Taux d’intérêt et bourse : impact sur vos investissements

Quelle est la nature des taux d'intérêt ? De quelle manière la variation de ces taux directeurs impacte-t-elle nos placements boursiers ? Quels éléments déterminent les décisions des banques centrales sur le niveau des taux d'intérêt ? Voici une explication détaillée.

marché des taux d'intérêt

Taux d'intérêt : définition et notions clés

Prenons l'exemple de la France, où la BCE (Banque Centrale Européenne) – l'institution responsable de la fixation des taux d'intérêt – établit un taux qui varie, pouvant être plus élevé ou plus bas, en fonction du délai de remboursement de l'emprunt.

Les taux d'intérêt élevés influencent négativement le financement des entreprises en augmentant le coût des emprunts, rendant ainsi les investissements moins attractifs pour les sociétés, ce qui a un impact sur leur bilan financier.

Lorsque les taux sont particulièrement bas (comme cela a été le cas entre 2015 et 2021), les entreprises peuvent se retrouver dans une situation de surendettement, risquant des difficultés financières en cas d'augmentation future des taux.

Il est donc crucial de viser une stabilité des taux d'intérêt, bien qu'il soit complexe de définir un niveau idéal, il est préférable de se maintenir en dessous de la moyenne.

Qui fixe les taux ?

Les banques centrales déterminent les taux d'intérêt, jouant un rôle prépondérant dans l'économie :

  • FED pour les États-Unis,
  • BCE (Banque centrale européenne) pour l'Europe,
  • Les Banques Centrales d'Angleterre, du Japon, de Suisse, de Nouvelle-Zélande, d'Australie, du Canada ou de Pologne figurent aussi parmi les entités de grande importance.

👉 Plus d'informations : les prochaines réunions de la Fed de l'année

Un chapitre fréquemment consulté dans notre article destiné aux novices en bourse concerne l'impact des augmentations de taux sur les marchés financiers ; voici donc une élaboration sur ce sujet, particulièrement pertinent à l'heure actuelle.

Quels facteurs influencent les baisses et les hausses de taux ?

De multiples facteurs jouent un rôle, parmi lesquels deux éléments macroéconomiques se distinguent par leur impact significatif sur les mouvements des taux d'intérêt : l'inflation et les fluctuations des taux de change.

L'inflation

L'inflation s'avère être le critère le plus crucial dans la dynamique des taux d'intérêt. Il est essentiel d'évaluer les intérêts en termes réels.

Lorsqu'un pays ou une région économique connaît une escalade inflationniste, il est fréquent que le taux d'intérêt nominal doive s'ajuster à la hausse. Cette mesure vise à préserver la valeur réelle du rendement monétaire.

Taux de change

Pour sauvegarder le taux de change, les autorités monétaires peuvent être amenées à rehausser le taux d'intérêt. Une telle intervention est susceptible d'entraîner un ralentissement économique marqué. Ce dernier peut, à son tour, engendrer un accroissement de la défiance sur les marchés internationaux.

Cette situation est particulièrement répandue parmi les nations en développement. Elle affecte les marchés en raison de la corrélation entre la faiblesse monétaire et son impact sur la croissance économique.

Autres facteurs moins pertinents dans les taux de change : l'emploi et la croissance économique

Parmi les éléments ayant un impact sur les taux de change, on compte l'emploi (où la génération de nouveaux postes se révèle moins cruciale) et l'expansion économique (ou le revenu national). Cependant, leur effet se manifeste uniquement lorsqu'ils exercent une influence sur l'inflation.

L'aspect international joue un rôle prépondérant, du fait de l'intégration mondiale des marchés de taux d'intérêt.

Comment le taux d'intérêt affecte-t-il les bourses ?

Les taux d'intérêt, souvent perçus comme le coût de l'argent, représentent également le coût du temps. En effet, lorsque l'accès au capital devient plus onéreux, tant pour emprunter que pour financer des projets, les investisseurs privilégient naturellement les opportunités offrant des retours à court terme. Ceci s'explique par la difficulté accrue à rassembler des fonds supplémentaires. À l'inverse, lorsque l'accès au capital est particulièrement abordable, la valeur accordée au capital présent diminue, ce qui encourage les investissements dans des initiatives à plus long terme.

Depuis la Crise Financière de 2008, il est notable que les Banques Centrales, avec en tête la FED et la BCE, ont maintenu des taux directeurs bas, voire nuls, dans le but de stimuler l'investissement continu dans des projets de longue haleine. Cette politique a entraîné des ratios PER particulièrement élevés.

Le graphique ci-après illustre que, de 2015 à 2022, les taux d'intérêt ont été maintenus à 0 dans la zone euro.

évolution du taux d'intérêt de la bce

Qu'advient-il lorsque les taux d'intérêt diminuent ? Quels secteurs en bénéficient ?

Les taux d'intérêt déterminent le coût de l'argent et du temps, favorisant ainsi les initiatives à long terme grâce à la facilité d'accès à des financements à coût réduit.

Dans ce contexte, les investissements à revenu fixe ressentent l'impact en premier lieu, étant donné que, avec des taux proches de zéro, ni les obligations ni les dépôts bancaires n'offrent de rendements significatifs. En particulier, des obligations considérées comme très sécurisées, telles que celles de l'Allemagne à 10 ans en 2021, ont montré un rendement négatif, impliquant qu'il fallait payer pour que l'État allemand gère ou sécurise votre capital, à travers ce que l'on appelle un “taux d'intérêt négatif”.

D'autre part, le marché des actions vit une période de prospérité. La facilité d'obtention de fonds encourage les investisseurs à miser sur des projets de longue durée, même ceux qui peuvent sembler irrationnels, entraînant ainsi une hausse notable du marché boursier.

Dans cet environnement, les secteurs de la technologie et des énergies renouvelables se distinguent, proposant des rendements supérieurs grâce à des projets innovants qui cherchent encore à concrétiser leurs objectifs.

Néanmoins, il est crucial d'exercer une vigilance dans ces circonstances, car l'enthousiasme investisseur peut parfois mener à des bulles financières et à l'inflation. Cette situation contraint les banques centrales à élever les taux d'intérêt afin de freiner l'économie et de contenir la hausse des prix. Que se produit-il alors ?

Des exemples de sociétés à croissance rapide profitant de faibles taux d'intérêt incluent :

EntrepriseTickerSecteur
TeslaTSLATechnologique – renouvelables
RivianRIVNTechnologique – renouvelables
NvidiaNVDATechnologique
Meta PlatformsMETATechnologique

Que se passe-t-il si les taux d'intérêt augmentent ? Quels secteurs en profitent ?

Dans le cas où les taux d'intérêt augmenteraient, les investisseurs trouveraient moins d'attrait pour la Bourse, car d'autres marchés tels que le marché des obligations et celui des dépôts bancaires leur offriraient des bénéfices plus élevés sans risque, donc le marché des obligations augmentera par rapport à l'investissement en Bourse.

Par conséquent, en ce qui concerne les actions, bien qu'il y ait un sentiment général de malaise sur les marchés, surtout dans les projets à très long terme, ce seront les secteurs qui travaillent sur des projets solides et avec des retours très immédiats qui serviront de refuge aux investisseurs.

Par exemple, le secteur de l'alimentation, celui des infrastructures, ou même celui des pharmaceutiques résistent généralement bien aux chutes généralisées qui peuvent se produire en bourse. Cela semble logique, car même si c'est cher (ou très cher) d'obtenir de l'argent pour de nouveaux projets d'investissement, nous allons tous avoir besoin de continuer à nous nourrir, à nous déplacer dans les villes et à être soignés en cas de dégradation de notre santé.

Quelles actions choisir ?

Ces entreprises, qui, quelle que soit la situation macroéconomique, résistent généralement bien, et parfois même améliorent leurs résultats, sont également appelées blue chips.

Voici quelques exemples de blue chips :

EntreprisesTickerSecteur
NestléNESN.SWAlimentation
Coca-colaKOAlimentation
FerrariRACE.MILuxe
PfizerPFEPharmaceutique
Johnson & JohnsonJNJConsommation discrétionnaire
LVMHMCLuxe

En conclusion, les taux d'intérêt subissent principalement l'influence de plusieurs facteurs clés :

  • L'évolution de l'inflation dans les pays développés.
  • Le comportement de la devise dans les pays émergents.
  • Les variations des taux d'intérêt à l'échelle internationale, en raison du risque de contagion d'autres nations.
  • En cas d'augmentation des taux, les marchés d'actions subiront un impact plus marqué, bénéficiant ainsi aux marchés des obligations. Inversement, si les taux diminuent, les investisseurs privilégieront davantage les actions par rapport aux obligations.

👉 Vous comptez profiter des taux actuels pour investir en bourse ? Consultez notre article pour choisir les actions adaptées.

FAQ

Quelle est la nature des taux d'intérêt ?

Les taux d'intérêt sont des instruments financiers qui reflètent le coût du crédit ou la rémunération de l'épargne. Ils varient en fonction de l'offre et de la demande sur le marché monétaire.

Comment la variation des taux d'intérêt impacte-t-elle nos placements boursiers ?

Les variations des taux d'intérêt peuvent influencer la performance des placements boursiers. En général, des taux d'intérêt plus bas favorisent la croissance économique et la hausse des marchés boursiers, tandis que des taux plus élevés peuvent les freiner.

Quels éléments déterminent les décisions des banques centrales sur le niveau des taux d'intérêt ?

Les décisions des banques centrales sur les taux d'intérêt dépendent de plusieurs facteurs, notamment l'inflation, la stabilité économique et les objectifs de politique monétaire. Elles visent à maintenir la stabilité des prix et la croissance économique.

Articles connexes

Valeur comptable
Dans cet article, nous allons apprendre à calculer la valeur comptable ou valeur nette, l'une des métriques les plus importantes pour évaluer la sa...
Valeur intrinsèque
La valeur intrinsèque est la valeur réelle ou sous-jacente d'une action, indépendamment de son prix de marché. Elle est calculée à partir de facteu...