance – Qu'est-ce que c'est ?

Qu'est-ce qui est mieux? Technique ou fondamental ?

Voyons de manière plus ou moins synthétique, comme nous l'avons fait tout au long de l'article, comment chaque analyse boursière se différencie :

Concepts clés

Analyse technique

  • Considère que les facteurs fondamentaux (tels que le PIB, l'inflation, les taux d'intérêt, le chômage, etc.) sont déjà pris en compte (intégrés) dans le prix.
  • D'autre part, le prix déduit les deux émotions de base de tout investisseur : la peur et la cupidité, qui ne peuvent pas être vues ni analysées par l'analyse fondamentale.
  • Les modèles de prix ont tendance à se répéter et, par conséquent, les prix antérieurs peuvent être utilisés pour prédire la tendance future.

Analyse fondamentale

  • L'investisseur peut étudier les indicateurs économiques, les facteurs sociaux et la politique du gouvernement (fondements) pour prédire le mouvement et les tendances des prix.
  • Si un investisseur peut étudier la santé relative de chaque pays ou bloc commercial, alors il peut déterminer la valeur relative de chaque actif négocié sur les marchés liés à ces pays, comme un couple de devises, des actions, des indices, etc.

Objectifs clés

Analyse technique

  • Prédire la direction et l'amplitude des futurs changements de prix.
  • Affiner les points d'entrée et de sortie des transactions sur le marché.
  • Décider d'ajouter des positions aux transactions en cours ou de réduire leur taille.

Analyse fondamentale

  • Prédire la tendance générale des marchés à moyen et long terme en se basant sur les fondamentaux.

Éléments clés

Analyse technique :

  • Identification des tendances.
  • Détection des changements de tendance.
  • Étude des gammes de prix.

Analyse fondamentale :

  • Évaluation des taux d'intérêt.
  • Analyse des taux d'inflation.
  • Analyse du PIB.
  • Étude des taux de croissance.
  • Observation du taux de chômage.
  • Analyse de la balance commerciale et de l'endettement.

Pour les actions, d'autres éléments spécifiques liés à l'entreprise et à ses performances sont également pris en compte.

Outils ou sources d'analyse

Analyse technique :

  • Indicateurs d'identification des tendances.
  • Indicateurs et oscillateurs pour repérer les intervalles de prix.
  • Graphiques de prix.
  • Modèles graphiques et lignes de tendance pour identifier les tendances et les intervalles de prix.

Analyse fondamentale :

  • Données et déclarations présentes dans les discours d'éminents économistes et hommes politiques (comme le président d'une banque centrale).
  • Événements importants du calendrier économique et indicateurs économiques clés.
  • Rapports économiques importants.
  • Facteurs économiques sous-jacents.

En ce qui concerne les actions, les traders utilisent d'autres sources de données pour analyser les entreprises, telles que les rapports financiers, entre autres

Horizon temporel

Analyse technique

  • Étant donné que les modèles de prix sont de nature fluctuante, les traders peuvent observer les mêmes modèles sur différents intervalles de temps. Ainsi, le trader peut choisir n'importe quel intervalle de temps pour effectuer ses opérations en utilisant ces outils. L'analyse technique est souvent utilisée pour des transactions intrajournalières de courte durée (5 minutes, 15 minutes, 30 minutes, 1 heure, etc.).

Analyse fondamentale

  • Approche à plus long terme (jours, semaines, mois ou années)

Styles d'investissement

Analyse technique

  • Stratégies de daytrading et de swing trading.

Analyse fondamentale

  • Stratégies de swing trading, position trading, value investing…

Principales critiques

Analyse technique

  • Elle est parfois perçue comme une pratique mystérieuse sans véritable fondement, utilisant des outils sortis de nulle part.
  • Le prix ne reflète pas toujours toutes les informations pertinentes.
  • Cela remet en question l'hypothèse d'efficience des marchés (EMH).

Analyse fondamentale

  • Les éléments fondamentaux ne se reflètent pas toujours dans le prix.
  • Cela peut être sujet à interprétation.
  • Les éléments fondamentaux sont déjà pris en compte (intégrés) dans le prix.

👉 Plus d'informations: Analyse technique vs analyse fondamentale

👉 Et maintenant que nous y sommes, si vous souhaitez également découvrir les bases de l'analyse technique, je vous invite à consulter l'article suivant, où vous pourrez approfondir progressivement cette méthode : Analyse technique – Principes, théories, figures et indicateurs.

Investisseurs de philosophie value d'analyse fondamentale

Jetons un coup d'œil aux investisseurs les plus importants de l'histoire et de notre époque qui ont popularisé l'idée de l'analyse fondamentale comme l'une des approches les plus sensées et rentables.

Benjamin Graham

Benjamin Graham est né à Londres et a déménagé à New York avec sa famille peu après sa naissance. Après avoir vécu quelques années dans la pauvreté et avoir perdu son père, il a obtenu son diplôme à Columbia, se distinguant comme l'un des meilleurs étudiants de sa promotion. Après ses études, il a commencé à travailler à Wall Street et a ensuite fondé la société Graham-Newman Partnership.

Benjamin Graham, père de la philosophie value

Au cours de sa carrière d'investisseur, il a développé la philosophie d'investissement value investing avec David Dodd. Cette approche se base sur l'investissement dans des entreprises dont le cours de l'action est faible par rapport à sa valorisation fondamentale. Parmi les ratios de valorisation clés de cette philosophie, on trouve le rendement du dividende, le ratio cours/bénéfice et le ratio cours/valeur comptable.

👉 Plus d'informations: Benjamin Graham – Qui est-il?

Warren Buffett

Warren Buffett, né à Omaha en 1930, est un investisseur et entrepreneur américain réputé sous le nom de l'oracle d'Omaha. En tant que président de Berkshire Hathaway, une société d'investissement, il est l'un des hommes les plus riches et les plus influents du monde. En plus de sa réussite financière, Warren Buffett est également connu pour son engagement philanthropique considérable.

Dès son jeune âge, il a manifesté un vif intérêt pour l'économie et les investissements. Les succès qu'il a rencontrés dans le domaine des investissements font de lui l'une des figures les plus respectées et admirées dans le domaine financier.

👉 Plus d'informations: Warren Buffett – Qui est-il?

Peter Lynch

Peter Lynch est l'un des plus grands investisseurs de tous les temps. Comme d'autres figures emblématiques du monde du trading, il est devenu une légende tant pour les investisseurs amateurs que professionnels.

Lynch a été le gestionnaire du plus grand fonds d'investissement aux États-Unis entre 1977 et 1990 : le fonds Magellan de Fidelity Investments. Pendant cette période, il a réalisé une carrière remarquable, obtenant pour Fidelity un taux de rendement annuel moyen de 29 % à 30 %. Une performance remarquable qui témoigne de l'efficacité de cet homme en matière d'investissement.

👉 Plus d'informations: Peter Lynch – Qui est-il?

David Dodd

David LeFevre Dodd (23 août 1895 – 18 septembre 1988) était un éducateur, analyste financier, auteur, économiste et investisseur américain. Pendant ses années d'études, Dodd était le protégé et le collègue de Benjamin Graham à la Columbia Business School.

David Dodd, auteur du livre Analyse de sécurité

Le krach de Wall Street en 1929, également connu sous le nom de “Mardi noir”, a failli causer la ruine de Graham, qui avait commencé à enseigner à Columbia, son alma mater, l'année précédente. Ce crash a incité Graham à chercher une méthode d'investissement plus conservatrice et plus sûre. Graham a accepté de poursuivre son enseignement à condition que quelqu'un prenne des notes. Dodd, alors jeune instructeur à Columbia, s'est porté volontaire. Ces transcriptions ont servi de base à un livre publié en 1934, intitulé “Security Analysis” (Analyse des titres), qui a grandement contribué à populariser le concept d'investissement axé sur la valeur. Il s'agit du plus ancien texte jamais publié sur l'investissement.

Comment commencer ma formation?

Eh bien, si vous êtes arrivé jusqu'ici et que vous souhaitez vous former auprès des plus grands investisseurs value, je vous recommande vivement de commencer par lire leurs ouvrages :

👉 Les 7 meilleurs livres de Value Investing: Investissement à long terme

Et voilà notre aperçu général de ce qu'est l'analyse fondamentale et de ce qu'elle englobe. Bien sûr, c'est un domaine beaucoup plus vaste et complexe, mais c'est précisément pour cette raison que je vous ai fourni plusieurs articles plus détaillés, où vous pourrez approfondir progressivement et de manière structurée.

Que pensez-vous de cela ? Ai-je omis quelque chose que vous jugez important ? Je vous invite à partager vos commentaires. Je serai ravi de les lire et d'en tenir compte.

Articles connexes