Prix cible d’une action : Qu’est-ce que c’est ?

Vous êtes débutant dans le monde de l'investissement boursier ? Si vous êtes confronté à une multitude de nouveaux termes, le concept de prix cible des actions doit probablement figurer parmi eux. Dans cet article, nous allons détailler ce que représente le prix cible, son utilité et comment le calculer. Lisez la suite pour en savoir plus !

Prix cible d'une action

Qu'est-ce que le prix cible d'une action ?

Le prix cible d'une action est le prix estimé par un analyste professionnel sur la valeur future de l'action d'une entreprise. C'est une estimation de prix future selon ses propres analyses. Mais comment l'interpréter ?

  • Si le prix de l'action est significativement plus élevé que le prix actuel, cela suggère généralement une recommandation d'achat. Cela signifie également que l'action est actuellement bon marché.
  • A l'inverse, si le prix est considérablement plus bas que le prix du marché, cela peut être interprété comme une recommandation de vente, donc l'action serait considérée comme chère.

Sur quoi les analystes se basent-ils pour faire leur prédiction ?

Ils se basent principalement sur l'analyse fondamentale. Autrement dit, ils réalisent une analyse détaillée des ratios des entreprises (EV/Ebitda, PER, Free Cash Flow…) pour formuler une évaluation du prix que devrait théoriquement atteindre l'action sur le marché.

Ces analyses minutieuses offrent aux investisseurs un aperçu solide de la santé financière actuelle de l'entreprise. Il reflète également ses perspectives futures ainsi que les éléments susceptibles d'influencer son évolution à moyen et long terme.

Néanmoins, il est important de garder à l'esprit que les analystes ne sont pas infaillibles. Ils ne possèdent pas de capacités divinatoires. Ils partagent simplement leur opinion professionnelle. Par conséquent, leurs prédictions ne sont pas inébranlables. C'est pourquoi, vous devez également vous concentrer sur les aspects fondamentaux de l'entreprise pour prédire le cours.

Comment calculer le prix cible d'une action ?

Il est difficile de trouver une réponse absolument objective. On peut dire que les possibilités sont aussi nombreuses que les analystes fondamentaux eux-mêmes. En partant des stratégies générales, chaque analyste les adapte et les affine progressivement pour les intégrer pleinement à sa propre méthode d'analyse.

Néanmoins, nous allons explorer cinq indicateurs financiers les plus utilisés pour calculer le prix cible d'une action.

Cependant, il est important de souligner que le prix juste ou prix cible ne se déduit pas à partir d'un seul indicateur. Il résulte plutôt d'une combinaison judicieuse des informations apportées par l'ensemble de ces ratios.

À quoi sert le prix cible d'une action ?

Voyons comment fonctionne le prix cible d'une action de manière plus pratique :

Le prix cible pourrait être interprété comme le « prix juste » de cette action.

Par conséquent, connaître le prix juste d'une action nous permet de déterminer si elle est actuellement surévaluée ou sous-évaluée. Cette connaissance peut alors nous orienter vers des opportunités d'achat à long terme (dans le cas d'une sous-évaluation) ou vers des décisions de vente à court terme (si l'action est surévaluée).

Prenons l'exemple d'une entreprise comme Santander, dont l'action est cotée à 5 euros. Si les analystes estiment que son objectif de cours est de 7 euros, cela suggère que l'action devrait atteindre cette valeur. Une cotation inférieure à cet objectif peut donc indiquer que l'action est sous-évaluée et potentiellement attractive à l'achat.

Il est courant aussi que les analystes ajustent leur objectif de cours en fonction des fluctuations du marché. Ils tendent à relever leurs prévisions quand le marché est en hausse et à les abaisser quand il est en baisse. Cette pratique leur permet de rester prudents et de garder un objectif de cours réaliste, proche de la valeur de marché actuelle de l'action.

Bien qu'il soit utile de considérer l'objectif de cours, il ne devrait pas être l'unique critère de décision. Avant de prendre position, examinez en profondeur l'analyse de l'entreprise, sa situation présente et ses perspectives d'avenir. Cela vous permettra de prendre une décision éclairée basée sur votre analyse personnelle.

Importance de l’analyse boursière dans l’objectif de cours d’une action

Un autre aspect à prendre en compte est la tendance à sous-évaluer ou surévaluer ses propres actions. À ce sujet, il est important de noter que les institutions financières et les courtiers effectuent régulièrement des analyses des entreprises cotées en bourse. Ces analyses visent à évaluer si une entreprise est surévaluée ou sous-évaluée.

Cependant, il est essentiel de traiter ces évaluations comme des références plutôt que des vérités absolues car elles ne sont pas infaillibles. Elles fournissent plutôt des indications qui peuvent vous guider dans vos décisions d'achat ou de vente d'actions sur les marchés financiers.

D'autre part, on entend souvent des annonces comme celles-ci dans les médias :

Morgan Stanley a révisé à la baisse son objectif de prix pour les actions de la Banque X à 4 euros, contre les 6 précédents.

Que l'objectif de cours soit au-dessus ou en dessous de nos prix d'achat ou de vente, il peut influencer grandement notre stratégie d'investissement. Cela est surtout valable si nous avons déjà investi dans l'entreprise concernée.

Les ajustements du prix cible qui peuvent être fréquents et graduels peuvent avoir un impact considérable sur notre portefeuille d'investissement.

En résumé, même si l'objectif de cours est utilisé pour estimer la valeur juste ou la valeur marchande réelle d'une entreprise, il n'y a pas de formule mathématique exacte pour son calcul.

Il est donc conseillé d'examiner et d'interpréter les différents ratios financiers selon votre expérience. Faites également preuve de prudence en suivant les conseils des experts.

Articles connexes